Déclaration d’impôt : ce qui change en 2022

Publié le 22 Avr 2022

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Emilie Gardes

Thématique : Impôts

Partager

Le top départ pour l’ouverture de la déclaration d’impôt 2022 a été donné le 7 avril. Si cette année il n’y a pas autant de nouveautés qu’escompté, quelques changements significatifs sont tout de même à souligner.

Et si l’inflation galopante et la montée en flèche des tarifs du carburant modifiaient certains éléments sur votre déclaration d’impôt 2022 ? Telle est la surprise qu’ont pu découvrir les contribuables en surfant sur le site impot.gouv.fr. Voici, dans le détail, les modifications importantes à retenir.

Loi Pinel : les maisons individuelles désormais exclues du dispositif

Le dispositif de défiscalisation immobilière Pinel bénéficie d’une prorogation jusqu’au 31 décembre 2024 avec, toutefois, une baisse progressive des réductions d’impôt offertes en contrepartie de l’engagement d’un propriétaire à louer son bien neuf entre 6 ans et 12 ans. Néanmoins, la loi Pinel exclut désormais depuis le 1er janvier 2021 les maisons individuelles au profit de l’habitat collectif. Ne seront donc plus concernés que les appartements.

Revalorisation de 10 % du barème kilométrique

Afin de soutenir les contribuables utilisant leur véhicule (automobile, deux-roues, …) pour se rendre sur leur lieu de travail quotidiennement et les aider à supporter plus aisément la flambée des tarifs à la pompe, les pouvoirs publics ont acté en février dernier la hausse de 10 % du barème kilométrique. Ce dernier, pour rappel, entre en jeu dans le cadre des dépenses de transport qu’il est possible de défalquer du calcul de son impôt sur le revenu. Le particulier a le choix de déduire directement un abattement de 10 % ou, si cette option ne lui est pas favorable, de comptabiliser les frais réels.

Les voitures électriques disposent d’un nouveau crédit d’impôt

Dans le but de démocratiser la mobilité électrique et récompenser les utilisateurs les moins polluants, l’Etat vient de mettre en place un nouveau crédit d’impôt. Il se destine à tous les contribuables (locataires, propriétaires, occupants à titre gracieux), en résidence principale ou secondaire, ayant installé chez eux entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2023 un système de rechargement de leur véhicule électrique. Un bonus accordé à tout un chacun sans aucune condition de ressources. Il prend la forme d’un remboursement de 75 % de la somme engagée pour la mise en place de la borne, dans la limite de 300€.

Il est recommandé de garder minutieusement les factures afin de pouvoir apporter toute preuve en cas de contrôle fiscal.

Soutien à la presse : deux nouveaux avantages fiscaux pour les lecteurs abonnés et les investisseurs

Afin de maintenir cette presse française en peine depuis l’apparition de l’information digitale et gratuite, les pouvoirs publics ont instauré deux nouveaux avantages fiscaux. Le premier permet aux lecteurs abonnés pour la première fois à un titre de presse d’information générale ou politique – souscription effectuée à compter du 9 mai 2021 et pour une durée minimale de 12 mois – d’ôter 30 % du coût de leur abonnement du calcul de leur impôt sur le revenu.

Le second dispositif concerne, pour sa part, les investisseurs ayant misé sur des organes de presse. Ces derniers peuvent profiter d’une réduction d’impôt correspondant à 30 % de leur investissement dans la limite de 10 000 € pour une personne seule (célibataire, veuve, divorcée) et de 20 000 € pour un couple disposant d’une imposition conjointe.

Services à la personne : le crédit d’impôt soumis à une condition de « bouquet »

Pour continuer à bénéficier du crédit d’impôt pour l’emploi à domicile honorant les particuliers rendant des services à la personne (aide au ménage, accompagnement d’enfants à l’école, livraison de repas, …), il est désormais de rigueur de pouvoir attester de plusieurs types de missions rendues et non plus d’une seule.

Une condition qui n’intègre pas l’abonnement d’un senior ou d’une personne handicapée à un service de visio-assistance ou de téléassistance. Ces services ne sont pas conditionnés à la nécessite d’un « bouquet » de prestations pour obtenir une ristourne fiscale.

Dirigeants d’entreprise retraités : 1 an de plus pour profiter de l’abattement fiscal

Mesure directement corrélée à la crise sanitaire, les dirigeants d’entreprise étant partis à la retraite en 2019, 2020 et 2021 profitent dorénavant d’une durée étendue de 2 à 3 ans pour revendre leur société et être accrédités d’une exonération fiscale de 500 000 € dans le cadre de l’impôt sur les plus-values liées à la cession d’une entreprise.

Pour mémoire, la période déclarative se refermera entre le 19 mai et le 8 juin, en fonction de son département de résidence et du canal (internet ou papier) employé pour transmettre ses revenus enregistrés en 2021. En dépit du prélèvement à la source désormais en vigueur depuis trois ans, il reste obligatoire de se conformer à cette exigence. L’objectif : que l’administration fiscale puisse vérifier que chaque foyer soit imposé correctement. En cas d’irrégularités, cette dernière restitue le trop perçu aux ménages concernés ou prélève la somme manquante à l’automne.

En résumé

  • Quelques changements sont à prendre en compte au sein de la déclaration d’impôt 2022
  • La loi Pinel n’intègre plus les maisons individuelles dans son dispositif de défiscalisation immobilière
  • Le barème kilométrique est gonflé de 10 % pour faire face à la flambée du prix à la pompe
  • Nouveau crédit d’impôt de 70 % du coût pour l’installation chez soi d’une borne de recharge électrique pour véhicule
  • Deux avantages fiscaux inédits pour les lecteurs de presse abonnés et les investisseurs qui soutiennent la presse
  • Extension de 2 ans à 3 ans de la durée au cours de laquelle un dirigeant d’entreprise retraité peut céder sa société en bénéficiant d’un abattement de 500 000 € sur la taxation de la plus-value de cession

Partager

Emilie Gardes

Rédactrice spécialisée en Economie, Finance et Immobilier

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Assurance-vie : Pôle emploi peut désormais contrôler les données des chômeurs

Lire l'article

Emmanuel Macron : quels vont être les grands axes de sa nouvelle politique du Logement ?

Lire l'article

Bourse : peu d’introductions au premier trimestre 2022

Lire l'article

Placements : quelles sont les préférences des Français et les intentions d’épargne retraite pour 2022 ?

Lire l'article

Assurance-vie et PER : leurs frais bientôt maîtrisés et encadrés

Lire l'article

Successions vacantes : un nouveau moteur de recherche pour les identifier

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra