Immobilier : les ventes de passoires thermiques en hausse !

Publié le 17 Nov 2023

horloge Lecture de 3 min.

Thématique : Actualités

Rédigé par Elodie Fuentes

Partager

Elles envahissent en nombre les agences immobilières. Les annonces de logements énergivores à vendre augmentent dans tous les départements, mais plus particulièrement dans certains secteurs comme le Sud-ouest. Véritable opportunité pour devenir propriétaire ou investir dans le locatif, ces achats ne s’adressent cependant pas à tous les profils d’acheteurs. Explications.

Trouve-t-on facilement des passoires thermiques à vendre ?

Les annonces immobilières de logements aux mauvais DPE affluent sur le marché de la vente. Un phénomène qui prend de plus en plus d’ampleur sur fond de crise du logement.

Cette tendance a démarré dès le 1er trimestre 2021, lors des premières annonces gouvernementales sur l’interdiction de location des passoires thermiques en France. Entre cette période et le 2e trimestre 2022, le volume de ventes de passoires thermiques a augmenté pour passer de 11 % à 16 %. Et cette courbe croissante ne s’essouffle pas, puisqu’un an plus tard, on observe une augmentation des ventes de 18 % sur tout le territoire (selon la note de conjoncture immobilière des notaires de France).

Résultat, les ventes explosent un peu partout en France depuis la mise en application de la loi Climat et Résilience interdisant petit à petit leur mise en location sur le marché immobilier. Si les logements mal isolés et sanctionnés au diagnostic de performance énergétique se vendent de mieux en mieux, c’est aussi pour répondre à un besoin conjoncturel. En effet, face aux acquéreurs qui peinent à financer leurs projets immobiliers, le marché se transforme, créant de nouvelles opportunités

Où les logements énergivores se vendent-ils le mieux ?

L’augmentation des ventes de passoires thermiques concerne l’intégralité de l’hexagone. Néanmoins, en attendant une baisse généralisée des prix, qui permettrait de rééquilibrer le marché immobilier dans son ensemble, certaines régions se démarquent plus que d’autres.

Les métropoles de plus de 100 000 habitants, au parc immobilier vieillissant dans les cœurs de villes, sont particulièrement concernées par l’augmentation du nombre de cessions de passoires thermiques. Le nombre de ventes de logements aux mauvais DPE a également doublé dans le Sud-Ouest au 2e trimestre 2023. Du côté de la Gironde, le secteur constate une hausse 4 fois plus importante sur la même période.

Quant à la baisse de prix sur ce type de biens, il n’est pas rare d’observer une décote de -10 % s’appliquer sur le prix de vente.

1 sur 3

La part des ventes d’appartements F ou G en 2022 pour les villes de plus de 100 000 habitants.

1 sur 4

La part des ventes d’appartements F ou G en 2021 pour les villes de plus de 100 000 habitants.

Quels sont les profils d’acheteurs des passoires énergétiques ?

Plusieurs catégories d’acquéreurs sont particulièrement intéressées par la vente de logements énergivores. Les foyers modestes, tout d’abord, ainsi que les primo-accédants, pour qui obtenir un emprunt immobilier devient un véritable parcours du combattant. Grâce à la baisse de prix effectuée sur les passoires énergétiques, ils peuvent envisager plus facilement d’entrer sur le marché de l’accession. Par ailleurs, les aides de l’État pour les travaux de rénovation énergétique leur permettent, par la suite, de financer une grande partie de leur projet et de réduire leur besoin de prêts travaux auprès des établissements bancaires.

Ce type d’investissement est également un nouveau levier pour les investisseurs immobiliers locatifs, friands des passoires thermiques. Il s’agit ici d’acheteurs particuliers, déjà bailleurs pour certains, pouvant emprunter plus facilement, grâce à l’effet boule de neige de l’investissement immobilier. Que ce soit à crédit ou sous format comptant, les investisseurs immobiliers locatifs qui se lancent dans l’acquisition de logements mal isolés y voient, avant tout, une opportunité financière juteuse, dans un contexte où de nouveaux canaux sont à explorer pour continuer de profiter du potentiel de la pierre.

En résumé

  • De plus en plus de ventes immobilières concernent des passoires énergétiques : 1 vente sur 3 en 2022 ;
  • Toutes les régions de France sont concernées, mais certaines comme le Sud-ouest vendent plus de passoires thermiques que d’autres ;
  • Les primo-accédants, les foyers modestes, ainsi que les investisseurs locatifs s’intéressent plus à ce type de logements.

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cette auteure

bulle des outils

Vous avez un projetd'investissement locatif ?

Nos conseillers en gestion de patrimoine vous aident à trouver l’investissement locatif adapté

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Impôts : une nouvelle loi pour mieux encadrer la fiscalité des couples séparés

Lire l'article

Crédit immobilier : la Banque de France confirme la reprise

Lire l'article

Immobilier ancien : la baisse des prix se généralise en France en 2024

Lire l'article

La BCE baisse enfin ses taux directeurs de 25 points de base 

Lire l'article

Déclaration des biens immobiliers : un système qui n’est toujours pas au point

Lire l'article

Taxe d’habitation : Le Fisc a réclamé 724 millions € en trop aux Français en 2023

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot