Bourse : quand les célébrités manipulent les cours des actions

Publié le 24 Juin 2021

horloge Lecture de 4 min.

Rédigé par Maxime Keroyant

Thématique : Actualités

Partager

Cristiano Ronaldo n’est pas le seul à l’origine de variations en bourse de l’action d’une entreprise ou d’un groupe. Les exemples de conséquences en bourse d’une annonce de célébrité sont nombreux. Au cours de la dernière décennie, plusieurs situations, tweets, photographies ou prises de parole de personnalités publiques ont eu des effets sur les cours en bourse. Explication.

Les célébrités ont une incidence sur les cours

Au cours des dernières années, les moyens de communication ont beaucoup évolué notamment avec l’avènement des réseaux sociaux. Les célébrités n’hésitent pas à donner leur avis et partager leur ressenti. Quand ces derniers portent sur les entreprises qui plus est les grandes compagnies, les résultats sont visibles : les cours s’affolent. L’exemple le plus marquant de ces dernières années est le tweet posté par Kylie Jenner concernant sa propre utilisation de Snapchat. Dans ce post, la star américaine demande si d’autres personnes sont dans la même situation qu’elle et n’utilise plus l’application Snapchat. Cette interrogation a valu une baisse de la capitalisation boursière de l’entreprise qui possède Snapchat, Snap Inc, cotée sur le NYSE. La perte s’élève à hauteur de plus d’un milliard de dollars.

Une autre célébrité a eu un effet dévastateur par un post à l’encontre d’une célèbre chaîne de restauration rapide proposant des spécialités mexicaines. Jeremy Jordan s’est fendu d’une publication sur Instagram contre la chaîne Chipotle, côtée en bourse également. Il fait perdre presque 6 % de la valeur du titre de Chipotle Mexican Grill en les accusant d’avoir été hospitalisé et avoir failli mourir après avoir mangé dans leur restaurant.

Mais les célébrités peuvent également avoir des actions positives sur les cours en bourse. Nous pouvons notamment citer :

  • L’augmentation de 12 % du cours de l’entreprise Crocs Inc., cotée sur le NASDAQ, à la suite d’une annonce par Justin Bieber sur Instagram. L’image et sa légende laissaient entendre une collaboration entre le chanteur canadien et la marque de chaussures américaine.
  • Le tweet d’Oprah Winfrey concernant une friteuse de la marque Seb, dont elle fait l’éloge. Suite à cette déclaration, le cours de l’action sur la Bourse de Paris s’envole alors de 3 % en une seule journée.

Les effets d’annonce des spécialistes et leurs répercussions

Si pour certains modifier le cours d’une action en bourse ne semble pas relever d’une attention particulière, à contrario, certaines interventions peuvent être calculées. En 2017, cette même Oprah Winfrey annonce sur Twitter avoir perdu du poids en utilisant les produits de l’entreprise Weight Watcher. Présente sur le NASDAQ, le groupe WW International Inc auquel appartient la marque de produits Weight Watcher voit alors le prix de son titre grimper de plus de 20 % au cours de la séance. Néanmoins, cette annonce était loin d’être sans contrepartie. En effet, Oprah Winfrey était à l’époque l’une des actionnaires majeurs du groupe. L’annonce était donc loin d’être désintéressée et la star américaine a pu profiter des conséquences positives en bourse.

Les spécialistes de marchés financiers ne sont pas en reste. En 2013, Carl Icahn, personne reconnue dans le milieu boursier, a déclenché une augmentation supérieure à 4 % du cours de l’action d’Apple. La seule action ayant amené à cette augmentation est un post Twitter, donnant son avis sur le cours de l’entreprise. Il informe être porteur de parts du capital et trouver le titre sous-évalué. Un second tweet informe qu’après une discussion avec le PDG d’Apple, ils ont décidé de procéder au rachat d’actions de l’entreprise.

Mais les annonces ayant le plus de portée sont sans conteste celles d’Elon Musk. L’homme d’affaires, ingénieur et créateur des entreprises Tesla et Space X est reconnu pour faire évoluer rapidement, par un simple post sur les réseaux sociaux, les cours de ses entreprises, mais également des autres. Il annonce trouver le cours de Tesla trop élevé ? Celui-ci baisse de 10 % au cours de la séance. Il poste le lien de la chanson pour enfant « Baby Shark » et fait gagner 10 % à l’action de sa société de production Samsung Publishing. Sa technique de communication, principalement basée sur les nouveaux médias et la viralité, l’amène à influencer fortement les places boursières. La plus grande répercussion à la hausse sur le cours de l’action Tesla a eu lieu après son annonce de retirer Tesla du NASDAQ si elle atteint 420 $.

Une influence des célébrités toutefois relative sur les cours des actions

Certes, les annonces de spécialistes et de stars, ayant ainsi une couverture médiatique et une audience suffisante, peuvent avoir des répercussions. Néanmoins, aussi impressionnantes qu’elles puissent paraître, les variations qui suivent une annonce n’en restent pas moins conjoncturelles. Elles font entièrement partie des fluctuations quotidiennes sur les marchés financiers. Le fonctionnement des marchés financiers amène, par définition, une instabilité des cours et volatilité une plus ou moins forte. Sur le long terme, les conséquences d’une annonce ne sont que très peu visibles.

L’exemple de l’intervention de Cristiano Ronaldo prouve, comme les autres, qu’une action à l’encontre d’une marque et de son image peut avoir des effets en bourse. Néanmoins, avant que l’attaquant de la Juventus ne retire les bouteilles de Coca-Cola, le cours de l’action était déjà concerné par une phase baissière sur le New York Stock Exchange. L’action était déjà en baisse à l’ouverture de la séance, et l’évolution du cours est négative depuis le 11 juin. Certes, l’intervention de l’international Portugais a pu accélérer la chute du titre, mais elle n’est pas l’élément déclencheur. Il s’agit maintenant de regarder l’évolution à venir du cours de Coca-Cola : quand se terminera sa phase baissière ? La capitalisation boursière retrouvera-t-elle rapidement son niveau du 11 juin ?

À retenir

  • Le retrait des deux bouteilles de Coca-Cola par la star portugaise Cristiano Ronaldo semble avoir eu un effet collatéral sur le cours de l’action en bourse de l’entreprise The Coca-Cola Company. Après cet événement, l’entreprise a perdu 4 milliards de dollars de capitalisation boursière en seulement deux jours.
  • Ce n’est pas la première fois qu’une célébrité influe sur le cours en bourse d’une action. Cette situation s’est produite à de nombreuses reprises : Oprah Winfrey, Carl Icahn ou encore l’ingénieur Elon Musk ont déjà pu avoir des répercussions en bourse via leur prise de parole.
  • Les effets restent néanmoins conjoncturels : aucune modification profonde des cours n’a jusqu’alors été observée à la suite d’un tel événement.

Partager

Maxime Keroyant

Rédacteur web, spécialisé en économie, finance et gestion de patrimoine.

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

De nouveaux indicateurs pour une meilleure lecture des rendements des SCPI

Lire l'article

Réserve héréditaire : l’État étend la mesure aux successions transfrontalières

Lire l'article

Comment protéger son patrimoine numérique ?

Lire l'article

SFDR : plus d’exigences pour la finance durable

Lire l'article

Septembre 2021 : les taux d’intérêt sont plus qu’intéressants pour la rentrée !

Lire l'article

Plan d’épargne logement : le taux des anciens PEL sera-t-il abaissé ?

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra