Assurance-vie multisupport : comment optimiser son rendement en 2023 ?

Publié le 29 Sep 2023

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Thomas Saint-Antonin

Thématique : Actualités

Partager

Le portefeuille d’unité de comptes choisi dépend du niveau de risques auquel vous souhaitez vous soumettre et notamment de la stratégie à adopter dans le cadre de votre contrat d’assurance vie multisupport. Découvrez les tendances de cette année 2023.

Les fonds structurés et datés ont la cote

Malgré un capital non garanti, les assurances-vie en unités de compte (UC) bénéficient ces derniers temps d’un certain alignement des planètes. Marchés financiers favorables, fonds en euros boudés par les épargnants… Les unités de compte ont tout pour performer. Toutefois, pour envisager une certaine rentabilité, un portefeuille d’UC doit obligatoirement comporter les classes d’actifs de base, auxquelles viennent s’ajouter d’autres supports pour s’adapter à la conjoncture du marché à l’instant T.

Actuellement, les fonds structurés offrent une performance allant jusqu’à 5 % sans risque, les rendements étant garantis. Il peut aussi être judicieux d’opter pour les fonds datés. Leur performance est comprise entre 4 % et 6 %. Ici, les obligations choisies doivent être détenues jusqu’à une date bien précise, fixée dès le départ. Cette stratégie peut paraître légèrement plus risquée car il est impossible de connaître le niveau des taux dans les années à venir et la perte en capital n’est pas à exclure. En revanche, si les taux fléchissent d’ici à quelques années, l’investisseur rafle la mise.

1 911 milliards €

Soit l’encours total de l’assurance vie à la fin juillet 2023. Un record historique.

Quid des unités de compte immobilières ? SCPI, OPCI… Difficile de se prononcer sur la classe d’actifs immobilière dans le cadre de l’assurance vie en cette période de blocage du marché. Certains acteurs comme Amundi Immobilier ont d’ores et déjà incité leurs clients à céder leurs parts de SCPI face à la baisse de leur valeur. Il peut toutefois être judicieux de se tourner vers des bureaux de stockage ou de la réhabilitation en fonction du coût total des travaux. Certains emplacements de bureaux premiums peuvent aussi rester intéressants pour constituer son enveloppe.

À savoir

Après une chute vertigineuse depuis 2009, le rendement des fonds en euros reprend du poil de la bête et atteint 1,92 % en 2022. Ce taux moyen ne comprend pas les PER individuels, PERP et contrats Madelin.

Quelle stratégie choisir ?

Mais alors, comment faire son choix entre une gamme d’actifs à rallonge et une sélection d’UC plus restreinte ? Autrement dit, le « risque » ou la raison.

La première option, si elle peut en freiner certains en raison de sa complexité, permet de multiplier les solutions d’investissement et de largement diversifier sa gamme d’actifs. Obligations, actions, non côté, ETF… Les options ne manquent pas. Attention, dans le cadre d’une telle exhaustivité, mieux vaut garder les pieds sur Terre et se constituer une base d’actions et d’obligations solide. De quoi se protéger face aux fluctuations du marché et aux nouveaux modes de placement parfois moins sûrs.

De l’autre côté, les adeptes d’une stratégie plus prudente privilégieront un contrat d’UC réduit. À titre d’exemple, Corum Life propose un contrat uniquement composé de fonds immobiliers maison, notamment orientés vers trois SCPI. Seul un nouveau fonds en euro vient compléter ce dispositif. L’objectif ? Proposer une offre claire, lisible et rassurante pour une certaine catégorie d’investisseurs.

Enfin, gardez à l’esprit l’importance de vous faire accompagner par un conseiller professionnel pour faire les bons choix. L’expertise d’un courtier en assurance-vie, notamment, ou d’un gestionnaire de patrimoine, permet d’y voir plus clair concernant le fonctionnement, l’intérêt, les rendements et la fiscalité d’une assurance-vie. Le professionnel dispose d’une vue d’ensemble des offres disponibles. Le souscripteur ne pourra donc pas passer à côté de la formule qui lui convient le mieux.

En résumé

  • Les fonds structurés et datés proposent un rendement compris entre 4 % et 6 % en 2023 ;
  • Les unités de compte immobilières n’ont pas dit leur dernier mot, notamment dans certains secteurs comme le stockage ou la réhabilitation ;
  • Le plus dur reste de faire un choix dans la stratégie à adopter : la diversification de sa gamme d’actifs, ou la prudence avec un contrat dont le nombre de supports est limité.

Partager

Thomas Saint-Antonin

Rédacteur web, spécialisé en économie et gestion de patrimoine.

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Crise du Logement : le rapport d’une mission d’information sénatoriale appelle une action forte et rapide de la part du gouvernement

Lire l'article

Déclaration d’impôt 2024 : le succès de l’application mobile de la DGFiP

Lire l'article

Crédit immobilier : cette proposition de loi pourrait bien relancer le marché immobilier

Lire l'article

Ne pas déclarer son impôt sur le revenu : quels risques ?

Lire l'article

Crédit immobilier : la BCE est prête à baisser ses taux dès le mois de juin

Lire l'article

Crise du logement : le nouveau projet de loi présenté au Conseil des ministres vendredi dernier

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot