• Accueil
  • Actualités
  • Les autres solutions pour rentabiliser son investissement locatif (shooting, réunion, …)

Les autres solutions pour rentabiliser son investissement locatif (shooting, réunion, …)

Publié le 12 Oct 2023

horloge Lecture de 2 min.

Thématique : Actualités

Rédigé par Maëva Floricourt

Partager

Face à la crise du logement et notamment dans les zones tendues, les députés envisagent de mettre fin aux incitations fiscales à destination de la location meublée touristique. L’idée est d’encourager la location traditionnelle dans les zones où la demande est forte. Deux mesures sont en réflexion : aligner le taux d’abattement actuel de la location de meublés de tourisme classés (71 %) sur celui de la location meublée classique (50 %) et réduire de moitié le plafond de revenus éligibles de 188 700 à 94 350 €. Même si ces dispositions ne sont pas encore en vigueur, les investisseurs sont fortement appelés à explorer d’autres alternatives.

Réunion, shooting photo : d’autres options pour investir dans l’immobilier locatif

Si la location touristique est loin de tirer sa révérence, elle cohabite désormais avec de nouvelles formules. En effet, des alternatives plébiscitées par des investisseurs qui cherchent à rentabiliser leur logement émergent et certaines d’entre elles s’avèrent particulièrement intéressantes pour les bailleurs. 

Des plateformes, comme Snapevent, Office Riders, 20 000 Lieux ou Kactus, fleurissent sur le web. En mettant en lien particuliers et entreprises, elles offrent la possibilité de louer son logement pour des réunions ou des séances photo

Attention, toutefois, ces opportunités sont principalement destinées aux propriétaires occupants. Pour les appartements en copropriété, il est impératif de vérifier le règlement intérieur de son immeuble pour déterminer si ce type de location est autorisé.

Des revenus substantiels non négligeables

Grâce à ces plateformes, se générer un complément de revenus devient un jeu d’enfant. Autre bonne nouvelle : ce concept n’est pas limité aux propriétaires de biens luxueux. De nombreux professionnels sont, au contraire, en quête d’appartements dits standards. Il suffit d’avoir une pièce à vivre d’au moins 20 m², équipée d’une table et de chaises pour accueillir de petites réunions. 

Le bien doit être situé dans une grande ville comme Paris, Lyon, Bordeaux, Marseille ou Toulouse et doit être doté d’une connexion Wi-Fi. La présence d’une télévision ou d’un vidéoprojecteur peut être un avantage supplémentaire.

Concrètement, comment se passe la transaction ? Le propriétaire soumet directement son logement à la plateforme, qui l’examine avant de le proposer à la location. Il est préférable d’éviter les espaces neutres et de privilégier une décoration originale pour se démarquer des bureaux traditionnels.

Aucuns frais ne sont prélevés pour la publication de l’annonce, mais la plateforme perçoit une commission de 5 % à 12 % sur les revenus générés.

« Si le propriétaire consent à louer son bien 2 à 3 fois par semaine, il peut toucher l’équivalent du loyer de marché de son logement. »

Florian Delifer, PDG d’Office Riders

Ouvrir sa porte à une équipe de tournage, le bon filon

Prêter son logement le temps d’un tournage n’est pas un phénomène nouveau et pourtant peu répandu. Certaines agences (20.000 Lieux, Mires, 007 Production, Cinedecors, Elux, etc.) y sont spécialisées et facilitent la mise en relation entre sociétés de production et particuliers. Selon leurs critères de recherches, ces prestataires proposent des propriétés aux décors authentiques ou plus luxueux, voire avec une spécificité nécessaire au tournage. 

En pratique, la transaction se conclut obligatoirement par un contrat et le montant de la location est négocié en fonction de plusieurs critères, comme la rareté du décor ou le budget alloué par la production. 

Selon l’agence 20.000 Lieux, le coût de la location pour une séance photo se situe généralement entre 800 et 1000 € par jour et augmente considérablement pour un tournage en oscillant entre 1 500 et 3 000 € par jour, voire plus si le lieu est unique. De quoi maximiser son retour sur investissement en peu de temps !

En résumé

  • La location pour des tournages ou des shootings sont des alternatives lucratives à la location saisonnière classique.
  • Ces opportunités s’adressent aussi bien aux propriétaires de biens immobiliers standards que de demeures luxueuses.
  • Ces solutions alternatives peuvent générer des revenus substantiels non négligeables, pouvant parfois aller jusqu’à 3 000 € par jour pour un tournage.

Partager

Maëva Floricourt

RÉDACTRICE WEB, SPÉCIALISÉE EN ÉCONOMIE, FINANCE ET GESTION DE PATRIMOINE

Découvrir cette auteure

bulle des outils

Vous avez un projet d'investissement locatif ?

Nos conseillers en gestion de patrimoine vous aident à trouver l’investissement locatif adapté à votre profil

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Dissolution de l’Assemblée Nationale : quel impact sur le Logement ?

Lire l'article

Impôts : une nouvelle loi pour mieux encadrer la fiscalité des couples séparés

Lire l'article

Crédit immobilier : la Banque de France confirme la reprise

Lire l'article

Immobilier ancien : la baisse des prix se généralise en France en 2024

Lire l'article

La BCE baisse enfin ses taux directeurs de 25 points de base 

Lire l'article

Déclaration des biens immobiliers : un système qui n’est toujours pas au point

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot