Impôt 2020 : comment déclarer les personnes à charge ?

Publié le 28 Mai 2020

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Julie François

Thématique : Impôts

Partager

Au moment de déclarer vos revenus, n’oubliez pas d’inclure les frais liés aux personnes à charge. De nombreux ménages apportent une aide financière à leur parent ou à leur enfant. Ces sommes entrent, la plupart du temps, dans la case « charges déductibles » de la déclaration de revenus. Ceci peut permettre de réduire ses impôts, il peut donc être avantageux de les déclarer. Explications.

Parent dépendant : quels frais déclarer ?

Quand on parle de « personne à charge », dans le langage fiscal, on pense souvent aux mineurs rattachés au foyer fiscal de leurs parents. Cependant, les personnes majeures, dans certains cas particuliers, sont également considérées, par l’administration fiscale, comme des personnes à charge. C’est le cas des personnes dépendantes.

Ainsi, les frais liés au paiement de la maison de retraite de vos parents ou le complément financier ajouté chaque mois à la retraite de votre ascendant ou même la prise en charge d’un employé à domicile pour soulager un membre de votre famille en perte d’autonomie sont autant de dépenses bénéficiant d’une réduction d’impôt, sous certaines conditions.

À noter

Employer une personne au domicile d’un parent dépendant ouvre droit à un crédit d’impôt pour « emploi d’un salarié à domicile ». Toutefois, le déclarant peut renoncer au crédit d’impôt et déclarer les salaires versés en tant que pension alimentaire.

Le cas de l’hébergement d’une personne dépendante

L’administration fiscale distingue toutefois deux cas, suivant que la personne dépendante soit rattachée au foyer fiscal du déclarant ou non. Cette légère différence a des conséquences sur la façon de déclarer les frais de prise en charge.

Lien de parentéProche rattaché au foyer fiscal
du déclarant
Proche non-rattaché au foyer fiscal
(parent ou grand-parent)
Type de fraisHébergement dans une maison de retraite ou un service de soins longue durée
Réduction d’impôt25 % des frais engagés
dans la limite de 10 000 €/an
après déduction de l’allocation personnalisée d’autonomie
Les frais engagés sont déduits
en tant que pension alimentaire (ligne 6 GU de la déclaration)
Attention, pour déduire ces frais, l’ascendant ne doit pas être
en mesure de subvenir à ses besoins

Enfant majeur : est-il avantageux de le rattacher à son foyer fiscal ?

En principe, un enfant majeur est imposable à titre personnel, mais il peut être fiscalement rattaché à ses parents s’il a moins de 21 ans ou s’il a moins de 25 ans et poursuit ses études. En fonction de la situation du foyer fiscal, il peut être plus avantageux pour les parents de conserver la demi-part supplémentaire correspondant à leur enfant majeur. Dans ce cas précis, les déclarants se doivent d’intégrer à leur déclaration les éventuels revenus perçus par leur enfant. Attention, l’avantage fiscal procuré par le rattachement est plafonné à 1 567 € (pour un foyer avec 2 parts ayant des revenus similaires).

L’autre option qui s’offre aux parents est de détacher leur progéniture du foyer fiscal. Ils peuvent alors déduire de leurs propres revenus les sommes versées à leur enfant (loyer, argent de poche, etc.). La déduction autorisée est plafonnée à 5 947 € pour un enfant célibataire au titre des revenus de 2019. L’autre avantage du détachement fiscal de l’enfant réside dans ce plafond. Si l’enfant ne perçoit pas d’autres revenus que ces sommes versées par ses ascendants, il ne sera pas imposable. Attention, toutefois, les parents doivent pouvoir justifier des sommes déduites auprès de l’administration fiscale.

Il est souvent plus avantageux de détacher fiscalement son enfant. Plus la tranche d’imposition est élevée, plus l’option du détachement apparaît comme évidente. En revanche, pour la tranche d’imposition de 14 %, la solution la plus avantageuse n’est pas aussi claire. Dans ce cas, il vaut mieux se faire aider par un expert et réaliser des simulations.

Rattachement ou détachement d’un enfant majeur : quel avantage fiscal ?

Tranche marginale
d’imposition
Avantage lié à la déduction
d’une pension (détachement fiscal)
Avantage maximal de la demi-part
(rattachement fiscal)
30 %1 784 €1 567 €
41 %2 438 €1 567 €
45 %
2 676 €1 567 €
Source : L’Argent & vous

En résumé

  • Lors de votre déclaration de revenus, les frais liés aux personnes majeures à charge doivent être déclarés car ils sont considérés comme des charges déductibles.
  • Suivant le type de frais et le lien de parenté du proche dépendant et du déclarant, la façon de déclarer ces frais et la réduction varient. Il faut donc être vigilant en remplissant votre déclaration.
  • Les enfants majeurs peuvent également être considérés comme des personnes à charge. S’ils sont rattachés au foyer fiscal de leurs parents, le montant déductible est plafonné. S’ils sont détachés du foyer fiscal, les parents peuvent déduire les sommes versées à leur progéniture au titre de pension alimentaire. Il est important de faire des simulations pour savoir laquelle des deux options est la plus avantageuse.

Partager

Julie François

Rédactrice spécialisée en gestion de patrimoine, économie, finances

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

bulle-conseil

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Lire l'article arrow

Lire l'article arrow

Lire l'article arrow

Lire l'article arrow

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence – Marseille

Biarritz

Bordeaux

Chambéry

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra