• Accueil
  • Actualités
  • Déclaration d’impôt automatique : surveillez bien votre boîte mail !

Déclaration d’impôt automatique : surveillez bien votre boîte mail !

Publié le 25 Avr 2023

horloge Lecture de 3 min.

Thématique : Actualités

Rédigé par Elodie Fuentes

Partager

Ne vous fiez plus à la réception du mail de la Direction générale des finances publiques vous indiquant la mise en ligne de votre déclaration de revenus. Les contribuables n’ayant aucun changement à signaler en 2024 sont soumis à la déclaration automatique, validant les informations systématiquement en cas de non-vérification.
Découvrez les étapes à ne pas manquer selon votre profil fiscal.

Que faire si je n’ai pas reçu de mail pour ma déclaration de revenus ?

Vous scrutez la réception du mail des impôts vous indiquant le top départ de votre déclaration de revenus 2024 ? Si vous n’avez toujours rien reçu, ne vous inquiétez pas, vous devez probablement faire partie de la catégorie des 12 millions de contribuables (1/3) concernés par la déclaration automatique.

Depuis 2020, l’administration fiscale a mis au point un nouveau système de déclaration des revenus, intitulée « déclaration automatique ». Destinée aux contribuables qui n’ont aucune modification à effectuer entre l’année de déclaration 2024 et la déclaration précédente, la déclaration préremplie par l’administration fiscale doit être uniquement vérifiée par le contribuable concerné. Les montants des revenus perçus et les charges sont directement renseignés sur la déclaration automatique des impôts 2024, ainsi que le calcul de l’impôt dû. 

Comment fonctionne la déclaration automatique ?

La déclaration de revenus automatique s’adresse aux foyers fiscaux ayant effectué leur déclaration en ligne l’année précédente et dont les informations fiscales n’ont pas changées. Si vous n’avez pas reçu de mail de la part de la Direction des finances publiques avant fin avril, vous êtes certainement concerné par cette déclaration automatique. Dans ce cas, vous devez vous rendre sur votre portail personnel du site impot.gouv.fr, sur lequel vous verrez apparaître les informations suivantes : 

Votre déclaration de revenus évOlue !

1 : Il vous suffit désormais de vérifier les informations déclarées :

« Vérifier les données de ma déclaration »

2 : Si les informations sont complètes et correctes, vous n’avez rien à faire

Sinon, complétez ou rectifiez votre déclaration

En cliquant sur « Vérifier les données de ma déclaration« , vous vous assurez que l’administration fiscale a bien pré-rempli les montants et les informations relatives à vos données personnelles. Si ce n’est pas le cas, cliquez à droite sur « Compléter ou rectifier ma déclaration ».

Contrairement à la déclaration habituelle, la déclaration de revenus automatique est directement prise en compte, dès lors que le contribuable ne signale aucun changement ou aucune modification sur la situation de son foyer fiscal.

À savoir

Concernant la déclaration 2024, qu’elle soit automatique ou non, l’administration fiscale impose un délai de modifications à respecter.

Je ne suis pas concerné par la déclaration automatique, que dois-je faire ?

Les contribuables qui ne sont pas visés par la déclaration automatique recevront un mail de la part de la Direction des Finances publiques intitulé « Ouverture du service en ligne de déclaration des revenus 2024« . 

Ceux-là même devront vérifier les informations renseignées par le fisc dans leur espace particulier impot.gouv.fr en cliquant sur « Accéder à la déclaration en ligne« . Dans la majorité des cas, les revenus et les charges seront renseignées ainsi que les informations fiscales personnelles. Toutefois, soyez attentif aux modifications à apporter à la déclaration de revenus 2024. En effet, si vous n’êtes pas concerné par la déclaration automatique, c’est parce que le fisc a relevé des changements dans votre situation, comme un changement d’adresse, un changement de situation familiale, une séparation, une naissance, etc… que vous devrez renseigner manuellement.

Les primo-déclarants sont également tributaires de la déclaration en ligne. Ces derniers recevront un courrier postal de la part de l’administration fiscale (pour les personnes ayant fait 20 ans à partir du 1er janvier 2024), dans laquelle leurs identifiants de connexion au portail impot.gouv.fr seront communiqués.

Une fois les modifications reportées sur votre déclaration de revenus 2024, vous devrez effectuer votre démarche jusqu’au bout pour valider votre déclaration en ligne. Chaque information doit être validée électroniquement pour la prise en compte de la télédéclaration. Les modifications sur la déclaration de revenus sont toutefois possibles avant les délais de clôture d’envoi imposés par département.

En résumé

  • Les personnes concernées par la déclaration de revenus automatique ne recevront pas de mail de la part de l’administration fiscale ;
  • Les déclarations automatiques devront être vérifiées sur le portail particulier des contribuables sur impot.gouv.fr via le bouton « Vérifier les données de ma déclaration » ;
  • Une déclaration d’impôt automatique sans modifications vaut validation des montants et des données indiqués ;
  • Les télédéclarations concernent les contribuables ayant rencontré des changements de situation et seront avertis par mail de l’ouverture du service de déclaration de revenus en ligne.

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cette auteure

bulle des outils

Réduire son impôt avec les experts Selexium

Nos experts vous aident à établir une stratégie patrimoniale optimale grâce à un bilan de votre patrimoine gratuit

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Impôts : une nouvelle loi pour mieux encadrer la fiscalité des couples séparés

Lire l'article

Crédit immobilier : la Banque de France confirme la reprise

Lire l'article

Immobilier ancien : la baisse des prix se généralise en France en 2024

Lire l'article

La BCE baisse enfin ses taux directeurs de 25 points de base 

Lire l'article

Déclaration des biens immobiliers : un système qui n’est toujours pas au point

Lire l'article

Taxe d’habitation : Le Fisc a réclamé 724 millions € en trop aux Français en 2023

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot