• Accueil
  • Actualités
  • Guillaume Kasbarian : le nouveau ministre du Logement fait déjà couler beaucoup d’encre

Guillaume Kasbarian : le nouveau ministre du Logement fait déjà couler beaucoup d’encre

Publié le 09 Fév 2024

horloge Lecture de 3 min.

Thématique : Actualités

Rédigé par Elodie Fuentes

Partager

Surnommé dans le milieu « l’homme de la loi anti-squat », Guillaume Kasbarian rejoint le ministère du Logement ce jeudi 8 février 2024. Celui qui se dit « motivé » pour en découdre avec la crise du logement inquiète toutefois les grands noms du secteur social. Découvrez qui se cache derrière le nouveau ministre du Logement.

Qui est Guillaume Kasbarian le ministre du Logement nommé par Gabriel Attal ?

Trois semaines se sont écoulées depuis la nomination du nouveau Premier ministre Gabriel Attal aux commandes du Gouvernement d’Emmanuel Macron. De longs jours durant lesquels le secteur logement se languissait de connaître le nouvel élu en tant que ministre du Logement. Après deux jours à scruter un signe de Matignon, l’effet de bombe est finalement tombé hier soir. Ce jeudi 8 février, le successeur de Patrice Vergriete au ministère du Logement sera finalement Guillaume Kasbarian, député Renaissance d’Eure-et-Loir de 36 ans et proche de Gabriel Attal. Son nom courrait dans les couloirs de l’Élysée depuis plusieurs jours, quand durant tout ce temps, le logement attendait impatiemment son ministre.

Ce diplômé de l’Essec, exerçant la politique depuis 2017, a surtout fait parler de lui suite à sa proposition de loi anti-squat en 2022. Une dissonance soulevée depuis hier dans le paysage du logement, pour son penchant politique à droite. Le secteur étant coutumier à suivre un cap social avec ses ministres prédécesseurs, peine à croire en la nomination de l’homme qui se trouve être à l’origine de la Loi Kasbarian, la fameuse controversée loi anti-squat.

Comment le nouveau ministre du Logement compte-t-il s’y prendre ?

Face au caractère inédit de la situation en France, le ministère du Logement en 2024 est un des plus grands défis du Gouvernement Attal. Guillaume Kasbarian donne le change suite à l’annonce de ses fonctions et se dit « honoré » et « ému » de la confiance accordée par le Premier ministre lors d’une interview exclusive pour l’Écho Républicain.

« C’est un ministère qui touche à la vie quotidienne des Français. Je vais me consacrer à répondre à cette crise du Logement. C’est une très grosse responsabilité, un gros défi et je suis convaincu qu’on va réussir à le relever. J’ai toute la motivation, la niaque, pour libérer l’offre, puisque la feuille de route est claire : c’est de permettre à chacun d’accéder au logement. »

Propos tenus par Guillaume Kasbarian le 8 février 2024 dans L’Echo Républicain.

Une émotion partagée par la motivation du nouveau ministre du Logement qui ne manque pas de rebondir sur le « choc d’offre » dévoilé il y a 10 jours à peine par Gabriel Attal pour répondre à la crise du logement en France. Guillaume Kasbarian développe sa pensée en s’adressant aux propriétaires de logements qu’il tient à « rassurer » et à « encourager ». Une forme d’incitation à booster la motivation des bailleurs privés à continuer d’investir dans la pierre en toute sécurité et dans leur « intérêt ». Reste à savoir ce que ce ministère compte mettre en place pour développer les opportunités financières destinées à cette catégorie d’acteurs du logement, dont l’implication est indéniable pour répondre à la demande exponentielle de locations dans l’hexagone.

Pourquoi Guillaume Kasbarian inquiète-t-il les acteurs du Logement ?

Après l’annonce du nouveau ministre du Logement, le réveil semble difficile pour de nombreux protagonistes du secteur. Certains n’hésitent pas à parler de « provocation » et de « honte« . Manuel Domergue, le directeur des études de la fondation Abbé Pierre se dit très inquiet quant à ce choix qui laisse craindre une politique du Logement endurcie pour les foyers les plus en difficultés. Pour rappel, la loi Kasbarian, ou loi anti-squat, entrée en vigueur en octobre 2023, sanctionne plus gravement les squatteurs de logements et facilite également les expulsions des locataires mauvais payeurs, ainsi que la résiliation des baux de location.

Quand on sait que la France connaît à ce jour une crise du logement sans précédent, inédite depuis les années 50, l‘image « anti-social » du nouveau ministre n’a pas fini d’insurger les défenseurs des mal logés. Le nombre de demandes de logements explose et la pénurie de constructions neuves encourage les chiffres à la hausse. À ce jour, ils sont près de 2,6 millions dans ce cas, pour seulement 82 000 nouveaux logements neufs sortis de terre l’année dernière. C’est précisément ce que lui reproche Eddie Jacquemart, président de la Confédération nationale du logement (CNL) invité au micro de Franceinfo dès hier soir.

Un ministre qui a passé une loi qui confond les mal-logés et les squatteurs. C’est une véritable déclaration de guerre aux locataires. Il a fait une loi de répression par rapport aux locataires et aux associations de locataires. Ce soir ce n’est pas une bonne nouvelle pour la CNL »

Propos tenus par Eddie Jacquemart sur Franceinfo le 8 février 2024.

Quant à Patrice Vergriete, il prend désormais les commandes du ministère des Transports et Christophe Béchu conserve celles de la Transition écologique. Un partenaire avec lequel Guillaume Kasbarian va devoir composer pour affronter les enjeux connexes aux deux ministères.

En résumé

  • Guillaume Kasbarian, 36 ans, député Renaissance d’Eure-et-Loir, a été nommé ministre du Logement ce jeudi 8 février 2024 ;
  • Il s’est exprimé sur sa motivation à lutter contre la crise du Logement et tient aussi à rassurer les propriétaires bailleurs quant à son engagement politique ;
  • Les acteurs du logement social s’inquiètent suite à la nomination d’un ministre de droite pour le logement et particulièrement envers celui qui est à l’origine de la loi anti-squat d’octobre 2023.

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cette auteure

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

La BCE baisse enfin ses taux directeurs de 25 points de base 

Lire l'article

Déclaration des biens immobiliers : un système qui n’est toujours pas au point

Lire l'article

Taxe d’habitation : Le Fisc a réclamé 724 millions € en trop aux Français en 2023

Lire l'article

Loi Denormandie : les nouveautés du dispositif pour l’année 2024

Lire l'article

Impôts 2024 : les 3 dernières dates de juin à ne pas rater

Lire l'article

Loi Denormandie 2024 : quels sont les avantages et les risques du dispositif ?

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot