Calculer ses frais réels pour sa déclaration de revenus

Les frais réels, aussi connus sous le nom de “frais professionnels”, correspondent aux frais supportés par le contribuable dans le cadre de son activité professionnelle. Ces frais réels sont parfois déductibles de vos revenus. Comment les calculer Explications.

Quels sont les frais réels déductibles pour sa déclaration de revenus ?

Sur vos revenus bruts imposables, il est possible de déduire le montant des frais professionnels réellement engagés au cours de l’année passée. Si vous avez décidé d’opter pour la déclaration des frais réels, au lieu de l’abattement forfaitaire de 10 %, c’est probablement que vos frais réels sont élevés. Une bonne raison de les déduire de vos revenus imposables. Voici la liste des frais réels déductibles :

  • Les frais kilométriques.
  • Les frais de repas.
  • Les frais de voyage.
  • Les frais de formation professionnelle.
  • Les frais de vêtement à utilisation professionnelle.
  • Les frais liés à l’acquisition de matériel informatique à usage strictement professionnel.
  • Les frais de documentation professionnelle.

À savoir

En raison de la crise sanitaire, pour la déclaration 2021 sur les revenus 2020, les frais liés au télétravail à domicile sont également exonérés d’impôt sur le revenu.

Comment calculer ses frais kilométriques ?

Parmi les frais kilométriques engagés pour l’exercice de son activité professionnelle, le contribuable doit prendre en compte :

  • Les frais de transport entre le domicile et le lieu de travail dans la limite de 80 km aller-retour par jour.
  • Les frais d’utilisation du véhicule dès lors qu’il s’agit du véhicule dont le salarié ou son conjoint est propriétaire ou copropriétaire.

Ces frais sont calculés en fonction d’un barème kilométrique mis à jour chaque année par l’administration fiscale. Pour calculer le montant de vos frais kilométriques, vous devez prendre en compte la puissance administrative du véhicule et le nombre de kilomètres effectués au cours de l’année. Le résultat du calcul est en euros et correspond aux frais kilométriques à déclarer à l’administration fiscale. Le site internet impots.gouv.fr met à disposition des contribuables un simulateur permettant de calculer ses frais kilométriques.

L’évaluation des frais de transport pour le calcul des frais réels peut également être fait pour un montant dit forfaitaire, en appliquant le barème des frais de carburant par kilomètre parcouru.

Comment calculer ses frais de repas ?

Si votre activité vous oblige à prendre certains repas en dehors de votre domicile, vous pouvez déduire les frais supplémentaires engagés par rapport au prix d’un repas pris à domicile. Chaque année, la valeur d’un repas à domicile est évaluée par l’administration fiscale. Ces frais de repas sont donc déductibles à condition qu’ils soient supérieurs au montant admis, environ 4,90 € par jour, et qu’ils puissent être justifiés. Si vous optez pour la déduction des frais réels de repas de votre revenu, vous devez avoir conservé les justificatifs en cas de contrôle.

Si vous pouvez justifier avec précision du montant de vos repas, vous devez alors faire la différence enter le montant réel de votre repas et le coût d’un repas à domicile. Le plafond est de 19 € par repas dans le cadre où le contribuable est en déplacement professionnel. S’il prend ses repas au sein de son entreprise, ce plafond est abaissé à 9,30 €. En l’absence de justificatif, le contribuable peut tout de même déduire un montant forfaitaire pour ses frais de repas.

À savoir

Vous devez déduire des frais supplémentaires de nourriture la participation de l’employeur à l’acquisition de titres-restaurant.

Comment déduire ses frais réels de son imposition ?

Les frais réels représentent la totalité des dépenses engagées dans le cadre de l’activité professionnelle durant une année. Les frais liés aux repas ou aux trajets sont comptabilisés comme frais réels. Tout salarié bénéficie d’un abattement forfaitaire de 10 % appliqué automatiquement. Mais il est possible de déduire ses frais réels de son revenu imposable afin de compenser les coûts.

Si vous optez pour la déclaration des frais réels, vous devez obligatoirement justifier vos dépenses et conserver tous les justificatifs pendant les trois années suivantes (addition de restaurant, ticket de péage, reçu de station-service,…). Ces derniers sont à conserver en cas de contrôle fiscal. Lors de votre déclaration de revenus, vous devez simplement joindre une lettre détaillant tous les frais réels engagés au cours de l’année ainsi que le montant total.

Questions et réponses sur les frais réels

Faut-il des justificatifs ?

Lorsque vous déclarez vos frais réels à l’administration fiscale, il n’est pas nécessaire de joindre les justificatifs. En revanche, vous êtes tenus de les conserver en cas de contrôle fiscal, pendant les trois années qui suivent votre déclaration de revenus.

Quand opter pour les frais réels ?

Vous pouvez choisir de déduire vos frais réels au moment de déclarer vos revenus. Cette option est alors valable pour une année. Si l’année suivante l’abattement forfaitaire est plus avantageux pour vous, vous pouvez changer d’option. C’est à vous de calculer ce qui est le plus avantageux en fonction des dépenses professionnelles réalisées au cours de l’année.

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra