• Accueil
  • FAQ
  • Comment obtenir un crédit immobilier sans CDI ?

Comment obtenir un crédit immobilier sans CDI ?

Contrat en période d'essai ou chef d'entreprise peuvent aussi prétendre à devenir propriétaires par le biais d'un crédit. Pour obtenir un prêt immobilier sans CDI, il faudra justifier d'une très bonne stabilité financière, d'un apport, et de garanties sur le secteur d'emploi pratiqué.

Partager

Quels profils sont privilégiés pour l’obtention d’un crédit ?

Les établissements bancaires veulent des garanties, surtout quand il s’agit de délivrer un prêt immobilier. Les emprunteurs qui ont le plus de chaFnces d’obtenir un crédit immobilier sont donc les profils solides. À savoir, une personne en CDI, avec un taux d’endettement nul ou bas, une bonne tenue de ses comptes bancaires et un apport, est le profil préféré des banques. 

Comment optimiser et bien préparer son dossier ?

Les démarches pour obtenir la validation d’un crédit sont relativements longues (environ 4 semaines), c’est pourquoi il est fortement conseillé de se préparer et de réunir au préalable toutes les conditions demandées par les organismes bancaires pour la demande d’un crédit immobilier. Voici les quelques informations à réunir pour négocier un prêt immobilier :

  • Son contrat de travail
  • Les 3 derniers bulletins de salaire
  • Les deux derniers avis d’imposition
  • Calculer son apport personnel (environ 10 % de la somme empruntée)
  • Les 3 derniers mois de relevés des comptes bancaires (tous les comptes doivent y figurer)
  • Les crédits en cours (justificatifs à l’appui)
  • Les placements financiers et leurs justificatifs

Gardez en tête qu’une banque à besoin d’être rassurée sur votre capacité à rembourser un crédit immobilier. Plus votre dossier sera clair, accompagné de garanties sur votre bonne gestion financière, plus vous aurez de chances d’obtenir un crédit immobilier.

Le cas de la période d’essai

Certaines périodes d’essai peuvent courir sur plusieurs mois, mettant en péril un projet d’achat immobilier. Là encore, si le dossier présenté à la banque tient la route, certains organismes bancaires peuvent quand même accepter un prêt immobilier en période d’essai. L’opération n’est pas impossible mais l’emprunteur devra faire preuve d’arguments tangibles pour convaincre la banque de lui délivrer un crédit immobilier en période d’essai. Voici les arguments qui peuvent pencher en votre faveur :

  • Détailler sa situation professionnelle, ses diplômes, le secteur d’activité et ses expériences passées avant la période d’essai. N’hésitez pas à mettre en avant la conjoncture et la forte demande d’emploi dans votre branche si celle-ci est porteuse.
  • Obtenir une lettre de recommandation de ses anciens employeurs pour prouver le sérieux du profil.
  • Prouver sa stabilité salariale. Un emprunteur qui ne prend pas de gros risques sera toujours plus rassurant qu’un profil qui s’est reconverti sans succès plusieurs fois.
  • Mettre en avant son évolution de carrière. Si votre nouvel emploi génère une augmentation de salaire, vous pourrez justifier votre changement d’entreprise par une motivation de carrière.
  • Prouver l’état de bonne santé de l’entreprise et son intérêt à vous garder à la fin de la période d’essai.
  • Justifier des comptes financiers parfaitement tenus, sans découvert et avec un apport confortable.

Chef d’entreprise et profession libérale : un accès différent au crédit immobilier

Il n’est pas impossible d’obtenir un prêt immobilier quand on est à son compte. Tout comme pour un profil en CDI, demander un crédit immobilier en tant qu’entrepreneur ou profession libérale exige la préparation d’un dossier détaillé avec un maximum de garanties pour l’établissement bancaire.

Quelles sont les conditions d’accès à l’emprunt pour les professions libérales et les entrepreneurs ?

La stabilité financière est le premier point crucial regardé de près par les banques lors d’une demande de prêt par un libéral. Un revenu stable sera fortement recommandé, rassurant sur le niveau de vie de l’entreprise. Dans le cas où les revenus varient d’une année à l’autre, la banque demande les 3 derniers bilans de l’entreprise pour effectuer une moyenne des rentrées d’argent effectuées. Afin d’assurer la stabilité de l’activité du demandeur de prêt, l’organisme bancaire va attacher une importance au secteur d’activité pratiqué. Un chef d’entreprise qui demande un prêt immobilier dans un secteur d’avenir ou lucratif aura forcément plus de chances, qu’un entrepreneur établit sur un marché risqué, ou peu connu. Enfin, l’expérience et l’ancienneté de l’entreprise est un plus pour obtenir un prêt en tant que chef d’entreprise. La banque demande en général au moins 5 ans d’ancienneté pour accorder un prêt immobilier aux entrepreneurs. 

Souscrire un emprunt à 2 est un vrai plus

Demander un prêt immobilier en couple (en tant que co-acquéreur) est un plus pour les banques. Emprunter à deux double les garanties financières et permet également de délivrer un plus gros emprunt. La stabilité de l’un avec un emploi en CDI très bien rémunéré, peut compenser un contrat en période d’essai pour l’autre. Encore une fois, tout dépendra du dossier établi par les demandeurs d’emprunts et de leurs garanties. 

Pas de commentaire

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra