SCPI : un rendement en nette hausse

Publié le 27 Fév 2020

horloge Lecture de 2 min.

Rédigé par Jean-Baptiste Da Mota

Thématique : Placements financiers

Partager

Bonne nouvelle pour les investisseurs ! En 2019, les sociétés civiles de placement immobilier affichent une rémunération en hausse à 4,51 %. Une première en 10 ans.

2019, une année record

Depuis la création des SCPI dans les années 70, on n’avait jamais observé une collecte aussi importante : 8 milliards d’euros en 2019. Le dernier record remontait à 2017, avec 6,3 milliards d’euros collectés. Jamais, les Français n’avaient autant investi dans la « pierre-papier ».

En ce qui concerne le taux de distribution sur valeur de marché, TDVM, lui aussi est reparti à la hausse. Après avoir baissé progressivement depuis 10 ans, il est remonté à 4,51 % en 2019. À noter qu’en 2018, il était descendu à 4,35 %.

Pour être plus précis, on notera que les SCPI de bureaux ont rapporté 4,26 %, les SCPI de commerces ont affiché un rendement moyen de 4,75 %, quant aux SCPI spécialisées et diversifiées, elles offrent des rendements moyens respectifs de 4,95 % et 5,19 %. Ces dernières sont les plus rémunératrices, du fait des risques plus importants qu’elles présentent.

Des rendements, particulièrement intéressants, qui ont séduit les Français. Conséquences, en 2019, ils se sont rués sur les SCPI.

Pour rappel

Investir dans une SCPI consiste à acheter des parts d’une société qui gère des biens immobiliers, en France ou à l’étranger. L’acquéreur touche ensuite des dividendes en fonction des loyers versés par les occupants des biens immobiliers.

2020, une année prometteuse

Le premier grand avantage des SCPI réside dans l‘attachement que les Français ont pour la pierre. Par principe, sans détailler les avantages qu’elles présentent, les SCPI vont séduire les investisseurs.

Ensuite, les rendements avantageux et stables qu’elles proposent constituent un argument de poids pour les personnes qui pourraient encore hésiter. Effectivement, depuis 1990, les rendements des SCPI sont toujours restés entre 4 % et 8 %.

Enfin, la baisse de rendement de plusieurs placements finit de convaincre les plus sceptiques. Avec la rémunération du Livret A tombant à 0,50 %, ou encore celle des fonds euros des contrats d’assurance vie qui tournera autour de 1,40 %, ces placements ne font désormais plus rêver les investisseurs.

De plus, les incertitudes découlant de la réforme des retraites vont également booster les investissements en SCPI . Ces dernières sont un excellent moyen pour préparer sa retraite et bénéficier de revenus complémentaires réguliers le moment venu.

À noter

Les sociétés de gestion vont également travailler à faire augmenter la valeur des parts. Cela leur permettra d’adapter le prix des nouvelles souscriptions, mais aussi de récompenser les porteurs de parts, car si le prix des parts augmente, le patrimoine des investisseurs, en tant qu’associés, en profite mécaniquement. Cependant, une hausse de la valeur des parts de SCPI va générer une baisse des rendements. La hausse des rendements, à laquelle nous avons assisté en 2019, est donc due à une moindre revalorisation des parts des SCPI.

Attention au revers de la médaille

Il faut, toutefois, se méfier de cette collecte record. Si elle semble être une bonne nouvelle, les SCPI pourraient en pâtir. En effet, une trop forte affluence de capitaux peut entraîner une augmentation des valeurs du marché immobilier ce qui aurait pour conséquence, une baisse des rendements des SCPI. Il est donc primordial que les sociétés de gestion de SCPI encadrent la collecte.

Rappelons que les SCPI ne sont pas un placement miracle. Elles aussi ont leurs limites. Les SCPI restent un bien immobilier en location. Personne ne peut garantir qu’un locataire va payer son loyer tous les mois. Les SCPI ne sont pas à l’abri d’un impayé, ce qui peut faire chuter leur rendement. La rentabilité d’une SCPI n’est donc pas garantie. Cependant, une SCPI détient plusieurs biens qu’elle loue à plusieurs locataires. Le risque est donc un peu moindre que pour une location classique. Le risque que tous les locataires ne paient pas leurs loyers en même temps est donc peu probable.

Pour réduire les risques, il est important de réaliser plusieurs investissements dans des SCPI différentes.

En résumé

  • Avec une collecte de 8 milliards d’euros, 2019 est une année record pour les SCPI.
  • Les sociétés civiles de placement immobilier enregistrent un rendement en nette hausse, à 4,51 %.
  • Grâce à leurs rendements attractifs et stables, entre 4 % et 8 % depuis 30 ans, les SCPI séduisent les investisseurs.
  • Attention toutefois, une collecte trop importante peu avoir l‘effet inverse et entraîner une baisse des rendements des SCPI.

Partager

Jean-Baptiste Da Mota

Ingénieur Patrimonial

Découvrir cet auteurlink-cross

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

bulle-conseil

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Lire l'article arrow

Lire l'article arrow

Lire l'article arrow

Lire l'article arrow

Découvrir toutes les actualités link-cross

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence – Marseille

Biarritz

Bordeaux

Chambéry

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra