Qu’est-ce que la prévoyance santé ?

La prévoyance santé permet d’anticiper les difficultés pouvant apparaître dans l’avenir. Les accidents soudains de la vie menant à l’invalidité voire au décès peuvent présenter de réelles complications financières. Souscrire à un contrat permet de se mettre à l’abri et de protéger ses proches.

Pourquoi souscrire à une prévoyance santé ? link-cross

La prévoyance permet de se couvrir contre les divers coups durs imprévisibles de la vie, qu’ils apparaissent dans un cadre professionnel ou privé. Elle vient compléter les aides perçues par le régime obligatoire et prévient les risques liés au décès, à l’incapacité, l’invalidité ou encore la dépendance menant à la suspension totale de l’activité professionnelle et donc, des revenus. Le niveau de vie de l’assuré est maintenu à un niveau défini dans certaines situations :

  • Décès

Le dédommagement lors d’un décès sera versé sous forme de capital au conjoint survivant ou en rente éducation pour les enfants survivants, dans le but d’aider au financement de leurs formations supérieures, par exemple.

  • Arrêt de travail temporaire ou définitif pour incapacité

Dans ce cas, les indemnités sont calculées par jour d’arrêt. Leur montant permet à l’assuré de conserver des revenus pendant, au maximum, trois ans.

  • Invalidité

Si l’assuré devient invalide et perd sa possibilité d’obtenir des revenus suffisants pour subvenir à ses besoins, une rente lui sera versée. Et ce, jusqu’à la retraite si besoin.

Personne n’est à l’abri d’un accident ou du développement d’une maladie. Ce sont des moments difficiles à affronter psychologiquement autant pour la famille que pour la victime. Il est donc important de se prémunir des difficultés financières qui peuvent en découler. L’aide de la Sécurité sociale à elle seule ne suffit pas à combler la perte de revenus causée par ces imprévus. Le contrat de prévoyance permet de limiter au maximum les conséquences financières.

Les garanties proposées par les prévoyances santé link-cross

Les assurés peuvent souscrire à plusieurs garanties afin de cibler une ou plusieurs possibilités d’imprévus.

  • Garantie accidents de la vie

Sont entendus comme les accidents de la vie les différents accidents domestiques comme les brûlures, les chutes liées à la pratique d’une activité, les accidents de la circulation, ou encore médicaux (complications au cours d’une opération classique). Les catastrophes naturelles, de plus en plus courante dans de nombreuses régions de France, les agressions diverses allant jusqu’aux attentats sont également compris dans la garantie des accidents de la vie.

  • Garantie hospitalisation

Car cela peut arriver sans crier gare, il est prévoyant de se munir d’une garantie hospitalisation afin de couvrir les frais hospitaliers pour soi-même ou pour ses proches. La garantie couvre les assurés de 18 à 75 ans. Le niveau de garantie et son coût sont fixés en fonction du montant que le souscripteur souhaite recevoir quotidiennement en cas d’hospitalisation.

  • Garantie dépendance

Elle couvre le manque de revenus survenant lors de maladies neurologiques entraînant la dépendance totale comme Alzheimer ou Parkinson. Le montant perçu est libre et peut varier de 300 à 3 000 € selon le contrat, l’assureur et les désirs de l’assuré.

  • Garantie décès

Seules les personnes de 18 à 64 ans sont ciblées par cette garantie. L’assuré choisit lui-même le capital qu’il souhaite que ses proches reçoivent en cas de décès. La somme varie entre 15 000 et 750 000 €.

  • Garantie obsèques

Certains souhaitent mettre à l’abri leur entourage avant de les quitter afin qu’ils n’aient pas à faire face, en plus de la douleur du deuil, à une situation financière difficile. Ainsi, les assurés âgés entre 18 et 84 ans peuvent anticiper l’organisation de leurs obsèques en anticipant le financement. Ainsi, pourront être versés jusqu’à 18 000 € de capital pour soulager les proches dans les frais funéraires.

Régime de base et contrats collectifs link-cross

Le système français impose à sa population des cotisations sociales qui permettent d’être affilié au régime de base et de jouir d’une première couverture de protection indispensable. La Sécurité sociale, couplée à d’autres contrats d’organismes de prévoyance souscrits en complément, contribuent à compenser une éventuelle perte de revenus. Les assurés peuvent être protégés à plusieurs niveaux :

  • Le régime de base dispensé par la Sécurité sociale.
  • Le régime complémentaire obligatoire est parfois imposé par la convention collective d’une entreprise. Les salariés doivent alors adhérer à une institution de prévoyance.
  • Le régime facultatif collectif est souscrit dans le cadre de l’entreprise également mais n’est pas imposé. Il concerne les institutions de prévoyance, les mutuelles et les compagnies d’assurance.

Bon à savoir

Le contrat est valable un an à partir de la souscription, même en cas de départ de l’entreprise. C’est ce qu’on appelle le délai de portabilité.

Pas de commentaire

FERMER

FAQ complémentaires

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence – Marseille

Bordeaux

Chambéry

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra