Bourses mondiales : nouveaux records enregistrés cet automne

Publié le 15 Nov 2021

horloge Lecture de 2 min.

Rédigé par Tommy Pierre Pollet

Thématique : Placements financiers

Partager

En ce début d’automne, les places boursières mondiales peuvent avoir le sourire. Que ce soit du côté de l’Europe ou à Wall Street, elles affichent de nettes hausses de leurs indices et enchaînent les nouveaux records historiques. Des indicateurs encourageants, malgré un contexte économique encore fragilisé par la crise du Covid-19.

Le CAC 40 dépasse son record absolu en séance

Inégalé depuis septembre 2000, la Bourse de Paris a explosé mercredi 3 novembre 2021 son dernier record historique en séance. Avec en indice vedette le CAC 40 ayant atteint les 6.948,27 points à 14 h 48, elle dépassait donc son dernier record absolu, alors établi à 6.944,77 points le 4 septembre 2000. Au moment de sa clôture le même jour, l’indice terminait à 6.950,65 points, surpassant, là encore, son record de clôture déjà établi la veille.

C’est notamment grâce aux mesures de soutien de l’économie, mises en place afin de faire face à la crise du Covid-19, que le CAC 40 a pu atteindre à nouveau de tels niveaux. D’un côté, les banques centrales qui ont, chaque mois, supporté l’économie de plusieurs milliards de dollars, ont joué un rôle prépondérant. De l’autre, les résultats des entreprises en elles-mêmes, qui ont été bien meilleurs que ceux escomptés pour ce troisième trimestre 2021, et plus encore pour celles issues du secteur du luxe.

Sans oublier, la commercialisation des vaccins contre le Covid-19 qui ont permis, dès la fin 2020, de redonner un coup de fouet aux différents marchés, avec en ligne de mire, une sortie de crise.

Des éléments impactants puisque, au-delà de ce nouveau record, le CAC 40 terminait également le mois d’octobre en enregistrant sa plus forte hausse (+ 5 %) depuis le début d’année.

Europe, Wall Street : tous les indices sont en hausse

Si en Europe, tous les indices sont au beau fixe, avec notamment l’indice paneuropéen STOXX 600 qui se rapproche, lui aussi, de son plus haut niveau historique, les Américains ne sont pas non plus en reste. En effet, le S&P 500 et le Nasdaq, deux des plus importants indices de Wall Street, atteignent leurs plus hauts sommets depuis la fin octobre.

Tout comme pour le CAC 40, ces marchés ont notamment été dopés par les très bons, et inattendus, résultats enregistrés par les entreprises sur le troisième trimestre 2021. Que ce soit en Europe, comme aux Etats-Unis, la grande majorité des entreprises ont, en effet, réalisé de biens meilleurs bénéfices par action que ce qui avait pu être anticipé dans diverses projections.

Si la plupart des entreprises, à la vue du contexte actuel, restent tout de même prudentes quant à leur potentielle croissance, il semble que du côté des investisseurs, la confiance et la demande soient toujours de mise. Un signal encourageant pour les marchés. Attention toutefois, si les investisseurs gardent confiance, ils ne sont, à ce jour, pas prêts à tout accepter. Dernier exemple en date, Wordline, qui a enregistré les plus mauvais résultats du CAC 40 en chutant de plus de 20 % après avoir présenté de mauvais chiffres sur le dernier trimestre.

Malgré la forte inflation enregistrée sur le continent européen et les problèmes d’approvisionnement particulièrement importants constatés aux Etats-Unis, les perspectives de croissance restent quant à elles solides de part et d’autre de l’Atlantique.

En résumé

  • Le début du mois de novembre est marqué par le nouveau record historique enregistré en séance par le CAC 40. Un niveau jamais atteint depuis septembre 2000.
  • Que ce soit en Europe ou aux Etats-Unis, les places boursières affichent des indices en hausse, frôlant avec leurs plus hauts niveaux historiques.
  • Malgré le contexte économique toujours complexe, en raison de la crise sanitaire du Covid-19, les investisseurs ne se défilent pas et continuent à soutenir les entreprises présentant de bons résultats et des perspectives intéressantes.
  • Malgré une forte inflation, la croissance reste solide que ce soit sur le Vieux continent ou Outre-Atlantique.

Partager

Tommy Pierre Pollet

Responsable Pôle Financier

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Lire l'article

Lire l'article

Lire l'article

Lire l'article

Novembre 2021 : une légère hausse des taux d’intérêt

Lire l'article

Retraites agricoles : revalorisation des minimas de pension

Lire l'article

Le patrimoine des Français a augmenté en 2020 !

Lire l'article

Réforme de la fiscalité du capital (PFU, IFI) : quel bilan après presque trois ans ?

Lire l'article

PER collectif : changement de la fiscalité à la sortie

Lire l'article

Faux mails de notaires : attention à cette nouvelle arnaque !

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra