2020 sera-t-elle l’année de l’or ?

Publié le 23 Jan 2020

horloge Lecture de 4 min.

Rédigé par Julie François

Thématique : Placements financiers

Partager

Si l’astrologie chinoise désigne 2020 comme l’année du rat de métal, c’est pourtant l’or qui pourrait marquer ce début d’année. Après une hausse inattendue en 2019 et un contexte géopolitique incertain, certains experts anticipent une nouvelle progression du cours du métal jaune pour 2020. Comment placer son argent dans l’or ? Réponse ici.

L’or, cette valeur refuge aimée des Français

Le métal jaune brillant reste dans le cœur des Français. On estime qu’environ un quart de la population détient de l’or, sous une forme ou sous une autre, toutes catégories sociales confondues. Ce petit magot est le plus souvent un héritage familial à forte charge sentimentale reçu lors d’une donation ou d’une succession. Conclusion, les détenteurs d’or ont un comportement raisonnable et ne vendent pas l’or sur un coup de tête. En effet, en France, l’or est considérée comme une valeur refuge qui permet de faire face aux aléas de la vie, l’inflation, le stress des marchés ou encore les cycles de crise. À titre d’exemple, durant la crise financière 2009-2011, les cours de l’or ont bondi de 135 %.

3 000 tonnes

C’est le poids que pèse l’or privé français. Au cours actuel de l’once, cela représente environ 13 000 milliards d’euros.

Le cours de l’or, image en miroir des taux d’intérêt

Le cours de l’or a marqué la surprise en 2019 avec sa hausse constante. Les perspectives sont optimistes pour 2020. La plupart des spécialistes n’hésitent pas à pronostiquer une hausse telle que le pic historique de 2011 (1.921 dollars l’once) pourrait être dépassé. Pourquoi tant d’optimisme ? Le cours de l’or bénéficie d’un environnement propice dû notamment à la baisse constante des taux d’intérêt. Avec la brutale chute des taux l’été dernier, le cours de l’or a augmenté de 20 %. Ce phénomène s’explique par la corrélation inversée du cours des taux et celui de l’or. Autrement dit, plus les taux baissent, plus le cours de l’or grimpe. Les rendements des obligations et des principaux placements sont tellement faibles que les investisseurs se tournent vers l’or, placement qui ne possède aucun rendement, mais qui permet de diversifier son patrimoine en prenant peu de risques.

À cette tendance s’ajoute la décision des investisseurs institutionnels européens d’acheter massivement des fonds adossés à de l’or physique, dits ETP (Exchange Traded Products). Ces produits financiers, créés en 2003, répliquent le cours du métal jaune. Ces derniers temps, ils sont de plus en plus dotés en or. L’achat de ces fonds a donc pour conséquence directe de soutenir les cours de l’or. La politique des taux d’intérêt réels faibles semble se maintenir, ce qui implique un cours de l’or qui va se maintenir haut. Une bonne raison de garder de l’or dans son portefeuille ou d’investir.

Source : www.bdor.fr

L’or, un placement risqué ?

Bien que le cours de l’or semble alléchant, valeur refuge ne veut pas dire non-risqué. Il faut garder à l’esprit que le cours de l’or est volatil et difficilement prévisible. De plus, le métal jaune ne possédant aucun rendement, il est impossible de compenser les éventuelles chutes du prix de l’once. Il en va de même pour l’or papier qui est soumis à la bonne santé des marchés financiers.

Côté fiscalité, l’Etat rechigne toujours à faciliter la revente de matériaux précieux. L’or physique répond à une taxation spécifique. Si la date d’achat peut être justifiée, la taxation des plus-values s’élève à 36.2 %, prélèvements sociaux inclus. Un abattement de 5 % est appliqué par année de détention. Si la date d’acquisition ne peut pas être prouvée, une taxe forfaitaire de 11 % est appliquée automatiquement au prix de vente. Quant à l’or papier, depuis le 1er janvier 2018, les plus-values sont taxées par défaut au titre du Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30 %.

Or physique ou or papier, quelle approche choisir ?

Investir dans l’or physique ou l’or papier, chacune de ces options répond à une stratégie d’investissement différente. Pour une épargne de précaution sur le long terme, mieux vaut préférer l’or physique. En revanche, l’or papier est à privilégier pour les investisseurs qui recherchent un rendement à court terme. Pour l’or physique, ce sont les pièces de monnaie qui restent en tête des ventes. Attention, le prix de la pièce d’or n’est pas uniquement fixé en fonction du cours de l’or, il dépend aussi des caractéristiques de la pièce, de son état de conservation et du marché. En bref, toutes les pièces ne se valent pas à la revente.

Certains préfèrent donc miser sur l’or papier. Au même titre qu’un placement boursier, ces fonds indiciels adossés au cours de l’or possèdent des avantages, mais aussi des risques, notamment du fait de la volatilité du marché. Les ETC (Exchange Traded Commodities) sont, par exemple, très appréciés des investisseurs, car ces produits ont la particularité de pouvoir être investis sur un sous-jacent unique comme l’or, permettent de répliquer le cours de ce dernier. En clair, le cours des ETC qui ont misé sur l’or suit le cours de l’or physique, sauf que l’or papier possède un rendement. Ce qui peut devenir intéressant lorsqu’on souhaite des rendements élevés en peu de temps. Une alternative au métal jaune bien séduisante, mais pour le moment pas si accessible. En effet, les ETC restent réservés aux experts, car ils ne constituent pas des fonds conformes aux normes européennes. Mais la création de fonds diversifiés, dont l’or ne représente pas plus de 35 % de l’actif, comme l’exige la norme européenne, fait office d’option éligibles à l’assurance vie, bien qu’elle soit également risquée puisqu’elle est adossée aux cours de différents métaux précieux. Quelle que soit la stratégie choisie, le cours de l’or est à surveiller attentivement, 2020 réserve peut-être quelques surprises.

En résumé

  • L’or est une valeur refuge appréciée des Français depuis toujours. L’or français pèserait environ 3 000 tonnes.
  • Le cours de l’or a connu une forte hausse en 2019. Les spécialistes sont plutôt confiants pour l’année 2020. Certains vont même jusqu’à dire que ce sera la meilleure année.
  • Il existe deux manières d’investir dans le métal jaune : l’or physique (lingots et pièces de monnaie) et l’or papier. Deux stratégies distinctes pour des objectifs bien différents.

Partager

Julie François

Rédactrice spécialisée en gestion de patrimoine, économie, finances

Découvrir cet auteurIcone Lien (Plus)

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

bulle-conseil

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Le livret A au service du climat ?

Lire l'article arrow

Finance : les Français en manque de repères

Lire l'article arrow

Lire l'article arrow

Lire l'article arrow

Découvrir toutes les actualités Icone Lien (Plus)

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence – Marseille

Biarritz

Bordeaux

Chambéry

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra