La rémunération du Livret A devrait encore baisser

Publié le 21 Jan 2020

horloge Lecture de 2 min.

Rédigé par Julie Manière

Thématique : Patrimoine

Partager

C’est l’un des placements préférés des Français, le Livret A. Après deux ans de gel, sa rémunération devrait baisser en février prochain, passant de 0,75 % à 0,50 %. Est-il encore intéressant en terme d’épargne ? Faut-il le garder ou le solder ? On vous éclaire sur la stratégie à adopter.

Le chouchou des Français

Avec 55 millions de personnes possédant un Livret A, il arrive en tête des placements préférés des Français. Un succès qui dure depuis plus de 200 ans. Selon les derniers chiffres de la Caisse des Dépôts, le Livret A affichait une collecte nette de 13,63 milliards d’euros entre janvier et octobre 2019. Avec un encours à près de 298 milliards d’euros, c’est 6 % de plus qu’en janvier 2019.

En y ajoutant le Livret de développement durable et solidaire, LDDS, on atteint 408 milliards d’encours, soit 5,7 % de plus sur un an. Depuis deux ans, la rémunération de ces produits d’épargne est gelée à 0,75 % . Ce qui est peu à côté des 1,83 % pour une assurance vie (Certaines sociétés, comme Selexium, par exemple, proposent des contrats allant jusqu’à 3,20 % pour du fond euros). Or, ce taux pourrait encore baisser à partir du mois de février.

RAPPEL

On oublie souvent la réelle utilité du Livret A.
90 % des sommes déposées sur le Livret A sont transférées à la Caisse des Dépôts afin que celle-ci puisse mener à bien sa mission, à savoir lutter contre les inégalités sociales et les fractures territoriales, financer des projets d’intérêt général désignés par l’Etat, prêter cet argent pour financer les quartiers prioritaires et les sociétés d’économie mixte. Une autre partie de cet argent est placé en actifs financiers. Une sécurité mise en place afin de contribuer à la rémunération de l’épargne et de garantir la liquidité aux épargnants.

Une rémunération à 0,50 %

En 2018, l’État a gelé le taux du Livret A à 0,75 % pour deux ans. Or, cette parenthèse arrive à sa fin. À partir de février 2020, un nouveau taux devrait s’appliquer. L’idée est d’éviter une trop grande différence entre le taux du Livret A et le taux des marchés.

Pour établir ce nouveau taux, une nouvelle formule a été décidée. Cette dernière prendra en compte la moyenne semestrielle de l’inflation et des taux interbancaires à court terme (Eonia), le tout arrondi au dixième de point le plus proche. Pour éviter d’avoir un taux trop bas, un plancher à 0,50 % a été prévu. Ainsi, 0,50 % est le taux minimal que peut atteindre le Livret A.

Le Livret A reste-il intéressant ?

Malgré tout, le Livret A conserve sa place dans le patrimoine des Français.

En période de crise et d’instabilité économique et financière, tous ont le même réflexe : remplir leur Livret A afin d’anticiper un avenir incertain.

D’autant plus que ce dernier offre une grande facilité d’accès. Les titulaires peuvent à tout moment récupérer leur argent, réaliser des virements… des mouvements qu’ils peuvent effectuer sans conditions de montant et sans aucun frais.

Le Livret A représente un peu une valeur refuge pour les Français qui l’utilisent pour mettre de côté de l’argent pour des dépenses prévues comme les vacances, la taxe d’habitation ou encore un imprévu.

A SAVOIR : le Livret A, une spécificité française

En effet, il n’y a aucun équivalent au Livret A. Il s’agit d’un placement financier unique, propre à la France. Les fonds en euros d’un contrat d’assurance vie seraient ce qui s’en rapprocherait le plus : un placement presque aussi liquide et affichant peu de risque.

En résumé

  • Le livret A est un des placements préférés des Français.
  • En février, son taux de rémunération va passer de 0,75 % à 0,50 %.
  • Le livret A reste un produit sûr et facile d’accès.

Partager

Julie Manière

Rédactrice web, spécialisée dans la gestion de patrimoine, et finance immobilière à selexium.com

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Un quatuor aux couleurs de Selexium pour courir le Marathon de Toulouse Métropole

Lire l'article Flèche

Réforme de l’ISF, « flat tax »: qui sont les gagnants et les perdants ?

Lire l'article Flèche

La notion d’abus de droit renforcée : Quelles conséquences ?

Lire l'article Flèche

Le capital-investissement, la stratégie de demain

Lire l'article Flèche

Les seniors face à la baisse du taux d’usure

Lire l'article Flèche

Finance verte : quand « rentable » rime avec « responsable »

Lire l'article Flèche

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra