• Accueil
  • Actualités
  • Chute des cryptomonnaies : ou comment assainir l’ensemble d’un écosystème

Chute des cryptomonnaies : ou comment assainir l’ensemble d’un écosystème

Publié le 24 Juin 2022

horloge Lecture de 4 min.

Thématique : Actualités

Rédigé par Elodie Fuentes

Partager

Touché de plein fouet par la situation économique dégringolante, le secteur de la cryptomonnaie ne passera pas à côté des affres inflationnistes. Retrait en masse des comptes, perte de capitaux, licenciement dans les plateformes référentes, les indices d’une sphère en déclin sont tous allumés, mais ils pourraient également permettre de rééquilibrer et d’affiner le système des cryptomonnaies.

Le comportement des investisseurs partagé

Début mai, la tendance à la baisse des cryptomonnaies commençait à semer un vent de panique chez les investisseurs, ne tardant pas à montrer son vrai visage avec son plus grand déclin jamais constaté, le lundi 13 juin dernier. Considéré comme un secteur d’investissement à risque, comme peuvent l’être les placements en bourse, les cryptomonnaies se retrouvent aspirées dans le contexte macroéconomique actuel, engendré par le début de la guerre en Ukraine, la montée en flèche de l’inflation, sans oublier le resserrement des banques centrales, le tout doublé de la menace de récession planant sur certains pays, comme les Etats-Unis.

Le chiffre clé

4,7 milliards

La vente à perte de bitcoin sur la seule journée du lundi 13 juin 2022

Les cours des cryptomonnaies plongent et l’attitude des investisseurs se ruant vers la vente de leurs jetons ne fait qu’encourager la tendance baissière du marché. Et les chiffres ne sont pas près de les rassurer. La valeur du bitcoin a chuté à 21 000 dollars, une perte de 70 % depuis son pic jamais atteint en novembre 2021. Même constat pour l’ether, dont le cours a perdu 77 %, pour lequel sa valeur est descendue à 1 100 dollars. Si on se base à nouveau sur l’indicateur du mois de novembre, le capital des cryptomonnaies est passé de 3 000 milliards de dollars à 940 milliards à la mi-juin. Malgré des chiffres inquiétants, cette vague de déserteurs met en lumière deux catégories distinctes d’investisseurs en cryptomonnaies. Quand les néophytes se précipitent pour vendre par peur de tout perdre, les plus aguerris perdurent. Les investisseurs expérimentés continuent d’acheter des bitcoins, saisissant cette opportunité dans l’attente d’un regain du cours des cryptomonnaies

Ces plateformes qui bloquent les retraits

L’inquiétude des investisseurs, ne viendrait-elle pas finalement du comportement des plateformes elles-mêmes ? Quand Celsius Network ou encore Binance, suspendent le retrait et les actions de transferts sur les comptes de leurs investisseurs, durant cette période tumultueuse, le public concerné est en droit de se poser la question de la solidité du produit. Une décision qui pèse dans le portefeuille des investisseurs, qui n’ont aucune vision d’avenir sur la levée du blocage de leur argent, c’est notamment le cas pour la plateforme Celsius. Un vent glacial s’est également déplacé du côté de Binance, le géant des cryptomonnaies mondiales, qui, en ce fameux lundi 13 juin a déclaré suspendre le retrait des comptes pour 30 minutes. 90 millions d’utilisateurs ont dû patienter finalement plusieurs heures avant de pouvoir reprendre possession de leurs comptes. Ceci dit, l’arrêt des échanges de Binance avait déjà eu lieu en 2018 lors de la dernière chute des cryptomonnaies, qui avait plongé la plateforme dans des difficultés de gestion des comptes.

Zoom sur les stablecoins qui inquiètent

Réputés pour leurs caractères stables, les stablecoins ont le mérite d’attirer les plus frileux sur le marché de la cryptomonnaie. Or, celui qui pouvait se venter d’écarter le risque de volatilité des cours de la cryptomonnaie, a pourtant flanché à son tour. C’est le cas du stablecoin terra et de L’USDD, qui se trouvent désormais en mauvaise posture. L’USDD et son stablecoin algorithme, peinent à se maintenir à hauteur de la valeur du dollar, poussant le groupe à injecter 700 millions de dollars pour maintenir à flot le navire. Toutefois, cet effort et non des moindres pour revenir à la parité du dollar, ne semble pas porter ses fruits. Pour cause, il valait à peine 0,98 dollars à la mi-juin, contre 1 dollar en temps normal. Si à l’heure actuelle les yeux des législateurs mondiaux sont rivés sur les stablecoins, leurs créateurs quant à eux font tout pour maintenir leur stabilité et rassurer les investisseurs. Or, des enquêtes ont déjà débuté, initiées par les Etats-Unis et la Corée du Sud, et notamment sur Terraform Labs. 

Des licenciements en masse mais pas pour toutes les plateformes

Décidément, le parcours tumultueux de la sphère cryptomonnaie a son lot de mauvaises nouvelles. Plusieurs plateformes ayant subi de plein fouet la chute des cours des cryptomonnaies, ont annoncé une vague de licenciement et d’arrêt des embauches. Portées par l’envolée des cours en 2021, les sociétés en cryptomonnaies se sont senties pousser des ailes. Mais aujourd’hui, elles déchantent. Certaines, comme c’est le cas de Coinbase, une plateforme renommée dont le siège est à San Francisco, réduit ses effectifs de 18 %, correspondant à la suppression de 1 100 postes. Mais la liste des entreprises de cryptomonnaie qui licencient est assez longue : GemininCrypto.co ou encore BlockFi se retrouvent également au pied du mur, face à des mesures de licenciement massives. 

La lumière au bout du tunnel

Bien qu’également touché par le phénomène de crise des cryptomonnaies, Binance, le géant du secteur au niveau mondial, n’a pas stoppé les embauches et loin de là. En juin, la société avait promu 2 000 postes à pourvoir. Une lueur d’espoir qui pourrait redonner confiance aux investisseurs, scrutant de très près l’évolution de la situation. Les spécialistes s’accordent à dire que « l’essentiel de la crise est passé ». Stanislas Barthelemi, consultant chez Blockchain Partner by KPMG, relève les bienfaits de la « purge » engendrée par cette chute des cryptomonnaies, mettant en avant les investisseurs chevronnés et solides. Une situation qui permettrait de remettre les compteurs à zéro dans un marché bousculé.

En résumé

  • Le bitcoin chute à 21 000 dollars et l’éther à 1 100 dollars, entrainant une perte de leur valeur de 70 % et 77 % depuis le dernier pic le plus haut en novembre 2021.
  • De grandes plateformes de cryptomonnaies inquiètent les investisseurs en bloquant les transactions. C’est le cas de Celsius Network ou Binance.
  • Coinbase, Geminin, Crypto.co mettent en place des plans de licenciement.
  • La crise des cryptomonnaies actuelle permet de purger l’écosystème en place et de révéler les investisseurs chevronnés.

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cette auteure

bulle des outils

Investissez en crypto immobilier

Selexium et son partenaire ATOA vous accompagnent pour investir dans un projet immobilier sécurisé avec la rapidité de la blockchain.

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Dissolution de l’Assemblée Nationale : quel impact sur le Logement ?

Lire l'article

Impôts : une nouvelle loi pour mieux encadrer la fiscalité des couples séparés

Lire l'article

Crédit immobilier : la Banque de France confirme la reprise

Lire l'article

Immobilier ancien : la baisse des prix se généralise en France en 2024

Lire l'article

La BCE baisse enfin ses taux directeurs de 25 points de base 

Lire l'article

Déclaration des biens immobiliers : un système qui n’est toujours pas au point

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot