Stratégie patrimoniale : définition, importance et mise en place

Anticiper l’avenir à court, moyen ou long terme est une préoccupation de plus en plus justifiable chez les français. Avec un horizon de retraite de plus en plus lointain et incertain, il est capital aujourd’hui d’anticiper en préparant les compléments de revenus pour sa retraite au cours de sa vie professionnelle.

Qu’est-ce qu’une stratégie patrimoniale ?

La stratégie patrimoniale permet de définir les objectifs personnels pour assurer son avenir financier durant sa vie professionnelle, sur la base des 5 grands piliers fondamentaux :

  • Investissements et placements.
  • Fiscalité.
  • Retraite.
  • Prévoyance.
  • Transmission de patrimoine.

Pourquoi est-il important de définir sa stratégie patrimoniale ?

Commencer à établir une stratégie patrimoniale le plus tôt possible, c’est se constituer un filet de sécurité pour l’avenir. Avec une population vieillissante pour la laquelle se profile une baisse du montant des retraites dans les années à venir, anticiper son capital de fin de carrière est primordial. En effet, le système des retraites actuel fragilisé n’est pas encourageant quand on s’approche de près des chiffres annoncés d’ici 2050, où la France prévoit 1.2 actifs pour 1 retraité seulement. C’est aussi un moyen fiable de se faire accompagner par des professionnels de la gestion de patrimoine pour sécuriser ses proches et gérer au mieux sa transmission de patrimoine.

Les étapes à suivre

Comment établir une stratégie patrimoniale en France ? Doit-on se faire aider par des professionnels ? Qui contacter et comment s’y prendre ?

Réalisez votre bilan patrimonial

La première chose à faire pour définir une stratégie patrimoniale est de réaliser un audit ou bilan patrimonial.

Etablir des objectifs par palier à l’aide d’une stratégie claire et précise, permet d’instaurer un cadre pour mener à bien des actions de financement réalisables. À l’aide d’un conseiller en gestion de patrimoine qui établira un état des lieux de la situation lors du démarrage du projet, des solutions d’investissement seront alors envisagées dans le cadre d’un plan stratégique précis, forgé autour :

  • De la capacité financière.
  • Du mode de vie.
  • Des ressources (professionnelles ou personnelles).
  • De la situation et de l’engagement familial.
  • Du patrimoine immobilier existant.

Découvrez comment réaliser votre bilan patrimonial.

Définissez vos objectifs

Un professionnel en gestion de patrimoine est un véritable guide qui vous aidera à poser une analyse objective de la situation. Une fois l’audit patrimonial réalisé, vous allez pouvoir vous concentrer sur les objectifs d’investissement réalisables, fondés sur les 5 piliers de la stratégie de patrimoine, énoncés plus haut. Faire appel à un gestionnaire de patrimoine confère de multiples avantages. En tant qu’expert financier et indépendant, ce dernier vous proposera un grand nombre de produits d’investissements fiables et ce, avec une totale neutralité et objectivité sur le projet.

Le conseiller en gestion de patrimoine va pouvoir vous proposer des solutions d’investissement sur-mesure, adaptées parfaitement à vos projets de vie.

Bien entendu, les objectifs d’une stratégie patrimoniale varient et se définissent dans les grandes lignes en fonction des catégories d’âges :

  • Objectif n°1 avant 30 ans : épargner et devenir primo-accédant.
  • Objectif n°2 entre 30 et 50 ans : optimiser son patrimoine, investir dans le locatif, établir des stratégies de défiscalisation.
  • Objectif n°3 entre 50 et 65 ans : préparer sa retraite par le bais du PER, d’assurance-vie, d’investissement immobilier à la location, investissement en SCPI, etc…
  • Objectif n°4 après 65 ans : prévoir la transmission de son patrimoine par la donation, anticiper la baisse d’autonomie et les frais qui peuvent en découler.

Définir sa stratégie patrimoniale pour l’immobilier

Investir dans l’immobilier est une valeur refuge pour grand nombre de Français. Pour cause, l’investissement immobilier est un placement stable et sécurisant, lorsque celui-ci est adapté au profil de l’investisseur. Pour réunir les tenants et les aboutissants des différents dispositifs d’investissements qui accompagnent le marché de l’immobilier, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel en gestion de patrimoine qui saura vous guider pour réaliser les meilleurs choix.

Plusieurs typologies d’acquisition de biens immobiliers sont envisageables pour diversifier son patrimoine.

L‘investissement dans une résidence principale, que ce soit en maison neuve, en appartement neuf ou en rénovation, donne accès à de nombreux dispositifs ouvrant des droits à des prêts aidés, dépendants du profil de l’emprunteur. Le PTZ, réservé aux primo accédants, peut permettre de financer un premier achat immobilier avec un prêt à taux zéro, couvrant jusqu’à 40 % du prix total de la somme empruntée. Concernant l’investissement locatif, là encore, de nombreux coups de pouces mis en place par l’Etat ne sont pas négligeables. En ligne de mire, la loi Pinel et plus récemment Pinel + font partie des dispositifs de défiscalisation très avantageux pour investir dans du locatif. Avec un abattement fiscal progressif attribué sur les loyers perçus, l’investissement immobilier confère deux rendements rapides : le montant du loyer et la somme récupérée par la défiscalisation.

Comment mener une stratégie patrimoniale pour les actifs financiers ?

Réorganiser ses actifs financiers permet à la fois de s’adapter à la conjoncture actuelle mais aussi à sa situation personnelle à l’instant T. C’est aussi l’occasion de bien choisir ses nouveaux supports financiers afin de diversifier son portefeuille. L’accompagnement via un conseiller en gestion de patrimoine permet de simplifier et mettre en place de nouveaux comptes d’épargne et représente un atout de taille pour inclure ses actifs financiers dans une stratégie patrimoniale personnalisée.

Pour permettre de diversifier son portefeuille financier, de nombreux supports sont à étudier :

  • L’assurance- vie.
  • Les comptes-titres.
  • Le PEA.
  • Les contrats de capitalisation.

Afin de choisir les supports financiers les plus intéressants selon votre profil, différents paramètres personnels sont à prendre en compte. Une fois de plus, poser ses objectifs est indispensable, afin de définir clairement ses attentes concernant les caractéristiques du placement, le risque encouru, le suivi et les rendements attendus. L’allocation d’actifs, outil performant permettant d’établir une stratégie de répartition du portefeuille d’actifs ; permet d’installer le projet dans une pérennité sécurisante, définit en fonction du profil de l’épargnant. Le support de financement tiendra compte de la fiscalité, des caractéristiques personnelles et du profil risque de l’investisseur.

Diversifier son portefeuille et piocher dans plusieurs classes d’actifs est la meilleure stratégie à adopter pour augmenter ses chances de rendement parmi les trois grandes familles d’actifs :

  • Les actions : placement quelque peu risqué sur du court terme mais beaucoup plus rentable à long terme, les actions permettent de réaliser des plus-values sur les dividendes d’une société. En savoir plus sur les actions.
  • Les obligations : droit de créance sur une société ou collectivité publique.
  • Les OPCVM : organismes de placement collectif en valeurs mobilières gérant les fonds communs de plusieurs épargnants. En savoir plus sur les OPCVM.

La pierre-papier : placement financier dans l’immobilier

Communément appelées les SCPI (sociétés civiles de placement en immobilier), les pierres-papiers sont un investissement avantageux dans les sociétés de placement immobilier.

On distingue deux typologies de SCPI :

Le rendement épargne de la pierre-papier est très attractif et reste un support d’investissement très avantageux et ce, même en temps de crise. La pierre-papier permet de devenir propriétaire dans l’immobilier avec un budget réduit, pour un prix de part qui commence à 150 €. À la limite de l’immobilier et de la finance, l’investissement dans la SCPI est également plébiscité pour sa facilité de gestion. Les fonds collectés par une société de gestion auprès des investisseurs, permettent d’acheter des parts dans l’immobilier sans avoir à en gérer le patrimoine locatif. Attention toutefois, les parts sociales d’une SCPI ne sont pas cotées en bourse. En revanche, la distribution des loyers est effectuée tous les trimestres, permettant une rente immédiate.

L’investissement dans la pierre-papier est donc un bon investissement à réaliser à long terme, pour rentabiliser les frais de souscription, de gestion, d’enregistrement et de cession qui restent élevés.

La stratégie patrimoniale pour anticiper votre transmission

Préparer la transmission de son patrimoine est une stratégie intelligente pour diminuer les frais liés aux droits de succession qui incombent aux héritiers. Effectuer une donation de patrimoine de son vivant permet de baisser considérablement le montant fiscal du bien immobilier au moment du décès. Conjoint, enfants et ayants droits profitent ainsi d’une certaine sécurité financière sur la transmission du patrimoine qui peut s’avérer très onéreuse au moment de l’héritage.

en savoir plus sur comment développer son patrimoine

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra