• Accueil
  • Actualités
  • Gabriel Attal s’attaque à la fraude fiscale : les grandes fortunes vont devoir payer l’addition

Gabriel Attal s’attaque à la fraude fiscale : les grandes fortunes vont devoir payer l’addition

Publié le 09 Mai 2023

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Elodie Fuentes

Thématique : Actualités

Partager

Afin d’aider le pays à redresser ses comptes publics, le ministre Gabriel Attal a présenté ce mardi 9 mai un plan visant à renforcer la surveillance fiscale des ultra-riches, en augmentant de + 25 % les contrôles. Découvrez les moyens et les sanctions qui vont être mis en place par le Gouvernement et l’ambition d’un projet visant également à freiner la « pression sur le petit contribuable ».

Qui est concerné par les contrôles à la fraude fiscale ?

Annoncé dans un entretien fait au Monde ce lundi 8 mai, Gabriel Attal, ministre délégué aux comptes publics, a présenté son grand projet de lutte contre la fraude fiscale ce matin même. Dans sa ligne de mire, les ultra-riches, comprenant précisément les détenteurs des plus importants patrimoines en France et les plus grandes capitalisations boursières (les 100 plus importantes sur l’hexagone). Ils seront soumis à des contrôles fiscaux renforcés durant la suite du quinquennat Macron. Si les grandes fortunes de France ne sont pas épargnées par le fisc (en savoir plus sur les contrôles fiscaux concernant l’IFI), le Gouvernement l’assume et compte bien réclamer des comptes aux abonnés absents, cette tranche minoritaire de 10 % des contribuables, dont la part de l’impôt s’élève à 70 % de leurs revenus.

Quelles sont les mesures mises en place pour contrôler les fraudeurs ?

Pour mettre en application son plan de redressement sur les grandes fortunes, Gabriel Attal communique sur un renforcement des contrôles fiscaux pour les grandes fortunes, de + 25 %. Concrètement, les ultra-riches devront s’attendre à recevoir la visite du fisc tous les 2 ans durant les 4 années restantes de la gouvernance d’Emmanuel Macron. Deuxième point important dans son programme, la sévérité des sanctions fiscales sera revue à la hausse, notamment pour les fautes fiscales les plus graves. Ainsi, les contribuables fortunés, pensant pouvoir échapper au fisc, s’exposeront désormais à une interdiction temporaire de vote et à un retrait de leurs droits concernant la réduction et la déduction d’impôt « pendant une certaine durée », comme l’énonce le ministre initiateur des nouvelles mesures fiscales. 

Le recrutement « d’agents d’élites« , la mise en place d’un effectif de 1 500 professionnels supplémentaires et la création d’un service de renseignements dédié, font partie des moyens mis en œuvre pour permettre à l’administration fiscale d’agir contre la fraude des ultra-riches. 

Le chiffre clé

+ 25 %

De contrôles fiscaux

Le chiffre clé

Tous les 2 ans

Contrôle fiscal prévu pour les grandes fortunes

Pourquoi la fraude fiscale est-elle dans le viseur du Gouvernement ?

Le projet Attal luttant contre les fraudes fiscales des grandes fortunes, s’inscrit dans le grand plan de redressement des finances publiques opéré par le Gouvernement. Épinglée en guise d’argument de contre-attaque par l’opposition à mainte reprise, la fraude fiscale des grandes fortunes n’est pas représentative de la majorité des cas d’escroquerie au fisc en France, mais leur montant est colossal. 800 millions d’euros auraient été recouverts l’année passée en France, rien que sur l’échelle des escroqueries faites au fisc par les grandes fortunes.

« On a eu l’an dernier 14,6 milliards d’euros de mises en recouvrement notifiées par la Direction générale des Finances publiques.

Je ne dis pas qu’ils fraudent davantage, mais que quand cela arrive, les montants sont importants : aujourd’hui, 80 % des droits redressés sont le fait de 10 % à 15 % des dossiers. À partir d’un certain niveau, on doit être davantage contrôlé ».

Propos tenus par Gabriel Attal lors de son entretien pour Le Monde, le lundi 8 mai 2023

Plusieurs fois reporté, le plan contre la fraude fiscale des plus riches semble désormais faire partie des nouvelles priorités calendaires du Gouvernement. Bercy affiche sa détermination à sanctionner les mauvais payeurs les plus privilégiés au service d’un « allègement de la pression sur les classes moyennes ». Un plan de lutte contre la fraude sociale est par ailleurs attendu d’ici quelques semaines. 

En résumé

  • En France, 10 % des contribuables sont redevables de l’impôt à hauteur de 70 % de leurs revenus ;
  • Gabriel Attal, présente ce mardi 9 mai son plan contre la lutte à la fraude fiscale des grandes fortunes ;
  • Les ultras-riches sont concernés comme les détenteurs des plus gros patrimoines, les multinationales et les 100 capitalisations boursières les plus importantes du pays ;
  • Pour ce faire, le ministre délégué aux comptes publics prévoit un renforcement de + 25 % des contrôles fiscaux, soit une visite fiscale tous les deux ans ;
  • L’escroquerie au fisc par les grandes fortunes avait fait l’objet d’un signalement de la part de la Direction générale des Finances publiques pour un montant global de 14,6 milliards d’euros en 2022.

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Logement : le gouvernement mobilise 1 milliard € en faveur du logement intermédiaire

Lire l'article

Rénovation énergétique : la simplification de MaPrimeRenov’ est enfin officielle

Lire l'article

Fraude fiscale : le fisc va infiltrer les réseaux sociaux pour débusquer les fraudeurs

Lire l'article

Déclaration d’impôt 2024 : les dates limites pour déclarer vos revenus

Lire l'article

Patrimoine : les frais bancaires pour les successions de moins de 5 000 €, c’est fini !

Lire l'article

Tout savoir sur la déclaration obligatoire de vos biens immobiliers en 2024

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot