Devenir propriétaire à Paris : les 5 pièges à éviter

Lorsqu’on envisage de devenir propriétaire de sa résidence principale à Paris, il est important de ne pas se précipiter. Même si l’on sait le marché extrêmement tendu et la nécessité de faire parfois une offre d’achat au prix dans la journée, certains points ne doivent pas être négligés. Nous avons répertorié 5 pièges dans lesquels ne pas tomber au moment de devenir propriétaire de son bien à Paris.

Devenir propriétaire dans l’immobilier neuf à Paris : les pièges à éviter

Vous vous apprêtez à franchir le pas et à vous lancer dans votre recherche de logement à Paris ? Pour que votre projet soit un succès, gardez bien en tête ces 5 points clé au moment de visiter un bien.

Piège n°1 : Ne pas faire attention à l’emplacement du bien

Tout d’abord, il n’y a pas de secret, l’essentiel lors d’un achat immobilier est de bien étudier l’emplacement du bien. Les considérations ne seront pas les mêmes si on investit dans le locatif ou si on choisit sa résidence principale. Mais quoi qu’il en soit, l’environnement du logement doit être pris en compte avant de signer et de devenir propriétaire.

Êtes-vous assez proche des transports en commun ou d’un périphérique pour vous rendre facilement à votre travail ? Avez-vous assez de commerces à proximité directe de votre logement ? Vos enfants pourront-ils facilement être déposés à la crèche, à l’école ou à leurs activités ? Pourrez-vous continuer à sortir dans les endroits que vous aimez ? Même si vous avez un coup de cœur pour un bien, faites bien attention à prendre tous ces éléments en considération avant de l’acquérir. À la longue, vous pourriez finalement être déçu par votre investissement si sa localisation complique votre vie quotidienne.

De la même manière, n’hésitez pas à vous balader dans le quartier pour vérifier qu’il est assez calme pour vous ou, au contraire, très animé si c’est ce que vous recherchez.

Piège n°2 : Ne pas solliciter le Prêt Paris Logement

Dans le cas, notamment, où vous seriez primo-accédant, ne vous précipitez pas pour boucler votre dossier de financement auprès d’une banque. En effet, des aides et prêts aidés existent au niveau national pour vous permettre d’accéder plus facilement à la propriété comme le PTZ par exemple.

Saviez-vous que dans les grandes villes vous pouvez également bénéficier de dispositifs dédiés à l’achat immobilier ? À Paris par exemple, c’est le Prêt Paris Logement 0 % qui vous permettra peut-être de concrétiser plus facilement votre achat. Et, en plus de cela, ces dispositifs locaux sont généralement cumulables avec le fameux PTZ. Si vous entrez dans les critères définis, ce serait donc vraiment trop bête de vous passer d’un tel coup de pouce pour devenir propriétaire de votre logement parisien.

Piège n°3 : Ne pas tenir compte des projets d’urbanisme parisiens

Nous vous recommandons également de prêter une attention toute particulière au PLU et aux grands projets qui pourraient intervenir dans les prochaines années. Ceux-ci pourraient transformer votre nouveau quartier de façon à faire gagner de la valeur à votre logement, ou à l’inverse, lui en faire perdre.

Dans le cas de la ville de Paris, vous constaterez que ce type de grands projets de réaménagement existent d’ailleurs dans la plupart des quartiers. Si l’on se penche sur les transports en commun, c’est d’ailleurs le projet du Grand Paris Express qui fait parler de lui depuis de nombreux mois déjà. N’hésitez donc pas à consulter le site de la ville dès vos rendez-vous fixés pour des visites de biens. Qui sait, cela vous permettra peut-être aussi de négocier un peu le prix du bien en prévision de ces grands travaux à venir ? Ou à l’inverse d’envisager dès à présent la plus-value que vous pourrez réaliser.

Piège n°4 : Ne pas prendre en compte les charges d’une copropriété à Paris

Lorsque l’on devient propriétaire de son logement à Paris, on acquiert le plus souvent un appartement. Qui dit appartement dit donc logement collectif et par la même occasion, copropriété. Il serait donc dommage que vous fassiez l’erreur de vous arrêter au montant de l’acquisition de votre bien en elle-même lorsque vous décidez d’acheter. En effet, devenir propriétaire signifie également s’acquitter de charges mensuelles qu’il est préférable de prendre en compte dans son budget en amont de la concrétisation de son projet.

Lorsque l’on s’intéresse d’un peu plus près à la ville de Paris, on pourra d’ailleurs constater que le montant des charges de copropriété est compris en moyenne entre 23 € et 61 € du m² en fonction du quartier. Une somme qui peut donc vite augmenter et peser dans le budget familial chaque mois. Par ailleurs, parmi toutes les copropriétés de la capitale, 93 % d’entre elles sont gérées par des syndics de copropriété professionnels, signifiant à la fois une gestion simplifiée de votre immeuble, mais synonyme également de coûts à ne pas négliger.

Piège n°5 : Ne pas tenir compte de la fiscalité locale dans son budget à l’année

Tout comme pour les charges de copropriété, il est un autre poste de dépenses dont vous devez absolument tenir compte avant de devenir propriétaire à Paris : le poids de la fiscalité locale. Trop souvent négligée par les nouveaux acquéreurs, la taxe foncière risque de fortement plomber votre budget, notamment à la fin de la première année.

Une des pistes à étudier pour échapper à ce poids financier les deux premières années suivant votre achat est d’acheter dans le neuf. Effectivement, en devenant propriétaire d’un logement neuf à Paris vous pourrez, sous conditions, être totalement ou partiellement exonéré de cet impôt.

Tous les appartements neufs en accession libre à Paris

Si vous envisagez de devenir propriétaire d’un appartement neuf à Paris, alors découvrez notre sélection des plus beaux programmes en cours de commercialisation.

Notre sélection d'appartements en accession libre à Paris :

  • Pinel

Programme neuf réf. 046-95-1829
Investir à MONTMORENCY


T4

À partir de :

593 400 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 046-92-1861
Investir à COLOMBES


du T1 au T5

À partir de :

261 186 €

Voir le programme

Programme neuf réf. 014-75-2161
Investir à PARIS


du T2 au T4

À partir de :

453 000 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 027-93-2435
Investir à Bagnolet


T3

À partir de :

407 900 €

Voir le programme

  • Pinel

Programme neuf réf. 052-93-2490
Investir à Épinay-sur-Seine


du T2 au T4

À partir de :

212 000 €

Voir le programme

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra