• Accueil
  • FAQ
  • Quels sont les indicateurs à connaître pour choisir les bons supports en SCPI ?

Quels sont les indicateurs à connaître pour choisir les bons supports en SCPI ?

L'engouement pour les SCPI est tel, que le marché ne cesse de se développer, mais pour bien investir, il vaut mieux bien connaître les indicateurs qui mesurent les performances. Ainsi, un investisseur peut distinguer les supports performants des autres.

Partager

LE TDVM

C’est l’indicateur le plus suivi par les investisseurs en SCPI. Le TDVM, ou taux de distribution sur valeur de marché informe sur le taux de rendement du placement. Il est renseigné par année civile et se calcule en divisant le montant du dividende brut par le prix moyen de la part sur l’année écoulée. L’étude de l’évolution de ce ratio sur plusieurs années permet à l’investisseur de mesurer si l’érosion du rendement du support est en accord ou non avec le marché.

Le TRI

Le taux de rentabilité interne (TRI) est complémentaire du TDVM. Il mesure les dividendes perçus par les investisseurs, mais également l’évolution du prix de la part. Il tient donc compte de la valorisation du patrimoine immobilier. C’est une des raisons pour lesquelles le TRI est calculé sur une période relativement longue (5, 10 ou 15 ans). Ce taux permet d’avoir un résumé des évolutions passées de la SCPI, mais ne donne aucune indication sur son avenir.

Le RAN

Le RAN, autrement dit le report à nouveau, correspond aux réserves dont dispose la SCPI. Lorsque le gestionnaire redistribue les loyers aux détenteurs de parts de SCPI, il peut en conserver une partie et constituer une réserve destinée à faire face à d’éventuelles difficultés futures. Cette technique permet notamment de lisser le TDVM dans le temps. Le montant du RAN est variable d’une SCPI à l’autre puisqu’il dépend du gestionnaire. Un RAN élevé peut être rassurant pour certains investisseurs, mais, attention, il signifie aussi que le rendement réel est plus faible que ce qu’il pourrait être.

Le TOF

Le taux d’occupation financier (TOF) évalue la performance locative d’une SCPI. Il s’agit du rapport entre le montant réel des loyers facturés et le montant qui serait facturé si tout le patrimoine immobilier était effectivement loué et occupé pendant une période donnée. Ce taux offre une mesure plus fine pour les investisseurs. Si le parc est vieillissant et a besoin d’être rénové, le TOF peut baisser en période de travaux.

L’endettement

Souvent moins surveillé que les autres indicateurs, le taux d’endettement est toutefois intéressant pour les investisseurs, notamment en période de crise. Le taux d’endettement apparaît dans le rapport annuel de la SCPI. La dette permet à la SCPI d’augmenter ses capitaux et donc d’investir dans des biens à forte rentabilité. Il faut donc surveiller que ce taux ne soit pas excessivement haut.

Pas de commentaire

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

bulle-conseil

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence – Marseille

Biarritz

Bordeaux

Chambéry

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra