• Accueil
  • Actualités
  • Assurance-vie : 4,5 milliards d’euros de collecte nette en juin pour les unités de compte

Assurance-vie : 4,5 milliards d’euros de collecte nette en juin pour les unités de compte

Publié le 04 Août 2023

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Maëva Floricourt

Thématique : Actualités

Partager

Supports phare des assurances-vie de ces dernières années, les unités de compte ont battu un record au mois de juin en atteignant les 4,5 milliards d’euros de flux nets, un pic historique. À l’inverse, le fonds en euros, qui attire habituellement entre 1 et 3 milliards d’euros chaque mois, est en baisse.

Les unités de compte maintiennent leur dynamique

Après la grisaille du mois de mai, juin a été marqué par un regain d’énergie pour les unités de compte (UC). Les encours de l’assurance-vie française ont franchi pour la première fois la barre des 1 900 milliards d’euros, atteignant un total de 1 911 milliards d’euros, dont encore 73 % sont constitués de fonds en euros, d’après les informations fournies par France Assureurs. 

1 911 milliards €

Le montant total des encours en assurance-vie au mois de juin 2023.

Cette augmentation des avoirs est principalement due à la « bonne évolution des marchés financiers », ce qui crée un engouement pour les unités de compte, comme expliqué par Franck Le Vallois, directeur général de France Assureurs. 

À savoir

Même l’année dernière, avec les difficultés des marchés, les produits d’assurance-vie avaient réussi à accumuler plus de 34 milliards d’euros, une performance similaire à celle de l’année 2021.

Les unités de compte restent la source principale de revenus pour les compagnies d’assurance. Ces produits affichent 19,6 milliards d’euros d’investissement au cours du premier semestre de l’année 2023, tandis que les fonds en euros subissent une sortie de valeur de 15,1 milliards d’euros. 

Les fonds en euros subissent encore une collecte négative

Si leurs cotisations ont connu une amélioration, la collecte nette des fonds en euros est quant à elle toujours négative (-2,8 milliards d’euros). Depuis plusieurs années, ses rendements sont en déclin, car inférieurs à l’inflation. Cette décollecte signifie que les Français retirent davantage d’argent de ces produits d’épargne qu’ils n’en déposent.

De plus, le fonds en euros est concurrencé par l’épargne réglementée, notamment le livret A et le LDDS, dont le taux de rémunération est désormais à 3 %. 

Pour pallier ce manque d’engouement, plusieurs acteurs du marché ont proposé des augmentations exceptionnelles et temporaires des taux ou encore des contributions supplémentaires sur les fonds en euros. Ces avantages sont souvent assortis de conditions, comme un investissement minimal en unités de compte.

« Le rendement des fonds euros devrait continuer à s’améliorer en 2023 et se situer autour de 2,8% ce qui les rapprochera du taux du Livret A. D’ici leur publication, au début de l’année 2024, il est fort probable que leur décollecte se poursuive. Elle sera sans nul doute compensée par la collecte des unités de compte et cela d’autant plus si les marchés financiers restent bien orientés », Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Epargne

Philippe Crevel, directeur du Cercle de l’Epargne

Pour rappel, contrairement aux unités de compte, le fonds en euros est peu risqué et le capital y est garanti, bien qu’il soit soumis au risque de taux d’intérêt.

Les produits d’assurance dans le collimateur de l’ACPR

Fin 2022, l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) a appelé les professionnels du secteur à cesser de vendre des unités de compte dont les frais sont jugés excessifs par rapport à leurs performances et risques. 

Pour répondre à cette demande, France Assureurs a supervisé des échanges au sein du secteur afin de créer un outil de comparaison pour évaluer les frais. D’après l’étude du représentant des assureurs Français, les frais moyens des fonds s’élèvent « à +1,57 % en moyenne pondérée par les encours ». 

D’ici la fin de l’année, cette évaluation pourrait conduire les compagnies à ne plus proposer certains supports ou à renégocier les frais avec les sociétés responsables de la gestion des UC.

Autre recommandation de l’ACPR : une meilleure définition du « marché cible », c’est-à-dire une gestion profilée de la cible destinée à ces produits sensibles. Plusieurs critères sont requis : 

  • Les connaissances et expérience du client sur le sujet,
  • Sa situation personnelle et financière,
  • Sa tolérance au risque et à sa capacité à subir des pertes,
  • Et ses objectifs et besoins.

Les préconisations de l’ACPR entreront en vigueur le 1er janvier 2024. Si celles-ci posent la sempiternelle question de la réglementation excessive qui pèse sur les acteurs du marché, ces recommandations permettent toutefois de clarifier les pratiques commerciales des compagnies d’assurance et des distributeurs sur leurs produits d’assurance-vie, de dommages ou de santé-prévoyance, avec comme objectif supplémentaire de prévenir et de gérer les conflits d’intérêts dans l’intérêt des consommateurs.

En résumé

  • Les unités de compte ont battu un record au mois de juin en atteignant les 4,5 milliards d’euros de flux nets ;
  • À l’inverse, les fonds en euros poursuivent leur collecte négative ;
  • L’ACPR a appelé les assureurs à cesser la vente des unités de compte trop chères par rapport à leurs performances et leurs risques.

Partager

Maëva Floricourt

RÉDACTRICE WEB, SPÉCIALISÉE EN ÉCONOMIE, FINANCE ET GESTION DE PATRIMOINE

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Assurance vie : faites les bons choix avec Selexium

Les conseillers en gestion de patrimoineSelexium sont là pour vous. Bilan patrimonial gratuit.

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Déclaration d’impôt 2024 : date d’ouverture et tutoriel pour déclarer ses revenus

Lire l'article

Logement : 800 communes vont être reclassées en zone tendue dès le mois de juin

Lire l'article

Logement : le gouvernement mobilise 1 milliard € en faveur du logement intermédiaire

Lire l'article

Rénovation énergétique : la simplification de MaPrimeRenov’ est enfin officielle

Lire l'article

Fraude fiscale : le fisc va infiltrer les réseaux sociaux pour débusquer les fraudeurs

Lire l'article

Déclaration d’impôt 2024 : les dates limites pour déclarer vos revenus

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot