• Accueil
  • Actualités
  • Assurance-vie : records de collecte et unités de compte en forte progression

Assurance-vie : records de collecte et unités de compte en forte progression

Publié le 24 Déc 2021

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Tommy Pierre Pollet

Thématique : Placements financiers

Partager

L’assurance-vie tend à retrouver son niveau d’avant-crise ! Les chiffres de la collecte du mois d’octobre vont en ce sens, avec 13,2 milliards € de dépôts et une collecte nette de 2,7 milliards €. Les épargnants semblent donc se détourner du livret A et lui préférer l’assurance-vie.

L’assurance-vie de nouveau plébiscitée par les Français

L’année 2020 a été marquée par une baisse importante de la collecte pour l’assurance-vie. L’instabilité engendrée par la crise sanitaire n’a pas encouragé les épargnants à placer leur argent sur ce support d’épargne. Au contraire même, la collecte nette affichait un résultat négatif : en 2020, les retraits ont supplanté les dépôts de 6,5 milliards €. En comparaison, l’année 2019 affichait une collecte nette de 21,9 milliards €.

2,7 milliards €

Au mois d’octobre, la collecte nette de l’assurance-vie était de 2,7 milliards €.

Néanmoins, le mois d’octobre 2021 confirme l’amélioration de la situation pour l’assurance-vie : la collecte nette mensuelle s’élève à 2,7 milliards €, soit une hausse de 1 milliard par rapport au mois précédent. Au total, ce sont 13,2 milliards € qui ont été déposés par les épargnants sur leur contrat d’assurance-vie contre 10,5 milliards € de retraits. L’assurance-vie, délaissée pendant la crise sanitaire, retrouve donc son attractivité. Elle reprend ainsi sa place au sein des placements financiers plébiscités par les investisseurs. Cela se traduit également avec l’encours global de l’assurance-vie. Il est actuellement estimé à 1 860 milliards €, soit une augmentation de 6 % depuis le début de l’année.

La situation s’inverse entre l’assurance-vie et le livret A

L’année 2020 et son incertitude, liée à la crise sanitaire, ont poussé les investisseurs à épargner. Il s’agit d’un mécanisme bien connu : en temps d’incertitude sur les marchés, les investisseurs ont tendance à se désengager et à favoriser l’épargne. Cette situation a mené à l’augmentation de l’encours global sur le livret A et la chute de l’encours de l’assurance-vie. Mais la tendance s’inverse depuis le début de l’année 2021. Avec le retour de l’inflation et un taux de rémunération du livret A fixé à 0,5 %, l’épargne ne convient plus. Les investisseurs tendent donc à retirer leur épargne amassée au cours de l’année précédente et à l’investir, notamment sur l’assurance-vie. Ainsi, au cours du mois d’octobre, les retraits effectués sur le livret A ont supplanté les dépôts à hauteur de 2,83 milliards €.

Les épargnants plébiscitent les supports en unités de compte

Un autre phénomène est visible pour l’assurance-vie. Si les investisseurs retrouvent la confiance envers ce placement, leur comportement change quant aux supports d’investissement qu’ils choisissent. Les supports en unités de compte (UC) sont de plus en plus privilégiés, à l’inverse des fonds en euros. Pour rappel, un contrat d’assurance-vie peut être :

  • Monosupport : il ne comprend que le fonds en euros.
  • Multisupport : il permet d’investir au moins sur un fonds en euros et sur des supports en unités de compte (UC)

L’investissement sur un fonds en euros est généralement plébiscité par les investisseurs pour son côté rassurant. Toutefois, les chiffres publiés par la Fédération française de l’assurance (FFA) pour la collecte de l’assurance-vie en octobre 2021 montrent un intérêt grandissant pour les supports en UC. Encore une fois, ce choix est motivé par la faiblesse des taux d’intérêt, mais également par l’inflation qui s’accélère ces derniers mois. Les investisseurs plébiscitent les solutions permettant un rendement intéressant. Au total, les dépôts sur un contrat d’assurance-vie en unités de compte représentent 5 milliards € pour le mois d’octobre, soit 38 % des dépôts totaux. Depuis janvier, la moyenne est également de 38 %. Par comparaison, les investissements en UC ne représentaient que 28 % en 2019.

Cet intérêt est à nuancer. S’il est grandissant, les investissements dans les fonds en euros restent majoritaires et représentent 76 % de l’encours global de l’assurance-vie. Ce choix du fonds en euros s’explique par la détention d’ancien contrat d’assurance-vie monosupport. Ces derniers ont pour leur souscripteur un avantage avant tout fiscal. C’est ce dernier qui est recherché par les épargnants et non le rendement.

En résumé

  • L’année 2021 est synonyme d’amélioration sur le marché des placements financiers et notamment pour l’assurance-vie. Les chiffres du mois d’octobre démontrent le regain d’intérêt envers ce support de la part des investisseurs.
  • L’encours global de l’assurance-vie a augmenté de 6 % depuis le mois de janvier. L’assurance-vie est de plus en plus préférée au livret A, ce qui démontre une désépargne progressive dans un but d’investissement.
  • Les dépôts sur les supports en unités de compte sont en augmentation et représentent 38 % des dépôts globaux pour l’année 2020. Toutefois, les placements sur les fonds en euros sont toujours très nettement majoritaires.

Partager

Tommy Pierre Pollet

Responsable Pôle Financier

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

SCPI : des performances portées par les CGP

Lire l'article

Lire l'article

Lire l'article

Lire l'article

Trading en ligne : attention aux fraudes qui peuvent coûter très cher

Lire l'article

Record du CAC 40 et inflation : faut-il vendre ou réinvestir ?

Lire l'article

Novembre 2021 : une légère hausse des taux d’intérêt

Lire l'article

Bourses mondiales : nouveaux records enregistrés cet automne

Lire l'article

Retraites agricoles : revalorisation des minimas de pension

Lire l'article

Le patrimoine des Français a augmenté en 2020 !

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra