Devenir propriétaire à Bordeaux : les 5 pièges à éviter

Vous avez pour projet d’acheter un bien immobilier à Bordeaux ? Devenir propriétaire dans cette métropole, connue du monde entier pour ses vignobles, est le rêve de nombreux Français. Attention, cependant, à ne pas mettre la charrue avant les bœufs en sautant sur la première occasion qui s’offre à vous. La concurrence est, certes, rude, mais il y a quelques pièges à éviter si on souhaite accéder à la propriété à Bordeaux. Voici nos conseils.

Devenir propriétaire dans l’immobilier neuf à Bordeaux : les pièges à éviter

La Belle Endormie a de nombreux atouts qui attirent de plus en plus de Français. Métropole dynamique et ouverte sur l’océan Atlantique, elle séduit tellement que son marché de l’immobilier est très tendu et les places sont chères. En effet, les prix ont connu une envolée exceptionnelle ces dernières années. Si cette tendance connaît actuellement une accalmie, la demande reste forte. Accéder à la primo-accession à Bordeaux est donc une décision à ne pas prendre à la légère. Et pour réussir sa transition, mieux vaut adopter la bonne stratégie et éviter les éventuels pièges que vous pourriez rencontrer sur votre chemin vers l’accession à la propriété.

Piège n°1 : Ne pas faire attention à l’environnement du bien

À Bordeaux, la demande est supérieure à l’offre sur le marché de l’immobilier. Ce contexte ne veut pas dire qu’il faille fermer les yeux sur la localisation et investir coûte que coûte pour se loger. Devenir propriétaire est un projet qui se réfléchit mûrement, impliquant des choix personnels et stratégiques en rapport avec le type de bien, mais aussi sa localisation. Aussi, à chaque visite d’un éventuel futur logement, prenez le temps d’observer sa situation géographique sur une carte, de repérer les transports en commun à proximité, de calculer le temps de trajet domicile-travail, etc. Tous ces points contribuent à faire pencher la balance. Si le bien immobilier est situé dans une zone dynamique possédant commerces et infrastructures, il est fort probable que cela se répercute sur le prix du bien à l’achat, mais également à la revente dans plusieurs années. Autant de petits détails qui font, au bout du compte, une grande différence. À Bordeaux, le centre-ville reste très prisé et difficilement abordable, d’autres quartiers, en revanche, comme les Chartrons et Bacalan sont en pleine ascension et constituent des choix intéressants.

Piège n°2 : Ne pas solliciter le prêt à taux zéro de la ville

Les prix de l’immobilier bordelais peuvent parfois être un frein pour les jeunes actifs et les ménages aux revenus modestes qui souhaitent devenir propriétaires à Bordeaux. Afin d’ouvrir la primo-accession au plus grand nombre et favoriser le développement d’une offre de logements à un prix abordable, la ville de Bordeaux a mis en place un dispositif local de prêt aidé destiné à compléter le financement d’un projet immobilier. Dans ce cadre, Bordeaux Métropole propose aux primo-accédants un prêt à taux zéro pour l’acquisition d’un logement en VEFA ou via le dispositif de location-accession. Ces aides peuvent se cumuler avec un crédit immobilier classique. Ces dispositifs peuvent constituer de véritables coups de pouce financiers pour certains dossiers.

Piège n°3 : Ne pas tenir compte des projets d’urbanisme bordelais

Souvent négligés par les acquéreurs alors qu’ils changent souvent la donne une fois achevés, les projets d’urbanisme constituent des éléments incontournables dans l’environnement d’un bien immobilier. En tant que futur propriétaire et résident, n’hésitez pas à poser les bonnes questions et à vous renseigner sur les éventuels projets prévus dans le quartier. Le site internet de la métropole bordelaise recense les projets urbains en cours ou à venir, comme celui des Bassins à flots ou encore des Quais de Floirac.

Piège n°4 : Ne pas prendre en compte le coût d’une copropriété Bordeaux

Choisir de devenir propriétaire d’un logement neuf présente de nombreux avantages, mais il ne faut pas oublier que l’habitat collectif possède aussi un coût. Ce dernier est à prendre en compte dans votre budget. Dès la visite du bien que vous visez, pensez donc à demander à combien s’élèvent les charges de copropriété et si des travaux sont éventuellement prévus. À Bordeaux, le coût moyen des charges de copropriété est estimé en moyenne à 20 €/m²/an. À noter que 90 % des syndics gérant les immeubles bordelais sont des professionnels. La majorité des systèmes de chauffage des immeubles collectifs sont individuels. Des informations qui peuvent paraître anodines, mais que nous conseillons de prendre en compte dès votre achat afin d’éviter les mauvaises surprises à la réception de la facture.

Piège n°5 : Ne pas tenir compte de la fiscalité locale dans son budget à l’année

Toute propriété fixée au sol et présentant le caractère de véritable bâtiment, est soumise à la taxe foncière sur les propriétés bâties. Cette taxe est payée par les propriétaires de biens immobiliers. Il est donc judicieux de connaître son montant rapidement pour l’inclure dans votre budget. Entre 2007 et 2018, la somme totale collectée par Bordeaux via la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) a augmenté de + 58.17 %. Le montant à verser a, comme de nombreuses villes de France, augmenté ces dernières années. Ne négligez donc pas cette dépense.

Tous les appartements neufs en accession libre à Bordeaux

Vous envisagez de devenir propriétaire à Bordeaux, voici tous les programmes immobiliers disponibles actuellement. N’hésitez pas à vous faire accompagner dans votre projet par un professionnel.

Notre sélection d'appartements en accession libre à Bordeaux :

  • Pinel

Programme neuf réf. 002-33-1204
Investir à BORDEAUX


du T3 au T5

À partir de :

310 400 €

Voir le programme

  • Malraux

Programme neuf réf. 007-33-2360
Investir à Bordeaux


du T3 au T4

À partir de :

510 000 €

Voir le programme

  • ANRU
  • Pinel

Programme neuf réf. 002-33-1634
Investir à BORDEAUX


du T3 au T4

À partir de :

260 400 €

Voir le programme

Programme neuf réf. 014-33-2363
Investir à BORDEAUX


T3

À partir de :

372 000 €

Voir le programme

Programme neuf réf. 046-33-1812
Investir à LACANAU


du T1 au T3

À partir de :

151 000 €

Voir le programme

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra