• Accueil
  • Actualités
  • Binance débarque en France dans le cercle fermé des cryptomonnaies autorisées

Binance débarque en France dans le cercle fermé des cryptomonnaies autorisées

Publié le 13 Mai 2022

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Elodie Fuentes

Thématique : Placements financiers

Partager

Fait marquant dans l’histoire des plateformes de crypto-actifs, le leader mondial de la cryptomonnaie vient tout juste de recevoir son enregistrement à l’AMF. Binance pourrait même installer son siège à Paris, à la conquête de nouveaux utilisateurs en France. Une opportunité pour le géant des PSAN (Prestataire de Services sur Actifs Numériques), dont la France saura tirer son épingle du jeu dans le marché de l’emploi, très prisé de la French-Tech.

Rétrospective sur les ambitions d’un géant

Crée en juillet 2017 par Changpeng Zhao, Binance, dont le nom est issu de la contraction, entre “binaire” et “ternaire”, sort ses armes en plein boom des cryptomonnaies. Frais de transaction très bas (0,1 %), doublé d’une plateforme ergonomique et intuitive, CZ frappe fort et s’impose parmi ses concurrents, pour devenir l’une des plateformes d’échange de cryptomonnaie les plus appréciées. La popularité de Binance prend son envol grâce aux avantages inédits de ses token BNB, permettant aux investisseurs en cryptomonnaie de réduire leurs frais de transaction par deux chaque année, puis à 25 % depuis peu. Sans cesse novatrice, portée par le développement de nouvelles fonctionnalités au service de ses utilisateurs en crypto-actifs, comme la création de son Binance Dex, sa propre plateforme d’échange décentralisée, et l’opération des burn de token BNB tous les 3 mois, Binance s’installe confortablement à la meilleure place des PSAN mondiales. Aujourd’hui propulsé au rang des leaders sur le marché de la cryptomonnaie, son nom, suivi de celui de son créateur, raisonne dans les sphères des échanges de monnaies numériques, et ce, jusqu’aux portes de l’AMF. 

La France pour siège social

Démarrage en Chine, puis déménagement du siège social au Japon, et par la suite à Malte, Binance qui cherche encore un point d’ancrage pour continuer à prospérer, à jeté son dévolu sur la France pour élire domicile. L’annonce du PDG de Binance sur ses intentions n’a pas tardé à faire couler de l’encre, suite à son enregistrement auprès de l’Autorité des marchés financiers le 5 mai dernier. Une stratégie pour le géant de la cryptomonnaie qui va de pair avec son attrait pour la France. Pour preuve, Changpeng Zhao, particulièrement attaché à la culture parisienne, à son patrimoine historique ainsi qu’à sa pratique du business participera, en octobre 2022, à la restauration d’une salle du château de Versailles, à hauteur de 2 millions d’euros. Loin d’être anodin, ce geste financier pourrait permettre à Binance, entre autres, de rejoindre le cercle fermé des entreprises en cryptomonnaie autorisées à pratiquer en France, son premier pied-à-terre en Europe. Stratégiquement opportune pour Binance, cette situation ne déplait pas à la France. Avec 100 000 millions de dollars d’investissement sur le territoire et 250 offres d’emploi d’ingénieurs déployées, les ambitions de la plateforme profitera pleinement à sa terre d’accueil.

L’AMF, l’eldorado des plateformes de cryptomonnaie

36, c’est le nombre restreint de PSAN enregistrées à l’AMF. Parmi elles, la plateforme française Coinhouse et Just Mining, deux acteurs de poids dans le paysage de la cryptomonnaie, se retrouvent désormais en face-à-face avec le premier géant européen à s’installer en France. Luttant contre le blanchiment d’argent sur l’hexagone et veillant au sérieux des activités pratiquées par les plateformes de crypto-actifs, l’AMF est un gage de confiance pour les investisseurs, reconnu dans le monde entier. Ainsi, en rejoignant le cercle fermé des entreprises en cryptomonnaies enregistrées à l’AMF, Binance se soumet aux réglementations françaises en vigueur, ainsi qu’à la protection de ses investisseurs. Toujours en quête d’un développement de plus en plus populaire, Binance compte sur son enregistrement à l’AMF pour toucher le grand public. Pour l’heure, 12 % des Français se tournent vers cette plateforme pour obtenir des cryptomonnaies, le colosse vise entre 20 % et 40 % d’utilisateurs de plus sur l’hexagone grâce à cette entrée historique.

En résumé :

  • Binance est créé en 2017 par Changpeng Zhao, alors que la cryptomonnaie connaît un essor important. Son fondateur a pour ambition de populariser l’achat de monnaie virtuelle et remporte un franc succès.
  • Après plusieurs déménagements de son siège social , notamment en Chine et au Japon, Binance convoite Paris comme point d’ancrage.
  • Binance fait désormais partie des 36 plateformes de cryptomonnaies enregistrées à l’AMF et autorisées à pratiquer en France.

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Lire l'article

Lire l'article

Bourse : comment aborder cette rentrée 2022 ?

Lire l'article

Lire l'article

Logement étudiant : louer ou acheter pour son enfant, quelle est la meilleure stratégie ?

Lire l'article

Épargne salariale : le Sénat vote le déblocage de 10 000 € pour aider les Français

Lire l'article

Bourse : comment aborder cette rentrée 2022 ?

Lire l'article

Réforme de la fiscalité immobilière : quelles sont les pistes soulevées par l’OCDE ?

Lire l'article

Finance verte : les assureurs-vie épinglés pour greenwashing outrancier

Lire l'article

Crédit d’impôt “Avance immédiate” : comment en bénéficier dès la rentrée ?

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra