Loi Pinel : défiscaliser via l’immobilier neuf locatif en 2024

La loi Pinel est l’un des dispositifs de défiscalisation immobilière les plus connus des Français. Mis en place en 2014 pour succéder à la loi Duflot, la loi Pinel a pour objectif de faciliter l’accès au logement pour les ménages aux revenus modestes. Il s’agit d’un dispositif simple et reconnu par les investisseurs. Découvrez le dispositif, ses avantages, les conditions d’éligibilité, les plafonds en vigueur, et la réduction d’impôt que vous pouvez escompter.

Investir en Pinel : 2023, l’année des bailleurs !

Fabrice Corba - Directeur commercial chez Selexium

horloge Durée Podcast 3:54 min.

Sommaire

Date de mise à jour : 16/01/2024

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

Le dispositif Pinel, décrit dans l’article 199 novovicies du Code général des impôts, a été mis en place en septembre 2014 pour relancer la construction de logements neufs. Il est le successeur d’un ancien dispositif d’incitation à l’investissement locatif : le dispositif Duflot. Rien qu’entre 2014 et 2017, 131 000 logements ont été déclarés sous le dispositif Pinel.

Pour les propriétaires, la loi Pinel permet un avantage fiscal sous la forme d’une réduction d’impôt, qui peut atteindre 63 000 €. Elle est soumise à des conditions d’éligibilité, dont l’engagement du propriétaire à louer le logement pour une durée de 6, 9 ou 12 ans.

Initialement prévu jusqu’en 2017, le dispositif a été renouvelé une première fois jusqu’en 2021. Il a été prolongé une seconde fois par la loi de finances pour 2020 et reste accessible jusqu’au 31 décembre 2024. Cette même loi indique que seuls les logements situés au sein de bâtiments collectifs d’habitation sont éligibles au dispositif.

Quels sont les avantages du dispositif ?

La réduction d’impôt

Le dispositif Pinel est une loi de défiscalisation immobilière qui donne droit à une réduction d’impôt.

Cette dernière permet une diminution de votre impôt sur le revenu allant jusqu’à 4 375 € par an. Cette réduction va dépendre de la période d’engagement choisie :

  • 6 ans : 9 % ;
  • 9 ans : 12 % ;
  • 12 ans : 14 %.

En effet, depuis le 1er janvier 2023, le montant de la réduction d’impôt a évolué. La loi de finances pour 2021 a modifié le dispositif de défiscalisation immobilière. Le taux de réduction d’impôt a été revu à la baisse pour 2023 et 2024 :

2021202220232024
Engagement sur 6 ans12 %12 %10,5 %9 %
Engagement sur 9 ans18 %18 %15 %12 %
Engagement sur 12 ans21 %21 %17,5 %14 %

Toutefois, sous respect de nouvelles conditions complémentaires, les investisseurs peuvent escompter une réduction d’impôt plus importante, allant jusqu’à 63 000 € sur 12 ans. En effet, dans le cadre du dispositif complémentaire Pinel Plus, la réduction d’impôt peut atteindre :

  • 12 % pour un engagement à louer de 6 ans ;
  • 18 % pour un engagement à louer de 9 ans ;
  • 21 % pour un engagement à louer de 12 ans ;

À noter que le montant de la réduction Pinel est déduit directement de l’impôt et non pas du revenu à déclarer. Ainsi, la réduction d’impôt Pinel vous permettra de diminuer directement et efficacement le montant votre impôt. En cas de forte réduction, il est même possible que le montant de votre impôt soit nul.

Les autres avantages

Devenir propriétaire sans apport

Investir sans apport dans l’immobilier locatif est tout à fait possible. Les établissements prêteurs sont souvent plus enclins à soutenir ce type de projets immobiliers puisque les revenus issus de la location apportent une certaine garantie de remboursement. Le prêt que vous aurez contracté pour obtenir ce bien sera remboursé par l’avantage fiscal, les loyers perçus et l’effort d’épargne.

Se constituer un patrimoine

Investir dans la pierre vous permet de vous constituer un patrimoine solide et durable qui prendra de la valeur avec le temps quoi qu’il arrive. En choisissant le dispositif de défiscalisation Pinel, l’investisseur bénéficie d’avantages immédiats, mais aussi à plus long terme. En effet, la revente d’un bien immobilier permet de réaliser une plus-value intéressante.

Préparer sa retraite

À la fin de votre période d’engagement, vous êtes libre de disposer de votre bien comme bon vous semble. Vous pouvez donc continuer de le louer et percevoir des loyers, le revendre afin de récupérer une plus-value, ou l’utiliser en qualité de logement principal ou secondaire. Quelle que soit l’option choisie, vous pourrez sécuriser votre avenir.

Protéger sa famille

La loi Pinel présente un avantage que peu de dispositifs de défiscalisation immobilière offrent : la location à un proche. Vous pouvez ainsi louer votre bien à vos enfants, petits-enfants ou encore vos parents ou grands-parents. De même, l’assurance de prêt protégera vos proches en cas d’accidents de la vie. Il s’agit d’investir malin et utile, notamment si vos enfants sont sur le point de faire des études supérieures.

ÊTES-VOUS ÉLIGIBLE À LA LOI PINEL ?

Notre simulateur vous donnera la réponse.

En 2024 : investir avec le nouveau dispositif Pinel plus

La fin du dispositif Pinel a été programmée pour l’année 2024. Le Gouvernement et sa ministre du Logement de l’époque, Emmanuelle Wargon ont, néanmoins, pris conscience de la nécessité de conserver un dispositif équivalent à Pinel afin de stimuler l’investissement locatif dans le neuf. Pour préparer l’après-Pinel, une consultation des professionnels de l’immobilier a donc été menée par le Gouvernement. Le but était de récolter les besoins de chacun afin de proposer un nouveau dispositif d’incitation à l’investissement des particuliers dans l’immobilier neuf. Le projet fut baptisé dans un premier temps « Super Pinel ».

Le nom retenu pour le dispositif est finalement Pinel plus. Il est effectif depuis janvier 2023 et propose un avantage fiscal identique à celui du Pinel initial. Les deux dispositifs cohabitent donc depuis janvier 2023 et ce, jusqu’au 31 décembre 2024.

Le Pinel plus vous permet durant deux ans, de bénéficier d’une réduction d’impôt allant jusqu’à 21 % du montant de votre investissement, soit 63 000 €. Le tout, sous réserve du respect de conditions supplémentaires en termes d’écologie et de confort du logement :

  • Une double exposition obligatoire pour les T3 et plus.
  • Une surface habitable minimum selon la typologie du logement.
  • Un extérieur obligatoire pour les T3 et plus.

À lire également : fin de la loi Pinel, faut-il se lancer avant 2024 ?

Quelles sont les conditions du dispositif Pinel ?

Pour pouvoir bénéficier des avantages fiscaux, il y a un certain nombre de critères à respecter. Les conditions d’éligibilité du logement au dispositif Pinel sont les suivantes :

  • Le logement doit être acquis neuf ou en l’état futur d’achèvement (VEFA). Il peut également être un logement ancien réhabilité et rénové.
  • Depuis le 1er janvier 2021, le logement doit être situé dans un bâtiment d’habitation collectif.
  • Le logement est situé en zone géographique éligible : A bis, A ou B1.
  • Le bien doit être achevé dans les 30 mois à compter du début des travaux et loué dans les 12 mois qui suivent sa livraison.
  • Les normes énergétiques en vigueur sont une condition du dispositif Pinel. Les normes BBC 2005, RT 2012 ou RE 2020 doivent être respectées.
  • Les investissements Pinel sont limités à 2 par an et plafonnés à 300 000 € par an et 5 500 €/m².

À voir également : notre outil de test d’éligibilité à la loi Pinel

Quelles sont les conditions liées à l’engagement locatif ?

Lors de la déclaration de son bien sous le dispositif Pinel, le propriétaire doit tout d’abord s’engager sur une période de location. L’engagement initial peut être de 6 ou 9 ans et l’engagement final peut être de 6, 9 ou 12 ans. Il déterminera le montant de la réduction fiscale dont pourra bénéficier le propriétaire : 9 %, 12 % ou 14 % dans le cadre du dispositif Pinel simple en 2024, ou 12 %, 18 % ou 21 % si l’investisseur choisit un bien répondant à plus de critères énergétiques notamment via la loi Pinel plus.

L’engagement à louer le logement pris par les propriétaires est obligatoire et la location doit être effectuée dans l’année qui suit la livraison du logement. Si cette condition n’est pas respectée, l’investissement n’est pas éligible au dispositif. Concernant les baux de location Pinel, ce sont les mêmes que pour des locations classiques. Le bail de location d’un bien soumis au dispositif Pinel est un bail classique.

Quels sont les plafonds des loyers Pinel 2024 ?

Pour s’assurer de l’éligibilité de ses locataires, le propriétaire pourra leur demander de fournir certains justificatifs, listés par un décret de novembre 2015.

Afin que les logements Pinel soient facilement accessibles aux foyers modestes, le propriétaire doit, également, respecter des plafonds de loyer. L’idée est aussi d’éviter que les loyers explosent.

ZonesA bisAB1B2
Prix au m²18,89 €14,03 €11,31 €9,83 €
Date de mise à jour : 18/04/2024
Source : Bofip

Quels sont les plafonds de ressources des locataires 2024 ?

L’un des objectifs de la loi Pinel est de permettre à des ménages modestes de se loger décemment. Afin d’éviter que des personnes ayant les moyens de se loger facilement ne viennent occuper ces logements Pinel, une régulation des ressources perçues par les potentiels locataires a été mise en place. Ces plafonds de ressources varient selon la zone où se situe le bien.

Afin de savoir si une personne est éligible à la location d’un bien Pinel, le propriétaire se basera sur ses revenus fiscaux de référence de l’année N-2, voir N-1 si ces derniers sont plus avantageux. Ainsi, comme pour les loyers, le montant des ressources de ce potentiel locataire ne devra pas dépasser les plafonds fixés correspondant à la composition du foyer fiscal du locataire.

Composition du foyer du locataireZone A bisZone AZone B1Zone B2 et C
Personne seule43 475 €43 475 €35 435 €31 892 €
Couple64 976 €64 976 €47 321 €42 588 €
Personne seule ou couple ayant 1 personne à charge85 175 €78 104 €56 905 €51 215 €
Personne seule ou couple ayant 2 personnes à charge101 693 €93 556 €68 699 €61 830 €
Personne seule ou couple ayant 3 personnes à charge120 995 €110 753 €80 816 €72 735 €
Personne seule ou couple ayant 4 personnes à charge136 151 €124 630 €91 078 €81 971 €
Personne à charge supplémentaire+ 15 168 €+ 13 886 €+ 10 161 €+ 9 142 €
Date de mise à jour : 18/04/2024
Source : Bofip
Carte des zones ABC de la loi Pinel
Carte du zonage Pinel en 2024

Quelles sont les zones éligibles à la loi Pinel ?

Créée initialement en 2003 dans le cadre du dispositif Robien et révisée pour la dernière fois en 2014, la classification par zones est régie par un critère de tension du marché immobilier local (niveau de loyer, évolution démographique, prix pratiqués…). Le zonage est utilisé pour la loi Pinel, mais également pour d’autres dispositifs.

De manière générale, la tension d’un marché immobilier se mesure par le niveau d’adéquation entre l’offre et la demande de logements disponibles. Le territoire français est donc découpé en cinq zones, de la plus tendue à la moins tendue : Abis, A, B1, B2 et C. Lorsque vous souhaitez investir dans un logement en Pinel, il est donc important de vérifier qu’il se situe au sein d’une zone éligible au dispositif Pinel, à savoir les zones A bis, A et B1.

Faut-il investir en loi Pinel en 2024 ?

La fin du dispositif Pinel au 31 décembre 2024, la baisse de la réduction d’impôt, ou encore la création du nouveau dispositif Pinel plus, toutes ces informations peuvent perdre l’investisseur. Alors pour lui, est-il toujours intéressant d’investir en 2024 ?

Si un contribuable investit dans l’immobilier neuf en 2024 via le dispositif Pinel, ce dernier lui permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt à un taux de 9 % s’il s’engage à louer son bien sur 6 ans, 12 % sur 9 ans et 14 % sur 12 ans. Représentant une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 42 000 €.

Toutefois, depuis le 1er janvier 2023, l’investisseur a également le choix entre investir dans un bien éligible au dispositif Pinel ou dans un bien éligible au dispositif Pinel plus. Si le dispositif Pinel confère une réduction d’impôt moins importante en 2024, investir en Pinel Plus lui permettra de bénéficier à nouveau d’une réduction d’impôt à taux plein : 12 %, 18 % ou 21 % selon qu’il s’engage à louer pendant 6, 9 ou 12 ans. Conserver l’avantage fiscal à taux plein se fait sous réserve d’acquérir un bien immobilier respectant des conditions plus restrictives.

Dans quelle commune acheter un appartement neuf Pinel ?

Une fois le type de bien immobilier souhaité défini et la zone choisie, il est important de bien cibler la ville où investir en Pinel. En effet, chaque année, quelques palmarès des villes où investir sont établis. Pour autant, on y retrouve à chaque édition les mêmes villes où il fait bon investir… Toulouse qui offre de belles opportunités, Paris et sa demande locative toujours en progression, ou encore Bordeaux où il fait bon vivre. Pour ces études, sont pris en compte des critères économiques et immobiliers comme par exemple la progression des loyers, l’évolution du nombre d’étudiants ou même le montant de la taxe foncière. L’essentiel est de choisir une destination prisée et attractive afin que votre logement puisse être loué vite et bien !

Découvrir les promoteurs spécialisés en loi Pinel

Vous avez défini votre projet d’investissement ? Reste à trouver le promoteur immobilier de confiance qui vous accompagnera dans cette aventure. De nombreux constructeurs français, déployés sur tout le territoire, élaborent des programmes immobiliers éligibles au dispositif Pinel. Découvrez les principaux promoteurs pour investir en loi Pinel en France.

Notre sélection d'appartements Pinel disponibles à la vente

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-33-1204
Investir à BORDEAUX


T5

À partir de :

455 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-06-1782
Investir à LE CANNET


T5

À partir de :

2 246 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 046-91-1873
Investir à SAVIGNY SUR ORGE


T3

À partir de :

298 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 022-33-2252
Investir à CENON


du T2 au T3

À partir de :

220 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-33-2302
Investir à BORDEAUX


T5

À partir de :

456 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 014-63-2398
Investir à CLERMONT-FERRAND


du T1 au T4

À partir de :

194 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 014-49-2419
Investir à ANGERS


T3

À partir de :

479 900 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 022-93-2460
Investir à LIVRY GARGAN


T4

À partir de :

361 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 014-69-2525
Investir à SAINT-CYR-AU-MONT-D'OR


T4

À partir de :

728 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-35-2539
Investir à RENNES


T4

À partir de :

789 000 €

Voir le programme

  • ANRU
  • Pinel

Programme neuf réf. 002-13-2555
Investir à MARSEILLE 11E ARRONDISSEMENT


T3

À partir de :

310 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-74-2564
Investir à AMBILLY


du T3 au T5

À partir de :

390 500 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-37-2568
Investir à MONTLOUIS-SUR-LOIRE


du T2 au T5

À partir de :

188 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-77-2580
Investir à CHESSY


T1

À partir de :

239 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-67-2584
Investir à STRASBOURG


T4

À partir de :

286 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-37-2587
Investir à JOUE-LES-TOURS


du T4 au T5

À partir de :

339 000 €

Voir le programme

  • LMNP
  • Pinel

Programme neuf réf. 002-37-2593
Investir à TOURS


du T1 au T2

À partir de :

121 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-14-2598
Investir à CAEN


du T2 au T4

À partir de :

199 000 €

Voir le programme

  • ANRU
  • LMNP
  • Pinel

Programme neuf réf. 002-91-2599
Investir à EVRY-COURCOURONNES


T3

À partir de :

238 450 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-76-2605
Investir à ROUEN


T4

À partir de :

259 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-83-2615
Investir à HYERES


du T2 au T4

À partir de :

234 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-35-2631
Investir à SAINT-MALO


du T3 au T4

À partir de :

349 900 €

Voir le programme

  • ANRU
  • Pinel

Programme neuf réf. 002-54-2632
Investir à NANCY


du T2 au T4

À partir de :

169 000 €

Voir le programme

  • ANRU
  • LMNP
  • Pinel

Programme neuf réf. 002-33-2635
Investir à BORDEAUX


du T2 au T5

À partir de :

291 000 €

Voir le programme

  • ANRU
  • LMNP
  • Pinel

Programme neuf réf. 002-33-2636
Investir à BORDEAUX


du T1 au T6

À partir de :

185 100 €

Voir le programme

  • ANRU
  • Pinel

Programme neuf réf. 002-33-2637
Investir à BORDEAUX


du T3 au T5

À partir de :

302 560 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-78-2645
Investir à LE PORT-MARLY


T3

À partir de :

339 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-35-2657
Investir à CANCALE


T4

À partir de :

355 043 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 022-92-2659
Investir à SAINT CLOUD


du T3 au T5

À partir de :

674 000 €

Voir le programme

  • LMNP
  • Pinel

Programme neuf réf. 002-17-2664
Investir à LA ROCHELLE


T3

À partir de :

375 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 014-44-2667
Investir à NANTES


du T2 au T4

À partir de :

239 900 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-94-2670
Investir à SUCY-EN-BRIE


T5

À partir de :

663 000 €

Voir le programme

Quels sont les pièges à éviter lors d’un investissement ?

Il est primordial, pour le succès de votre investissement, de prendre en compte tous les paramètres qui pourraient vous empêcher de mener votre projet à bien. La majorité des avis négatifs relatifs à un investissement Pinel proviennent d’une négligence des pièges à prendre en compte avant de se lancer dans un tel projet. Parmi les trois pièges principaux :

  • Ne pas se faire accompagner par un professionnel de l’immobilier ;
  • Ne pas prendre en compte le plafond annuel des niches fiscales ;
  • Ne pas négocier son crédit immobilier.

Attention, il existe d’autres pièges à éviter lorsque vous investissez en Pinel. Pour éviter les arnaques, faites-vous accompagner par un professionnel.

Comment faire sa déclaration d’impôt Pinel ?

Les investisseurs qui louent un logement en Pinel doivent effectuer une déclaration à l’administration fiscale afin de pouvoir bénéficier de l’avantage fiscal procuré par le dispositif. Il est important de remplir les bons documents : Cerfa 2044 EB, le formulaire 2044 ou 2044 SPE, le formulaire 2042 C, etc. Si vous craignez de commettre des erreurs, vous pouvez tout à fait vous adresser à un conseiller en gestion de patrimoine qui pourra vous épauler pour remplir votre déclaration en loi Pinel et vous éviter des écueils auprès de l’administration fiscale.

Les autres dispositifs similaires au Pinel

La loi Duflot

C’est de la loi Duflot que découle le dispositif Pinel. En effet, ce dispositif, venant lui-même remplacer le dispositif Scellier, a été mis en place en janvier 2013 afin de développer l’investissement locatif intermédiaire. L’objectif de cette loi était de faciliter l’accès au logement des ménages modestes en leur proposant une offre plus large de logements au sein des zones tendues. Les investissements éligibles réalisés entre 2013 et 2016 donnaient droit à une réduction d’impôt de 18 %.

La loi Pinel dans l’ancien

La loi Pinel permet de défiscaliser en achetant un bien neuf, mais aussi un bien dans l’ancien, dans la mesure où certaines conditions sont respectées. Tous les types de logements ne sont pas éligibles au Pinel dans l’ancien : l’état du bien avant et après travaux sera contrôlé et un certain nombre de documents devront être fournis.

La loi Denormandie

Depuis le 1er janvier 2019, le dispositif Denormandie est venu compléter et soutenir le dispositif Pinel dans l’ancien, dans le but de favoriser et développer le marché locatif dans les villes moyennes ayant un besoin fort de revitalisation urbaine.

La loi Cosse

Accessible jusqu’au 31 décembre 2024, le dispositif de défiscalisation Cosse est ouvert à la plupart des logements présents en France. Également nommé « dispositif Loc’Avantages », il offre un coup de pouce fiscal aux propriétaires qui louent leur bien à des ménages possédant des revenus modestes. Il s’agit d’une déduction forfaitaire sur les revenus fonciers.

Questions et réponses

A-t-on le droit de vendre un logement Pinel avant la durée obligatoire d’engagement ?

Oui et non. Il est, dans les faits, possible de vendre un bien immobilier éligible au dispositif Pinel avant la fin de la période d’engagement, mais cette décision n’est pas sans conséquences. La revente d’un logement Pinel avant la fin de la durée obligatoire d’engagement entraîne la remise en cause de l’avantage fiscal perçu. En d’autres termes, le propriétaire devra rembourser la réduction d’impôt qu’il aura reçue depuis l’acquisition de son bien immobilier.

Comment trouver des programmes immobiliers éligibles au dispositif ?

Pour trouver les meilleurs programmes immobiliers éligibles en loi Pinel, ainsi que les appartements Pinel disponibles, il est recommandé de s’adresser à des professionnels de l’immobilier. Vous pouvez donc contacter un conseiller en gestion de patrimoine, un promoteur immobilier ou une agence immobilière.

Peut-on transmettre à ses enfants un logement Pinel ?

La transmission d’un bien Pinel à ses enfants est tout à fait possible. Attention, cependant, selon les modalités de transmission (donation ou héritage), le donateur peut perdre l’avantage fiscal. Il convient donc de se renseigner et de bien choisir le mode de transmission qui vous convient.

Simulez votre réduction d’impôt Pinel

Vous souhaitez savoir quel sera le montant de votre réduction d’impôt Pinel ? Vous n’êtes pas sûr que ce type d’investissement soit fait pour vous ? Réalisez une simulation grâce à notre outil en ligne. Gratuit et rapide, en quelques clics, vous obtenez des réponses personnalisées en fonction de votre profil : montant de l’investissement, réduction d’impôt, mensualité de crédit à rembourser et même la plus-value que vous ferez à la fin de votre engagement Pinel.

Découvrez le guide PDF 2024 de l’investisseur

Pour vous guider pas à pas dans votre projet d’investissement, nos experts ont conçu un guide PDF détaillé. Mis à jour régulièrement, il contient des informations essentielles, mais aussi des conseils pour éviter les pièges et réussir son investissement en loi Pinel. Téléchargez-le sans plus attendre pour tout savoir sur ce dispositif de défiscalisation.

ACTUALITÉS LIÉES À LA LOI PINEL

Le zonage Pinel vient d’être modifié par un arrêté. Dès le 3 octobre 2023, la ville de Toulouse passera de la zone B1 à la zone A. De quoi faire grimper le montant du loyer maximum au mètre carré pour les propriétaires bailleurs de la ville rose.

Lire l'article

Si le Gouvernement ne prévoit pas d’alternative fiscale après la disparition du dispositif Pinel fin décembre 2024 en métropole, en Outre-mer, des solutions de financement sont sur la table. Le ministre délégué des Outre-mer Philippe Vigier annonce la création d’une mission parlementaire destinée à trouver des aides financières pour le logement.

Lire l'article

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot