• Accueil
  • Actualités
  • Fin du Pinel en Outre-mer : vers un nouveau dispositif uniquement sur ce territoire en 2025 ?

Fin du Pinel en Outre-mer : vers un nouveau dispositif uniquement sur ce territoire en 2025 ?

Publié le 25 Sep 2023

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Elodie Fuentes

Thématique : Actualités

Partager

Si le Gouvernement ne prévoit pas d’alternative fiscale après la disparition du dispositif Pinel fin décembre 2024 en métropole, en Outre-mer, des solutions de financement sont sur la table. Le ministre délégué des Outre-mer Philippe Vigier annonce la création d’une mission parlementaire destinée à trouver des aides financières pour le logement.

De nouveaux financements pour la défiscalisation en Outre-mer à venir

La fin du dispositif Pinel, programmée pour le 31 décembre 2024, fait du remue-ménage dans le paysage de l’investissement locatif. C’est une double peine qui s’opère. D’un côté pour les investisseurs qui profitaient de l’avantage de défiscalisation immobilière sur plusieurs années et, de l’autre, pour les candidats à la location, pour qui le marché tend à s’appauvrir. Si pour l’hexagone, aucun remplaçant au dispositif Pinel n’est prévu, en Outre-mer, les lignes pourraient être amenées à bouger. En effet, le ministre délégué aux Outre-mer, Philippe Vigier, a récemment redonné une lueur d’espoir aux acteurs immobiliers du territoire. Lors d’une visite à la Réunion, ce dernier a annoncé la création d’une mission parlementaire permettant de trouver de nouveaux financements pour aider le logement en Outre-mer. Inquiet des conséquences sociales et économiques que peut engendrer la fin de la loi Pinel en 2025, le ministre souhaite trouver des solutions en s’appuyant sur les acteurs locaux afin de déterminer les besoins des citoyens sur le terrain.

« Il y a une mission parlementaire qui va démarrer dans les prochains jours à ma demande pour voir quels sont les outils qu’il faut qu’on mette en place pour qu’après le Pinel j’ai un outil adapté aux territoires ultramarins ».

Propos tenus par Philippe Vigier, lors de sa visite officielle à la Réunion

Avec ses 900 000 habitants, représentant 40 % de la population ultramarine, la Réunion risque d’être d’autant plus impactée lors de la disparition du dispositif de défiscalisation d’ici un an. Si aucune piste n’a encore été communiquée, Philippe Vigier avait indiqué travailler attentivement sur le sujet avec les élus locaux, mais également les départements et acteurs régionaux. 

Le dispositif Pinel plus avantageux en Outre-mer qu’en métropole

Si la fin du dispositif Pinel en Outre-mer préoccupe le ministre, c’est parce que le mécanisme de défiscalisation est plus avantageux que sur le territoire hexagonal. En métropole, aucune alternative n’est pour le moment envisagée par le Gouvernement après la disparition du dispositif Pinel. Seul l’Outre-mer pourrait pouvoir tirer son épingle du jeu si la mission parlementaire énoncée prévoit la création d’un autre avantage fiscal immobilier.

Pour rappel, la loi Pinel en Outre-mer permet aux propriétaires bailleurs de bénéficier au minimum d’une réduction d’impôt de 21,5 % su 6 ans (contre 10,5 % en métropole). Les deux autres tranches de défiscalisation sont d’autant plus avantageuses, avec une réduction fiscale de 26 % sur 9 ans et 29 % sur 12 ans. L’écart des avantages fiscaux entre la loi Pinel Outre-mer et la loi Pinel métropole sont conséquents, suffisamment pour se demander ce qu’il va advenir du marché locatif immobilier après la disparition du dispositif en 2025.

« La fameuse loi Pinel doit s’arrêter fin 2024. Il y a beaucoup d’inquiétude et je ne veux pas que les territoires ultramarins soient les victimes collatérales », a déclaré devant la presse le ministre lors d’un déplacement sur l’île de la Réunion.

Propos tenus par Philippe Vigier, lors de sa visite officielle à la Réunion

Outre sa volonté de trouver une transition pour pallier la disparition du dispositif Pinel en Outre-mer, le ministre délégué a félicité le territoire pour son engagement écologique. Par la signature d’un contrat avec le Gouvernement, permettant d’encourager le développement de l’autonomie énergétique, la Réunion réussit à produire 37 % de son énergie grâce à des sources énergétiques renouvelables. 

En résumé

  • Lors d’une visite officielle à la Réunion, le ministre délégué des Outre-mer Philippe Vigier, annonce la recherche de financements pour pallier la fin du dispositif Pinel le 31 décembre 2024 ;
  • Une mission parlementaire devrait voir le jour pour déterminer les besoins des habitants en matière de logement ;
  • Le ministre compte s’entourer des acteurs locaux ;
  • L’enjeux de la disparition du dispositif Pinel en Outre-mer est de taille puisque les avantages fiscaux sont bien supérieurs à ceux de la métropole.

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Êtes-vous éligible à la réduction d'impôt Pinel ?

C'est maintenant ou jamais pour économiser jusqu'à 63 000 € d'impôt !

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Crise du Logement : le rapport d’une mission d’information sénatoriale appelle une action forte et rapide de la part du gouvernement

Lire l'article

Déclaration d’impôt 2024 : le succès de l’application mobile de la DGFiP

Lire l'article

Crédit immobilier : cette proposition de loi pourrait bien relancer le marché immobilier

Lire l'article

Ne pas déclarer son impôt sur le revenu : quels risques ?

Lire l'article

Crédit immobilier : la BCE est prête à baisser ses taux dès le mois de juin

Lire l'article

Crise du logement : le nouveau projet de loi présenté au Conseil des ministres vendredi dernier

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot