• Accueil
  • Actualités
  • Coupe du monde de rugby : explosion du prix des locations saisonnières !

Coupe du monde de rugby : explosion du prix des locations saisonnières !

Publié le 11 Sep 2023

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Thomas Saint-Antonin

Thématique : Actualités

Partager

Les prix des locations saisonnières vont flamber pendant la Coupe du monde de rugby. Saint-Étienne, Paris et Marseille sont les villes hôtes les plus impactées avec des tarifs qui pourraient tripler par rapport à la même période l’an passé.

Une augmentation généralisée des prix des locations touristiques

Le coup d’envoi de la 10ème Coupe du monde de rugby de l’histoire a été donné le vendredi 8 septembre dernier avec le duel tant attendu entre la France et la Nouvelle-Zélande. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le prix des locations saisonnières est entrain d’exploser dans les 9 villes hôtes de la compétition. Le tarif pour une nuit va tout simplement doubler le soir de certains matchs. Pour tenter de comprendre l’ampleur de cette hausse des prix, le comparateur de locations Likibu.com a comparé les prix moyens des locations saisonnières sur de nombreuses plateformes de location dont Airbnb entre la période septembre-octobre 2022 (prix qualifiés de classiques) et la période septembre-octobre 2023 (pendant la Coupe du monde) dans toutes les villes accueillant des matchs. Les prix des nuitées sont indiqués hors frais de plateforme et de ménage.

+51 %

Soit l’augmentation du prix de la nuitée à Paris pour le match d’ouverture de la Coupe du monde France – Nouvelle-Zélande.

En moyenne, les prix ont augmenté de 16 % à Nice en un an, entre les périodes septembre-octobre 2022 et 2023. Dans le même temps, la hausse atteint 17 % à Paris et jusqu’à 38 % à Marseille. À l’inverse, les prix restent relativement stables à Nantes (+8 %). Pour autant, une ville semble tirer son épingle du jeu et devrait attirer de nombreux supporters, notamment en raison de l’attractivité des tarifs proposés, c’est Toulouse. En effet, la ville rose propose les tarifs les plus attractifs des villes hôtes les soirs de matchs. En moyenne, il faudra débourser 94,98 € pour se loger à Toulouse le soir du match opposant la Nouvelle-Zélande à la Namibie. Le tarif le moins élevé pour la location d’un appartement, toutes villes et matchs confondus concerne le duel Fidji-Portugal avec une nuitée autour de 91,86 €.

Les prix les plus élevés pour Paris

Même si la capitale n’arrive « qu’en » troisième position des villes où les prix des locations saisonnières ont le plus augmenté en un an (+34 %), il est important de comprendre que les prix pratiqués restent les plus chers de tout le territoire pendant la Coupe du monde. Le soir du match d’ouverture, la nuit moyenne était affichée à 172 €, soit une hausse de 51 % par rapport à la même période en 2022. Pour la première demi-finale, les tarifs affichés atteignent la moyenne de 187 € la nuit. Jusqu’à 318 €, toujours en moyenne pour la grande finale qui se tiendra le 28 octobre 2023. Si l’on s’intéresse aux 5 % des locations les plus coûteuses, à Paris, la moyenne du prix pour une nuit explose alors à plus de 975 €. Une somme qui pourrait encore nettement augmenter en fonction de l’affiche de la finale, notamment si la France atteint ce stade de la compétition. De quoi qualifier Paris de véritable ovni par rapport aux autres villes hôtes de cet évènement planétaire.

278,36 €

Soit le prix moyen d’une nuit à Paris pendant la période septembre-octobre 2023.

Les augmentations les plus importantes pour Saint-Étienne

En moyenne, le prix d’une location a augmenté de 41 % en un an dans la ville de Saint-Étienne. La préfecture de la Loire accueille 4 rencontres de la Coupe du monde et les soirs de matchs, la nuit coûtera au moins deux fois plus cher qu’en temps normal. Pour la rencontre opposant l’Australie aux Fidji, comptez 141 €. Concernant l’opposition entre l’Argentine et les Samoa, il faudra débourser pas moins de 142 €pour y assister. Une belle opération pour les propriétaires locaux. Plus impressionnant encore, si l’on regarde du côté des 5 % des offres de location de courte durée les plus onéreuses, les prix grimpent jusqu’à 470 € la nuitée pour le match Australie-Portugal du 1er octobre prochain. Trois fois plus qu’habituellement. La ville de Saint-Étienne profite, entre autres, d’une offre de locations touristiques limitée, permettant aux prix de flamber plus aisément. Un effet moins visible dans des villes comme Paris ou Nantes qui bénéficient d’une offre plus large.

En résumé

  • La Coupe du monde de rugby fait flamber les prix des locations touristiques pendant la durée de l’événement ;
  • À Paris, le prix moyen pour une nuit pendant la compétition atteint 278 €, le plus élevé des neuf villes hôtes ;
  • La ville de Saint-Étienne enregistre la plus forte hausse du prix des locations, +41 % par rapport à la même période en 2022 ;
  • En moyenne, Toulouse est la ville hôte la plus abordable les soirs de matchs.

Partager

Thomas Saint-Antonin

Rédacteur web, spécialisé en économie et gestion de patrimoine.

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Optimisez votreinvestissement locatif

Nos conseillers et notre bilan patrimonial gratuit vous aident à trouver l’investissement locatif adapté à votre profil.

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Lire l'article

Lire l'article

Lire l'article

Lire l'article

Crise du Logement : le rapport d’une mission d’information sénatoriale appelle une action forte et rapide de la part du gouvernement

Lire l'article

Déclaration d’impôt 2024 : le succès de l’application mobile de la DGFiP

Lire l'article

Crédit immobilier : cette proposition de loi pourrait bien relancer le marché immobilier

Lire l'article

Ne pas déclarer son impôt sur le revenu : quels risques ?

Lire l'article

Crédit immobilier : la BCE est prête à baisser ses taux dès le mois de juin

Lire l'article

Crise du logement : le nouveau projet de loi présenté au Conseil des ministres vendredi dernier

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot