• Accueil
  • FAQ
  • Qu’est-ce que l’assurance prévoyance ?

Qu’est-ce que l’assurance prévoyance ?

L'assurance prévoyance a pour but de vous protéger vous et vos proches face aux aléas de la vie et de donner un coup de pouce en cas de coup dur. En cas de décès ou de maladie, les bénéficiaires de l'assurance prévoyance reçoivent un capital ou une rente.

Partager

Prévoir pour mieux se protéger des risques link-cross

L’assurance prévoyance, parfois aussi appelée prévoyance, est destinée à se prémunir contre les aléas de la vie, tant à titre particulier que dans le cadre professionnel. Il s’agit d’une protection sociale complémentaire. Car, plus le risque est lourd, mois il est couvert par le régime de la sécurité sociale. Contrairement à une mutuelle, la prévoyance apporte une aide financière non pas uniquement en cas de soins, mais au quotidien. Elle peut être débloquée dans les situations suivantes :

  • en cas de décès : le capital décès comprend le financement des obsèques et une rente versée au conjoint ou une rente éducation à destination des enfants selon le choix de l’assuré.
  • en cas d’incapacité temporaire de travail (ITT) : des indemnités journalières sont versées afin de maintenir le revenu de l’assuré pendant trois années maximum.
  • en cas de perte totale d’autonomie (PTIA) ou Invalidité Absolue et Définitive (IAD) : pour compenser les revenus, une rente ou pension d’invalidité est versée jusqu’à la retraite.

À SAVOIR

Lors d’une hospitalisation, de consultations médicales, l’assurance prévoyance couvre certains frais non remboursés par la Sécurité sociale.

L’assurance prévoyance permet de mettre à l’abri vos proches du point de vue financier. En effet, en cas de décès, les bénéficiaires peuvent recevoir les primes sous forme de capital ou de rente. La prévoyance permet également aussi d’anticiper les besoins de vos enfants, anticiper la sécurité matérielle et le suivi de la scolarité, à travers la « rente éducation ».

La souscription à un contrat d’assurance prévoyance link-cross

Pour souscrire à un contrat d’assurance prévoyance, il faut être au minimum âgé de 18 ans. Il existe également un âge maximum de souscription qui varie en fonction du type de contrat entre 65 et 70 ans. Plus le souscripteur s’approche de l’âge limite, moins il est intéressant de souscrire à un contrat d’assurance prévoyance, car les primes seront plus importantes. Plusieurs types d’établissements proposent des contrats d’assurance prévoyance comme les mutuelles , les compagnies d’assurance ou encore les institutions de prévoyance. Toutefois, ce sont généralement les contrats proposés par les courtiers qui sont les plus intéressants car les tarifs négociés sont très compétitifs.

ATTENTION

Un contrat d’assurance prévoyance n’est pas un produit d’épargne, c’est un contrat « à fonds perdus » qui ne permet pas la constitution d’un capital.

Assurance prévoyance : les options link-cross

Au moment de souscrire à une assurance prévoyance, il faut définir quels sont vos besoins réels, car plusieurs types de contrat peuvent vous être proposés :

  • Le contrat individuel : il est souscrit à titre personnel par l’assuré directement auprès d’un organisme d’asurance ou via un courtier.
  • Le contrat collectif à adhésion obligatoire : il est souscrit par un employeur pour ses salariés.
  • Le contrat collectif à adhésion facultative : il est souscrit par une personne morale, association ou entreprise, au profit de ses membres.

À SAVOIR

Pour bénéficier de la couverture de l’assurance prévoyance en cas d’incapacité ou de perte totale d’autonomie, l’assuré doit obligatoirement souscrire à un contrat individuel.

Ensuite, il faut choisir les modalités du contrat :

  • Contrat indemnitaire ou forfaitaire
  • Contrat défiscalisé ou non

Si vous optez pour un contrat indemnitaire, le montant de l’indemnisation est calculée en fonction des revenus annuels de l’assuré. Avec un contrat forfaitaire le montant de l’indemnisation est fixé à l’avance, sans lien avec les revenus. Le montant de l’indemnisation dépend alors du degré de garantie souhaité par l’assuré. Le contrat indemnitaire peut s’avérer plus avantageux si les revenus de l’assuré sont stables, car le montant des cotisations est souvent plus faible que dans le cadre d’un contrat forfaitaire. Avant de prendre votre décision, comparez les différentes offres ou faites appel à un courtier ou un conseiller en gestion de patrimoine qui vous aidera à négocier les tarifs.

Pas de commentaire

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

bulle-conseil

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence – Marseille

Biarritz

Bordeaux

Chambéry

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra