Fonds « autocall » : comment réussir son placement ?

Publié le 28 Jan 2020

Rédigé par Julie Manière

Placements financiers

Jusqu’à 10 % de gains ! Les fonds « autocall » affichent des promesses de gains alléchantes qui séduisent les épargnants. En 2019, les Français ont souscrit plus de 16 milliards d’euros dans ce type de produits. Attention, toutefois, ils ne sont pas sans risque.

Partagez l'article :

Qu’est-ce qu’un fond « autocall » ?

« Autocall » vient de « automatically callable », c’est-à-dire « automatiquement remboursable par l’émetteur ». Un produit « autocall » est donc un produit structuré (un instrument financier émis par une banque ou une compagnie d’assurance) qui doit se rembourser automatiquement par anticipation en fonction des conditions de marchés.

Petit inconvénient : Lors de la souscription, l’investisseur ne connaît que la durée maximale de l’investissement mais pas sa durée exacte. Le remboursement par anticipation est donc une des principales caractéristiques des fonds « autocall ».

Contrairement à des actions, les produits « autocall » promettent un rendement fixe et plafonné, conditionné aux fluctuations de la bourse. L’investisseur est rémunéré sous formes de coupons. À maturité comparable, ces derniers sont généralement plus élevés que ceux du marché obligatoire.

Les 4 particularités des fonds « autocall »

Les produits « autocall » présentent 4 spécificités :

  • Le strike : Il s’agit du cours d’origine de l’indice de référence. En Europe, le plus utilisé est l’Eurostoxx 50. Cependant, les « autocall » peuvent également être indexés sur des actions individuelles, des indices de matières premières ou toute autre classe d’actifs.
  • Les coupons : Un produit « autocall » rémunère les investisseurs avec des coupons ayant une valeur fixe et plus élevée que ceux des obligations. On distinguera les structures dites « Phoenix » qui versent des coupons périodiquement, et les structures dites « Athena » qui accumulent les coupons jusqu’au remboursement du produit.
  • La maturité : Il s’agit de l’échéance des « autocall ». Cette dernière est généralement assez longue, entre 5 à 10 ans. Toutefois, le produit peut-être remboursé par anticipation.
  • La garantie du capital : Certains fonds « autocall » prévoient une garantie totale du capital. Dans tous les cas, l’investisseur sera remboursé. Pour d’autres produits, la garantie du capital est conditionnelle et va dépendre des fluctuations de la Bourse.

Les précautions à prendre

En règle générale, les fonds « autocall » proposent un rendement entre 6 % et 10 % et « peu » de risque. Ils sont, le plus souvent, commercialisés dans le cadre d’une assurance vie ou d’un PEA pendant une période limitée. Ils promettent également aux investisseurs de récupérer leur investissement de départ. Selon l’évolution des indices boursiers, cette mise de départ peut même être majorée. De quoi séduire les épargnants !

Attention, toutefois, les fonds « autocall », malgré toutes ces promesses alléchantes, présentent aussi des risques.

En effet, ils restent des placements alternatifs qui peuvent, selon la conjoncture, entraîner une perte de capital. Le versement des coupons n’est pas assuré. Il va dépendre de la conjoncture boursière qui peut se renverser à tout moment. Les investisseurs doivent garder en tête qu’une chute brutale des marchés est toujours possible.

Ne pas négliger la notice d’information

Pour assurer le versement des coupons, les promoteurs de produits « autocall » vont jouer sur la durée de l’investissement, les conditions de remboursements, le niveau de garantie du capital, ou encore l’indice de référence du montage. Si certains garantiront un gain même lorsque les marchés seront dans le rouge, d’autres ne procéderont au remboursement du capital que lorsque l’indice de référence aura progressé à minima.

Pour éviter les mauvaises surprises, les investisseurs devront donc prêter une attention particulière à la notice d’information du fonds auquel ils envisagent de souscrire.

Ce document, remis obligatoirement avant la souscription, est primordial. Il répertorie les avantages et les inconvénients du produit, il détaille les modalités de remboursement, il stipule les conditions de sortie anticipée et simule plusieurs éventualités de gains en fonction des différentes évolutions possibles des marchés. Il vous permet donc de savoir exactement à quoi vous en tenir et de mesurer les risques que vous prenez.

Les avantages et les inconvénients des fonds autocall

Avantages Inconvénients
– Les fonds « autocall » offrent une protection du capital totale ou partielle.

– L’investisseur connaît à l’avance les objectifs de gains et les conditions de pertes.

– Si l’objectif est atteint, il y a une possibilité de remboursement automatique annuelle.
– Lors de la souscription, la durée d’investissement est inconnue. L’investisseur ne connait que l’échéance maximale.

– L’investisseur prend un risque de perte, partielle ou totale en capital, en cours d’investissement et à l’échéance.

– Prévu à l’avance, le gain potentiel est donc plafonné, même si l’indice de référence réalise une performance supérieure.

En résumé

  • Un fond « autocall » est un produit structuré qui doit se rembourser automatiquement par anticipation.
  • Les 4 particularités des fonds « autocall » : le strike, les coupons, la maturité, la garantie de capital.
  • Garder en tête qu’une chute brutale des marchés est toujours possible.
  • Ne pas négliger la notice d’information.

Partagez l'article :

Julie Manière

Rédactrice web, spécialisée dans la gestion de patrimoine, et finance immobilière à selexium.com

Découvrir cet auteurlink-cross

obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

bulle-conseil

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Livret A ou LDDS, telle est la question

Lire l'article arrow

Lire l'article arrow

Lire l'article arrow

2020 sera-t-elle l’année de l’or ?

Lire l'article arrow

Découvrir toutes les actualités link-cross

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence – Marseille

Bordeaux

Chambéry

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra