• Accueil
  • FAQ
  • Quel type de plan épargne retraite choisir ?

Quel type de plan épargne retraite choisir ?

Disponible depuis le 1er octobre 2019, le nouveau plan épargne retraite (PER) vient remplacer et unifier les anciens produits d'épargne retraite. Pourtant, le PER existe sous plusieurs formes. Laquelle choisir ?

Partager

Quels sont les différents types de PER ?

Le PER se décline sous 3 formes. Chacune d’entre elles vient se substituer à un ou plusieurs ancien(s) plan(s) épargne retraite.

  • Le PER individuel : il vient remplacer le PERP et le contrat Madelin.
  • Le PER d’entreprise collectif : il succède au PERCO. Il est ouvert à tous les salariés de l’entreprise qui le propose.
  • Le PER d’entreprise obligatoire : il prend le relais du contrat article 83. Ce contrat est réservé à une seule catégorie de salariés de l’entreprise et est obligatoire.

À titre personnel, vous pouvez décider d’ouvrir un PER individuel. Les deux autres formes de PER ne sont accessibles qu’aux salariés des entreprises qui les proposent.

Quelles que soient les modalités de souscription, le plan d’épargne retraite est obligatoirement composé des 3 compartiments (individuel, collectif et catégoriel). Alors que le PER d’entreprise peut avoir les 3 compartiments actifs, c’est-à-dire que les 3 compartiments peuvent être alimentés par des versements en plus des transferts d’éventuels anciens contrats retraite, le PER individuel, lui, n’active que le compartiment individuel pour accueillir les versements. Les deux autres compartiments (PER collectif et PER catégoriel) sont des compartiments « passifs » et peuvent recevoir uniquement les transferts des anciens dispositifs retraite.

Peut-on avoir plusieurs plans épargne retraite ?

En la matière, le législateur n’a pas fixé de limite. Il est donc possible d’ouvrir plusieurs PER, de combiner PER individuel et PER collectif ou même de souscrire plusieurs PER individuels ou plusieurs PER collectifs. Attention, toutefois, les plafonds de déductibilité des versements sont communs.

Quel PER individuel pour quel profil ?

Si votre entreprise ne vous propose pas un PER collectif ou obligatoire, vous n’avez d’autre solution que d’opter pour le PER individuel. Le non-choix laisse ensuite place au choix puisque deux options sont possibles au sein du PER individuel :

  • Le PER « assurance vie »
  • Le PER « compte-titres »

Le PER « assurance vie » permet à l’épargnant, comme le Perp ou l’assurance vie classique, de choisir entre différents supports financiers, dont un fonds en euros garanti. Le rendement en fonds euros est actuellement très bas mais le capital est garanti. Une solution qui rassure les épargnants frileux et désireux d’opter pour un PER peu risqué.

Le PER « compte-titres », quant à lui, investi les versements dans des sicavs et des fonds communs de placement dont la valeur n’est pas garantie. Une sécurité est tout de même apportée à ce type de contrat grâce aux fonds monétaires et obligataires. Cependant le risque zéro n’existe pas.

Les deux types de PER individuels sont, sur le plan de la fiscalité, logés à la même enseigne. C’est donc à l’épargnant de choisir ce qui lui convient selon son profil et aussi ses possibilités, car, à chacune de ces solutions s’appliquent des frais.

Pas de commentaire

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra