• Accueil
  • Actualités
  • La bonne méthode pour renforcer ses revenus de 1 000 € à la retraite

La bonne méthode pour renforcer ses revenus de 1 000 € à la retraite

Publié le 23 Nov 2019

Rédigé par Mélissa Cruz

Retraite

Pour se préserver de la baisse de revenus survenant au moment de la retraite, il est primordial d’épargner mensuellement afin de cumuler un capital qui sera disponible au bon moment. Lorsque le salarié arrête son activité et part en retraite, il touche une somme en fonction de son effort d’épargne. Exemples de méthodes pour recevoir 1 000 € de rentes.

Partagez l'article :

Le départ en retraite, une étape importante

Certains l’attendent avec impatience, quand d’autres craignent ses conséquences financières : la retraite est une étape importante de la carrière des actifs. En moyenne et selon une étude du Comité d’orientation des retraites, le montant des pensions des retraités s’élève à 75 % des revenus moyens d’activité dans la fonction publique et 50 % dans le privé. Une perte qui n’est pas des moindres lorsque le salarié n’a pas anticipé son départ. Alimenter des produits d’épargne retraite est fortement recommandé pour ne pas se retrouver dans une situation délicate au moment de percevoir des revenus réduits. Une épargne mensuelle se traduit par une rente viagère obtenue à l’issue de la période d’activité du contribuable. Son montant est calculé par l’assureur au moment où l’épargnant demande la clôture de son compte. Ainsi, selon l’effort d’épargne préalablement fourni et l’espérance de vie du bénéficiaire, la somme perçue sera différente. Effectivement, selon le contrat choisi et ses options de sortie, l’assureur devra calculer le montant mensuel afin qu’il perdure jusqu’au décès du retraité.

Comment faire pour obtenir 1 000 € de rente ?

En fonction de votre âge, la méthode à adopter sera différente.

Attention

Les exemples suivants ne prennent pas en compte les frais imputés sur la rente comme l’imposition, la fiscalité et la facturation pratiquée par l’assureur. Les revenus à prendre en considération sont donc exprimés en brut.

Âge de l’épargnantMéthode
à partir de 65 ans, âge légal de la retraitePour bénéficier de 1 000 € de rente à la retraite, l’épargnant de 65 ans doit s’être constitué un capital de 340 000 euros.
à partir de 50 ansVu son espérance de vie plus élevée que l’épargnant âgé de 65 ans, il faudra que le contribuable se constitue un capital de 360 000 euros.
En 2018, le taux de rendement moyen des fonds euros s’élevait à 1,60 %. Malgré une fiscalité plus avantageuse tout au long de l’épargne, il faudrait donc épargner 1 700 euros par mois pour atteindre cette somme. L’épargnant bénéficiera des abattements en phase de retraite.
Le taux de rendement des SCPI est un plus élevé et atteint les 4 %. Ainsi, il faudrait épargner 1 500 euros par mois.
à partir de 40 ansLe capital constitué devrait s’élever à 380 000 euros pour obtenir 1 000 de rentes mensuelles.
En tenant compte du taux de rendement de l’épargne en fonds euros, il faudrait avoir un effort d’épargne de 1 000 euros mensuels.
Si l’épargnant investit en SCPI, son effort d’épargne ne sera que de 750 euros mensuels.
à partir de 30 ansEnfin, à 30 ans, le capital à se constituer devra être de 400 000 euros.
Pour une épargne en fonds euros, le montant sera de 800 euros mensuellement.
Pour un investissement en SCPI, le montant s’abaisse à 450 euros mensuellement.

La loi PACTE et le PER, la nouvelle solution rentabilité

Le PER est entré en vigueur le 1er octobre 2019 et vise à remplacer les solutions d’épargne retraite actuelles. Son fonctionnement et sa fiscalité sont facilités pour permettre aux contribuables une meilleure compréhension et les inciter à anticiper leur départ en retraite. Selon le contrat souscrit, les solutions de versements et la fiscalité seront différentes. Enfin, nouvel avantage et non des moindres, la possibilité de sortir l’épargne sous forme de rentes, de capital ou de mixer ces deux possibilités. Selon le profil de l’épargnant, il sera préférable pour lui de choisir d’alimenter un PER ou une assurance vie dont le fonctionnement et la fiscalité diffèrent.

En résumé

  • Il est primordial d’anticiper son départ en retraite afin de ne pas subir les conséquences d’une baisse de revenus.
  • L’épargne pour la retraite s’envisage différemment selon le profil de l’épargnant pour être un maximum rentable : sous forme d’assurance vie ou de PER.
  • L’effort mensuel sera différent selon l’âge auquel débute le contribuable à épargner.

Partagez l'article :

Mélissa Cruz

Rédactrice

Découvrir cet auteurlink-cross

obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

bulle-conseil

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrir toutes les actualités link-cross

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence – Marseille

Bordeaux

Chambéry

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse