Cryptomonnaie : définition, fonctionnement et conseils

La cryptomonnaie attire et fascine toujours plus d’investisseurs. Véritables monnaies numériques, on décompte aujourd’hui plusieurs milliers de cryptomonnaies différentes, avec chacune sa spécificité. Entre le farming et le trading, nombreux sont les particuliers qui désirent profiter de ces nouveaux actifs, également appelés “crypto-actifs”, afin de réaliser des bonnes opérations financières. Mais avant de choisir s’il vous faut investir dans le Bitcoin, l’Ethereum, le Dogecoin ou le Ripple, découvrons ensemble ce qu’est réellement une cryptomonnaie, son fonctionnement, les avantages et les différentes manières d’investir dans les cryptomonnaies.

Qu’est-ce qu’une cryptomonnaie ?

Les cryptomonnaies, ou crypto-actifs, sont apparues à partir de 2008, en réponse à la crise des Subprimes. Une cryptomonnaie est un actif entièrement numérique, échangé de pair à pair (P2P), dont le fonctionnement repose sur une technologie d’enregistrement des transactions appelée “blockchain”. Cette dernière permet notamment de ne pas faire appel à un tiers de confiance, telle que cela est le cas avec les banques pour les différentes monnaies (Euro, Dollar américain, etc.).

La première cryptomonnaie à avoir vu le jour est le Bitcoin. Il apparaît en 2008, avec à l’origine de sa création un individu, ou groupe d’individus, se présentant sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Plusieurs autres cryptomonnaies disposent d’une forte renommée, telles que :

  • L’Ethereum (ETH)
  • Le Ripple (XRP)
  • Le Litecoin (LTC)
  • Le Solana (SOL)
  • Le Cardano (ADA)
  • Le Dogecoin (DOGE)
  • Etc.

Aujourd’hui, le nombre de cryptomonnaie est estimé aux alentours de 5 000, mais est très fluctuant. En effet, chaque jour, de nouvelles cryptomonnaies sont créées et d’autres disparaissent, n’étant plus échangées ou stockées par les utilisateurs.

À savoir

Tout comme les actions en bourse, les cryptomonnaies sont chacune affublées d’un code mnémonique, généralement en 3 ou 4 lettres, leur permettant d’être facilement identifiables sur les plateformes d’échanges. Par exemple, le Bitcoin a pour mnémo BTC.

Comment fonctionnent les cryptomonnaies ?

Les cryptomonnaies doivent leur renommée à leur mode de fonctionnement novateur, basé sur des nouvelles technologies et leur possibilité d’être échangées sans l’intervention d’un tiers. Elles peuvent ainsi permettre, sous réserve de l’accord de l’autre partie, de réaliser des transactions de biens et de services en substitut des monnaies classiques.

À lire également : quels sont les meilleurs placements financiers ?

Qu’est-ce que la Blockchain ?

La blockchain est une technologie pouvant s’apparenter à un grand livre de compte numérique : elle garde en mémoire et regroupe en différents blocs toutes les transactions effectuées sur une valeur programmable (un token ou une monnaie numérique). Par exemple, le Bitcoin est une cryptomonnaie qui repose sur une blockchain baptisée “Proof-of-Work” et qui regroupe en différents blocs l’ensemble des échanges de Bitcoin effectuées. Cela permet une véritable transparence : tous les utilisateurs du réseau peuvent prendre connaissance de la transaction.

Le fonctionnement de la blockchain est donc le suivant :

  • 1/ Deux utilisateurs se mettent d’accord sur une transaction de l’actif programmable (cryptomonnaie ou token).
  • 2/ La transaction est encodée et cryptée par la technologie blockchain au sein d’un bloc.
  • 3/ Dès que la limite de mémoire d’un bloc est atteint, un nouveau bloc se crée.
  • 4/ Les différents blocs sont datés et validés entre eux par l’intermédiaire des nœuds du réseau.

Les cours des cryptomonnaies

L’investissement en cryptomonnaie est majoritairement effectué en échangeant une monnaie (euro, dollar, livre sterling, etc.). Si cela peut se limiter à une diversification de votre portefeuille, vous pouvez également réaliser des opérations de trading sur les cryptomonnaies. Au vu de la forte volatilité à laquelle elles sont confrontées, il est important de connaître le cours des cryptomonnaies en temps réel.

DiversifieZ votre patrimoine grâce à notre simulation gratuite

Notre bilan patrimonial et les conseils de nos experts vous permettent de faire le point sur votre situation. Gratuit et sans engagement.

Comment investir dans une cryptomonnaie ?

L’investissement dans une cryptomonnaie vous intéresse, mais vous ne savez pas par où commencer ? Afin d’éviter les erreurs et les pièges les plus courants, vous trouverez ci-dessous les trois étapes à suivre afin de débuter parfaitement votre investissement dans les cryptomonnaies.

1/ Définir le montant à investir

Avant toute chose, il convient de rappeler les fondamentaux d’un investissement en cryptomonnaie : les cryptomonnaies ont des cours très volatiles. Leur valeur peut s’effondrer de plus de 20 % en seulement quelques heures. De ce fait, l’investissement dans les cryptomonnaies doit s’intégrer au sein d’une réelle stratégie patrimoniale. Vous devez ainsi déterminer au préalable toutes les variables, notamment le montant que vous pouvez investir. Il doit s’agir avant tout d’opérations de diversification de son patrimoine. Si votre portefeuille se compose exclusivement de cryptoactifs, la très forte volatilité endémique de ces actifs peut avoir d’importantes répercussions en cas de chute brutale du marché des cryptomonnaies.

2/ Déterminer dans quelle cryptomonnaie investir

Le nombre de cryptomonnaies disponibles est important et en constante augmentation. En 2022, on évalue à 5 000 le nombre de cryptomonnaies dans lesquelles il est possible d’investir, chacune avec ses propres caractéristiques. Vous rencontrerez donc plusieurs cryptomonnaies dans lesquelles il vous sera conseillé d’investir : Bitcoin, Ethereum, Litecoin, Ripple, Solana, etc. En règle générale, le Bitcoin est majoritairement conseillé pour débuter, avec sa valorisation représentant plus de la moitié de la capitalisation totale du marché. Cette dernière est estimée à 3 000 milliards de dollars au début de l’année 2022.

Si la grande majorité des cryptomonnaies n’est pas indexée sur des monnaies classiques, certaines ont pour spécificité de l’être. Nommées stablecoin, ces cryptomonnaies sont notamment utilisées pour se prémunir contre la volatilité et rapatrier ses actifs sans avoir à les transférer en Euro ou Dollar ce qui aurait des répercussions en termes de fiscalité. Leur cours est donc indexé sur les monnaies fiduciaires :

  • L’Euro Tether (EURT), est un stablecoin qui réplique le cours de l’euro (€).
  • Le Binancer GBP Stable Coin, indexé sur le livre sterling (£).
  • Le Tether (USDT), un stablecoin basé sur le dollar américain ($).
  • Le Binance USD (BUSD), également basé sur le dollar américain.

En savoir plus sur la fiscalité des cryptomonnaies

3/ Trouver sa plateforme d’échange ou faire appel à un courtier

Avec l’avènement des cryptomonnaies, les solutions pour investir se sont multipliées. Le nombre de plateformes d’échange s’est envolé. Avant toute chose, il est donc nécessaire de sélectionner :

  • Un wallet, un portefeuille numérique, qui vous permettra de détenir votre cryptomonnaie, de les stocker, mais également de les sécuriser. Le risque de piratage informatique n’est jamais nul, il est donc conseillé de vous renseigner au préalable sur les méthodes de sécurisation de votre portefeuille de cryptoactifs.
  • Une plateforme d’échange, la plus sûre et la plus adaptée à votre profil d’investisseur.

À savoir : le droit des cryptomonnaies est actuellement balbutiant. Néanmoins, l’AMF, en charge de la surveillance et la régulation des marchés financiers, tient une liste noire des plateformes et autres prestataires spécialisés dans l’investissement en cryptomonnaie. La loi PACTE, adoptée en 2019, a également commencé à modeler le fonctionnement du marché.

Il convient donc de sélectionner une plateforme de confiance dont le fonctionnement sera adapté à votre niveau de connaissance et votre expérience dans l’investissement en cryptoactifs. Vous trouverez, ci-dessous, la liste des prestataires de services en actifs numériques (PSAN) enregistrés auprès de l’AMF :

  • eToro
  • Binance
  • Alvexo
  • Coinbase
  • Coinhouse

Le staking et le farming

On distingue généralement trois types d’investissements dans les cryptomonnaies :

  • L’investissement actif, qui consiste à acheter et revendre des cryptomonnaies ;
  • Le staking, un investissement passif consistant à participer à la blockchain en déposant une somme bloquée et en validant les transactions.
  • Le farming, également nommé Yield farming ; il s’agit d’une méthode dérivée du staking où l’investissement initial n’est pas bloqué mais prêté.

Le staking et le farming sont donc deux méthodes d’investissement qui diffèrent du trading car elles sont passives : les fonds génèrent de manière régulière des intérêts suite au prêt de cryptomonnaie ou à son blocage. Il convient notamment aux investisseurs sur le long-terme, permettant de trouver une utilisation et de faire fructifier leurs actifs détenus, au lieu de les conserver dans leur portefeuille.

Les pièges et risques à éviter

Investir en cryptomonnaie nécessite une bonne connaissance du sujet, mais également des potentiels pièges ! Tout au long de votre investissement, il vous faut éviter certains pièges et les risques principaux encourus, à savoir :

  • Le risque de bulle spéculative ;
  • Le risque de voir votre portefeuille d’actifs être piraté ;
  • Le risque d’escroqueries (sites malveillants, projets avec gains exorbitants, système s’apparentant à une pyramide de Ponzi, etc.) ;

Lors d’un investissement en cryptomonnaie, votre atout principal sera la méfiance ; misez également sur une diversification en choisissant les meilleures cryptomonnaies au meilleur moment, tout en restant à l’écart de certains actifs trop friables.

Questions réponses

Comment sont créés les cryptoactifs ?

N’importe qui peut créer une nouvelle cryptomonnaie. Chaque jour, un grand nombre de cryptoactifs sont créés dans le monde. Pour créer une cryptomonnaie, il faut dans un premier temps soit créer une blockchain de zéro, soit en utiliser une déjà existante. On parle alors de “forker” une cryptomonnaie.

Comment est défini le cours d’une cryptomonnaie ?

Le cours d’une cryptomonnaie est défini par le jeu de l’offre et de la demande. Le prix d’une cryptomonnaie dépend donc du prix à partir duquel une personne est prête à la céder et le prix à partir duquel une autre est prêt à l’acquérir. Sa valeur n’est indexée sur aucun autre facteur externe ou aucune monnaie fiduciaire.

Comment stocker une cryptomonnaie ?

Pour stocker les cryptomonnaies que vous achetez ou que vous générez, il est nécessaire de détenir un portefeuille numérique, plus communément appelé “wallet”. On en distingue deux types :

  • Les hot wallet, un portefeuille numérique directement en ligne ou présent sur votre terminal (ordinateur, smartphone, etc.).
  • Les cold wallet, un système de détention déconnecté reposant sur un moyen de stockage physique (clé USB, disque dur, etc.).

Ce type d’investissement est-il sûr ?

Comme une majorité d’investissement financier, les cryptomonnaies sont un sujet concerné par les pirates informatiques et autres individus malveillants. Avant d’investir, il est donc conseillé de s’informer correctement sur le sujet, afin d’éviter les escroqueries. Il est donc préférable de recourir à des wallets sécurisés, d’utiliser la double authentification autant que possible, d’éviter les sites frauduleux en se basant sur la liste blanche de l’AMF et les investissements se rapportant à des systèmes pyramidaux.

Également, il est important de rappeler que l’investissement comporte des risques liés à la forte volatilité des cryptomonnaies. Le risque de perte en capital est présent, ce qui nécessite de diversifier ses capitaux. Nous vous recommandons donc d’être accompagné par un professionnel des investissements financiers.

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra