Optez pour le rachat de trimestres de retraite

Si des trimestres manquent à l’appel de votre cotisation de retraite, le rachat de trimestres de retraite est une stratégie lucrative à envisager sérieusement selon votre profil, que vous soyez salarié, indépendant ou fonctionnaire. La loi autorise le rachat jusqu’à 12 trimestres, pour permettre aux usagers de bénéficier d’une retraite à taux plein et de revenus plus confortables.

Le fonctionnement du rachat de trimestres de retraite

Voici la première information importante à retenir concernant ses conditions d’octroi. Pour pouvoir racheter des trimestres et ainsi préparer sa retraite, il faut avoir acquis moins de 4 trimestres, parmi les années incomplètes dans les cas suivants :

  • Les trimestres d’étude.
  • Les emplois à temps partiel.
  • Les stages.
  • Les périodes de chômage.

Afin d’acquérir le taux plein de cotisation retraite, 12 trimestres de retraite maximum peuvent être rachetés, pour palier aux années travaillées sans avoir validé les 4 trimestres par an prérequis.

Quand faut-il racheter ses trimestres de retraite ?

Il n’est pas conseillé de racheter ses trimestres de retraite avant 60 ans, par crainte de voir la législation changer entre temps, et d’avoir engagé des frais pour rien. La réforme Macron étant suspendue et non annulée, l’âge de départ à la retraite pourrait être modifié et changer la donne. C’est un cas de figure expérimenté à leur dépens, par les Français ayant engagé l’opération de rachat de trimestre avant la réforme de 2011, rendant les modalités caduques. En autorisant le rachat de trimestres jusqu’à 66 ans, la loi offre le temps aux retraités de se retourner. Attention toutefois, le prix du trimestre est plus élevé à 66 ans. Il s’agirait donc de trouver le juste milieu, et de choisir le bon moment pour effectuer le rachat de trimestres.

Comment racheter des trimestres en tant qu’indépendant ?

Les indépendants affiliés à la SSI (la sécurité sociale des indépendants, anciennement RSI), disposent de droits spécifiques pour le rachat de trimestres de retraite, grâce à la loi Madelin. Ce complément de retraite pour les indépendants a été pensé pour leur permettre de compenser le régime de base, bien souvent trop faible.

Pour le rachat Madelin, ce sont les trimestres des 6 dernières années qui sont pris en compte, lorsque les revenus de l’indépendant ont été insuffisants pour acquérir les 4 trimètres requis.

Attention

Après la radiation à la SSI, le rachat des trimestres de retraite n’est valable qu’un an.

Rappel : comment est calculé la pension retraite ?

Trois points importants sont pris en compte pour calculer le montant de la pension retraite. Premièrement, ce sont les salaires des 25 meilleures années qui sont retenus. Ensuite, le taux ne peut pas dépasser 50 %. Enfin, le nombre de trimestres requis est calculé en fonction de l’année de naissance, variant entre 160 et 172.

Combien coûte un rachat de trimestres de retraite ?

Le coût d’un rachat de trimestres de retraite est très élevé, mais reste une opération financière intéressante. Le prix du rachat de trimestres est dépendant de certains critères à connaître : 

  • L’âge au moment de l’opération (entre 20 et 67 ans).
  • Les revenus sur les 3 dernières années cotisées.
  • Le régime de retraite.

Trois options de rachat de trimestres sont envisageables.

  1. Eviter la décote par le rachat de trimestres manquants.
    Dans ce cas, le rachat de trimestres permet de fixer le taux appliqué au montant du versement annuel, appelé le salaire annuel mensuel.
  2. Déduire la décote et rallonger la durée de cotisation de retraite.
    Ici, le rachat de trimestre permet de calculer le taux, mais aussi la proratisation (la durée d’assurance requise du régime de retraite).
  3. Racheter des trimestres pénalisant la durée de cotisation pour les fonctionnaires.
    Dans la fonction publique, le rachat est utile pour rallonger la durée d’assurance du régime de retraite.

Sachez que le prix du rachat de trimestres varie entre le « taux seul » et le « taux » ajouté à la « durée de cotisation ». Le rachat de taux seul est moins onéreux. Pour connaître le prix des rachats de trimestres selon les régimes, vous pouvez vous référer à la circulaire de la CNAV.

Bon à savoir

Le montant du rachat de trimestres peut être déduit de l’impôt sur le revenu, et les paiements peuvent être réglés en plusieurs fois, sauf pour l’achat d’un seul trimestre de retraite, qui lui, devra être payé comptant.

Le rachat de trimestres de retraite est-il rentable ?

Plus le montant de la complémentaire retraite est élevé, plus l’opération de rachat de trimestres est rentabilisée. C’est le cas pour les cadres salariés, les commerçants et les fonctions libérales dans le milieu médical, comme les architectes, les notaires, etc… Entre la déduction de l’impôt du montant du rachat de trimestre, l’obtention du taux plein de cotisations et l’annulation de la décote, la pension complémentaire gonfle rapidement.

À noter

Le rachat de trimestres d’étude doit s’effectuer dans les 10 ans maximum après la fin des études pour obtenir un montant préférentiel.

Est-il intéressant de racheter des trimestres de retraite au chômage ?

Si vous vous trouvez au chômage au moment du départ à la retraite, vous n’aurez pas à racheter vos trimestres pour obtenir un taux plein. Dans ce cas, pôle emploi verse une indemnisation à compensation égale des trimestres nécessaires pour obtenir le taux plein. De plus, il n’y aucune décote appliquée pour un retraité ayant été au chômage avant son départ à la retraite.

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra