• Accueil
  • FAQ
  • Comment optimiser son impôt sur le revenu quand on est étudiant ?

Comment optimiser son impôt sur le revenu quand on est étudiant ?

Stages rémunérés, emploi saisonnier, job étudiant... pas évident de s'y retrouver lorsqu'il s'agit de déclarer les revenus aux impôts. Un étudiant a-t-il intérêt à se déclarer seul ? Ne vaut-il pas mieux rester sur la déclaration de ses parents ? Eléments de réponse.

Partager

Faut-il faire une déclaration individuelle ou rester rattaché au foyer fiscal parental ?

D’après la loi, toute personne majeure doit effectuer sa propre déclaration de revenus. En effet, dès vos 18 ans, vous êtes automatiquement retiré du foyer fiscal de vos parents. Or, en tant qu’étudiant, la loi vous octroie le droit de rester rattaché au foyer fiscal parental, et ce, jusqu’à vos 25 ans, que vous viviez sous le même toit ou pas !

Souvent, les étudiants qui travaillent pour payer leurs études ou pour gagner un peu d’argent de poche ne perçoivent pas des revenus très importants et ne sont donc pas imposables. Dans ces cas-là, inutile de s’engager dans la lourdeur administrative qu’est la déclaration d’impôt sur le revenu, mieux vaut aller au plus simple en demandant le rattachement au foyer fiscal des parents.

Dans l’idéal, vous devriez réaliser une simulation pour chaque éventualité : une simulation en déclarant les revenus étudiants sur la déclaration de revenus du foyer fiscal des parents et une simulation de déclaration si les revenus sont déclarés individuellement. Au final, l’impact se répercute souvent sur la déclaration des revenus des parents.

En effet, en comptant les enfants à charge et en intégrant les revenus perçus en tant qu’étudiants, les parents bénéficient d’une demi-part supplémentaire ce qui leur permet de réaliser une économie d’impôt pouvant aller jusqu’à 1 592 € par enfant.

Par contre, si l’étudiant se déclare seul, les parents perdent la demi-part mais peuvent déduire jusqu’à 6 042 € de pension alimentaire versée, de leurs revenus. Attention, l‘étudiant, quant à lui, devra déclarer cette pension alimentaire versée. Ce cas de figure s’avère intéressant pour les parents qui se trouvent dans une tranche d’imposition haute, au-delà de 30 %, l’économie pouvant aller jusqu’à 1 813 € (6 042 x 30 %).

L’avantage : votre choix n’est pas figé. Si la solution choisie s’avère intéressante l’année N, mais finalement plus l’année N+1, vous pouvez changer d’option et revenir soit à la déclaration rattachée au foyer fiscal des parents soit décider de partir sur une déclaration individuelle.

Étudiants, quels revenus sont exonérés ?

Avant de réaliser votre déclaration de revenus, mieux vaut vérifier que les montants perçus soient déclarables.

Si vous réalisez un stage en entreprise dans le cadre de vos études ou que vous êtes alternant, les indemnités perçues sont exonérées jusqu’à 18 760 €.

En tant qu’étudiant, si vous occupez un emploi à l’année ou même un emploi saisonnier, vous n’êtes pas obligé de le déclarer à certaines conditions :

  • vous avez moins de 26 ans au 1er janvier de l’année de l’impôt
  • vos revenus ne dépassent pas 4 690 € (soit 3 fois le montant du Smic)

Toutes les aides quelles qu’elles soient ne sont pas non plus imposées :

  • aide au logement
  • bourses d’étude
  • indemnité de service civique

Vous n’avez donc pas besoin de les intégrer dans la déclaration de vos revenus.

Par contre, les allocations versées par l’État, si vous êtes étudiant dans une école administrative, ou les bourses de recherche doivent, elles, être mentionnées dans votre déclaration de revenus.

Pour les étudiants qui partent réaliser une année scolaire (ou plus) à l’étranger, sachez que vous pouvez rester rattachés au foyer fiscal de vos parents à condition de ne pas être lié par un contrat de travail et de ne pas être rémunérés. Seules les gratifications lors de stage sont acceptées. Ce rattachement permettra aux parents de profiter d’une réduction d’impôt de 183 € par enfant.

Pas de commentaire

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra