• Accueil
  • Actualités
  • Le PTZ prolongé et augmenté en 2024 : l’annonce booster de Bruno Le Maire

Le PTZ prolongé et augmenté en 2024 : l’annonce booster de Bruno Le Maire

Publié le 18 Oct 2023

horloge Lecture de 2 min.

Thématique : Actualités

Rédigé par Elodie Fuentes

Partager

C’est la bonne nouvelle du jour, celle qui va redonner de l’espoir aux jeunes acheteurs immobiliers, mis à l’écart depuis des mois. Invité sur RTL ce matin, le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a fait l’annonce officielle du prolongement du PTZ en 2024, suivi de 3 nouvelles mesures, pour finir par un appel à la mobilisation des banques.

Les 5 améliorations du PTZ à partir de janvier

Après l’annonce coup de poing il y a 10 jours sur l’étendue du zonage ABC, permettant à 154 villes de basculer en zone tendue, ouvrant la voix à plus de dispositifs favorables aux foyers modestes pour l’accès au logement et à l’augmentation des plafonds et des loyers, Bruno Le Maire s’exprime enfin sur le sort du PTZInvité au micro de RTL ce matin même (mercredi 18 octobre 2023), le ministre de l’Économie dévoile le prolongement et les nouvelles mesures prévues pour le prêt à taux zéro à partir du 1er janvier 2024. 

  • Prolongation du Prêt à Taux Zéro (PTZ) en 2024 ;
  • Augmentation des montants maximum de 80 000 € à 100 000 € ;
  • Hausse de la part du PTZ dans le crédit de 40 % à 50 % ;
  • Ouverture de l’éligibilité du PTZ aux classes moyennes touchant entre 2 500 € et 4 500 €/mois.
  • 210 villes supplémentaires éligibles au dispositif.

Il faut qu’il soit efficace, donc c’est normal que ce prêt à taux zéro soit concentré sur les zones où les difficultés à se loger sont les plus importantes.

Propos tenus par Bruno Le Maire sur RTL le 18/10/23

L’État dit vouloir prendre le problème de l’accession au crédit immobilier à bras le corps et aider les Français à réaliser leur projet en 2024. La chute drastique du volume de ventes et de ce fait, du nombre de crédits immobiliers délivrés, se concentre en grande partie sur les primo-accédants.

De 20 à 10 Milliards €

La baisse du montant total des crédits délivrés en un an en France.

Alors qu’il était voué à tirer sa révérence en 2024, le PTZ va finalement permettre à plus de 6 millions de personnes supplémentaires d’obtenir un crédit immobilier l’année prochaine.

Le prolongement du PTZ, doublé par l’étendue du zonage A et B promet une relance de l’activité très attendue par l’ensemble d’un écosystème professionnel. Tout comme chez les candidats souhaitant accéder à la propriété qui étaient dans l’attente d’une mesure, d’une perche tendue par le Gouvernement, depuis de nombreux mois. Avec une part du crédit à taux zéro plus importante et l’élargissement de l’accès aux PTZ aux classes moyennes, de nombreux foyers non éligibles à ce jour vont pouvoir enfin mener à bien leur premier achat immobilier.

Bruno Le Maire demande aux banques de se mobiliser

Près d’1 Milliard €, c’est le chiffre défendu par Bruno Le Maire pour justifier des efforts financiers effectués par le Gouvernement pour mobiliser plus de ressources pour le PTZ. S’il insiste sur la part budgétaire importante allouée pour permettre aux nouvelles mesures du prêt à taux zéro de voir le jour, c’est pour rappeler à tous les acteurs de se mobiliser. Par ailleurs, il n’hésite pas à citer en exemple le Crédit Agricole, qui finance déjà de son côté 1 € de prêt à taux zéro pour chaque euro versé pour un PTZ par l’État. Bruno Le Maire insiste sur l’effort collectif et dit vouloir « embarquer les autres acteurs » dans sa mobilisation pour améliorer les conditions du prêt à taux zéro.

850 millions €

Le budget prévu par l’État pour les nouvelles mesures du PTZ en 2024.

C’est l’État qui paye la différence entre le prêt à taux zéro et le prêt à taux de marché.

Propos tenus par Bruno Le Maire sur RTL le 18/10/23

En résumé

  • Le ministre de l’Économie a dévoilé ce mercredi 18 octobre, le prolongement du PTZ en 2024 ;
  • 5 nouveautés sont attendues, visant à toucher 6 millions de personnes de plus éligibles au PTZ l’année prochaine ;
  • Bruno Le Maire souhaite que les banques jouent le jeu également, pour soutenir l’effort financier de l’État qui s’élève à 850 millions €.

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cette auteure

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Dissolution de l’Assemblée Nationale : quel impact sur le Logement ?

Lire l'article

Impôts : une nouvelle loi pour mieux encadrer la fiscalité des couples séparés

Lire l'article

Crédit immobilier : la Banque de France confirme la reprise

Lire l'article

Immobilier ancien : la baisse des prix se généralise en France en 2024

Lire l'article

La BCE baisse enfin ses taux directeurs de 25 points de base 

Lire l'article

Déclaration des biens immobiliers : un système qui n’est toujours pas au point

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot