Qu’est-ce qu’une assurance-vie en unités de compte (UC) ?

Une assurance-vie en unités de compte est un placement financier au sein duquel l’épargne est investie sur des supports financiers. Explications.

Comment fonctionne une unité de compte ?

Une unité de compte (UC) est un support d’investissement financier inséré dans un contrat d’assurance-vie. On parle souvent d’assurance-vie en unités de compte, au pluriel, car au sein d’un même contrat, l’épargnant peut placer son argent sur différents supports ou UC.

Concrètement les unités de compte sont des parts ou actions de valeur mobilière ou immobilière ou des produits structurés. Un contrat en unités de compte permet de placer tout le capital investi sur des actions soumises aux fluctuations des marchés financiers. Ce sont des éléments volatiles. En effet, les unités de compte peuvent générer des plus-values ou des moins-values suivant les aléas des marchés. Ce type d’assurance-vie est réservé aux épargnants qui ont une bonne connaissance des marchés et une forte appétence pour le risque. Les unités de compte sont présentes sur deux types de contrats d’assurance-vie :

Unités de compte : monosupport ou multisupport ?

Le choix du type de contrat d’assurance-vie dépend de votre profil investisseur. Les épargnants ayant déjà une certaine expérience des unités de compte et ne présentant pas d’aversion pour le risque peuvent choisir un contrat monosupport en unités de compte. Cependant, la plupart des épargnants préfère avoir le choix et répartir leur épargne. Ils optent donc le plus souvent pour des contrats multisupport qui permettent d’allier fonds euros et unités de compte. Ainsi, l’épargnant peut choisir de placer une partie de son épargne sur un fonds au capital garanti et d’investir le reste sur les marchés financiers dans l’espoir d’obtenir un bon rendement et de faire fructifier son argent.

Quels sont les différents types d’unités de compte dans une assurance-vie ?

Il existe une grande diversité d’unités de compte. Elles peuvent être réparties par zone géographique ou secteur d’activité. Pour s’y retrouver une bonne connaissance de la finance est nécessaire. Toutefois, on peut classer les différents types d’unités de compte en trois grandes catégories :

  • Les valeurs mobilières.
  • Les valeurs immobilières.
  • Les valeurs monétaires.

Les valeurs mobilières

Dans cette catégorie, on retrouve les obligations et les actions. Une obligation correspond à un titre de créance d’une entreprise ou d’un Etat. Une action, elle, représente une part de capital d’une entreprise. Concrètement, les valeurs mobilières se présentent sous forme de Sicav (Société d’investissement à capital variable) ou fonds commun de placement (FCP).

Les valeurs immobilières

Comme son nom l’indique, cette catégorie d’unités de compte repose sur la pierre. En effet, les valeurs immobilières regroupent les fonds qui font fructifier l’argent en investissant dans l’immobilier. Parmi les plus connues, on retrouve la « pierre-papier » ou SCPI. Mais cette catégorie regroupe également des SCI (sociétés civiles immobilières) et des OPCI (organismes de placement collectif immobilier).

Les valeurs monétaires

Il s’agit de titres de créance comme des bons du Trésor, des certificats de dépôts ou des billets de trésorerie. Les valeurs monétaires sont donc adossées à des emprunts à court terme. La performance de ce type d’unités de compte est variable.

À savoir

Depuis l’entrée en vigueur de la loi Pacte, les gestionnaires sont tenus de proposer au client des unités de compte socialement responsables (label ISR) dans les contrats d’assurance-vie en UC.

Quelles sont les caractéristiques des contrats en unités de compte ?

Le contrat d’assurance-vie en unités de compte est souvent opposé au contrat en fonds euros. Et pour cause, chacun possède ses spécificités propres. L’assurance-vie en unités de compte se définit par :

  • Un capital non-garanti : contrairement au fonds euros, le contrat en unités de compte ne garantit pas le capital. En revanche, l’assureur garantit le nombre d’unités de compte.
  • Une prise de risque plus élevée : les UC étant soumises aux fluctuations des marchés financiers, l’épargne peut fructifier comme elle peut être perdue, suivant le type de support d’investissement choisi.
  • Des rendements variables mais potentiellement importants : les contrats en unités de compte présentent généralement des rendements plus élevés que les autres types de placements sur le long terme.
  • Des frais spécifiques : certains frais supplémentaires sont à prendre en compte pour certaines UC spécifiques. De plus, il existe des frais internes aux UC, aussi appelés « frais courants » qu’il convient de ne pas négliger.

Pour bien choisir son assurance-vie en unités de compte, il est conseillé de demander conseil à un expert, n’hésitez pas à prendre contact avec nos conseillers en gestion de patrimoine qui sauront vous aiguiller dans vos choix.

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra