• Accueil
  • Actualités
  • Devenir propriétaire de sa résidence principale est-il toujours le rêve des Français en 2023 ?

Devenir propriétaire de sa résidence principale est-il toujours le rêve des Français en 2023 ?

Publié le 15 Nov 2023

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Elodie Fuentes

Thématique : Actualités

Partager

On pourrait croire à une démotivation générale quand il s’agit désormais de devenir propriétaire, mais il n’en est rien. Les Français s’attachent à leur désir d’être chez eux et l’espoir de toucher un jour du doigt l’acquisition de la maison individuelle ou d’un logement neuf à soi ne s’estompe pas, bien au contraire.

80 % des jeunes Français veulent accéder à la propriété

Les temps sont durs, l’accession à l’immobilier se fait de plus en plus rare pour les primo accédants et pourtant, la grande majorité d’entre eux ne rêve que d’une chose : devenir propriétaire de sa résidence principale. Selon le baromètre Procivis-Harris Interactive de 2023 (en partenariat avec la Fondation Jean Jaurès), les 18-34 ans ne se démontent pas face au contexte actuel tortueux et souhaitent, coûte que coûte, acheter leur résidence principale. Rattrapés pour la plupart par la réalité, ils subissent les restrictions gouvernementales pénalisant le marché immobilier, comme le PTZ prolongé en 2024, mais toujours interdit pour l’acquisition de maisons individuelles, l’exclusion du dispositif Pinel pour la même catégorie de logements ou encore, l’arrêt depuis 2018 de l’APL accession pour les ménages les plus modestes. C’est autour de cette ambivalence que l’enquête portée auprès de 11 000 sondés, jongle entre le souhait des Français de devenir propriétaires à tout prix et un marché du logement malmené par une politique endurcie. Un sentiment partagé par les personnes interrogées, puisque 75 % d’entre elles pensent que devenir propriétaire en 2023 est beaucoup plus difficile qu’il y a 5 ans

61 %

La part de Français non propriétaires et pour qui l’accès à la propriété est une priorité.

D’autre part, la motivation des Français à trouver le bien idéal pour devenir propriétaire se confirme du côté des professionnels du secteur. Dans les agences immobilières, la demande ne désemplit pas ! 55 % des sondés affirment se rendre sur les annonces immobilières régulièrement. Plus engageant encore, 1/3 d’entre eux confie avoir enclenché des démarches plus avancées comme des simulations de crédit immobilier ou encore des visites de biens à vendre. 

Quel type de bien veulent-ils acheter ?

L’étude a cherché à comprendre ce qui attire toujours autant les Français dans l’accession à la propriété. Si la crise sanitaire a modifié brutalement leurs comportements en la matière, certains d’entre eux semblent avoir perduré 3 ans et demi plus tard. C’est le cas de la maison individuelle, située en haut du panier concernant le rêve des Français. Malgré les coups de frein portés au secteur, les Français ont toujours soif de jardin, de verdure et d’espace. Toujours selon l’étude, les 3/4 des potentiels futurs propriétaires s’imaginent devenir propriétaire d’une maison individuelle, séparée des voisins. Le centre-ville ne séduit plus autant et le caractère sécurisant de l’habitat individuel domine chez les sondés désireux d’acquérir un bien. 

75 %

Des sondés pensent que la maison individuelle est le bien idéal.

Par ailleurs, c’est l’immobilier neuf qui remporte la majorité des suffrages, puisque plus d’un Français sur deux déclare préférer ce mode de propriété s’il doit devenir propriétaire. Là encore, selon les auteurs du sondage, le logement neuf, meurtri par la baisse soudaine de l’activité, peine à répondre à la demande pour le moment. Selon les données économiques introductives du CNR Logement de Bercy, l’hexagone aurait besoin de 200 000 logements neufs chaque année. Une fois n’est pas coutume, les préconisations du Gouvernement sont loin derrière les prévisions des professionnels du secteur, pour qui la France nécessite 500 000 nouvelles habitations tous les ans.

Une situation qui rend la demande de logements neufs de plus en plus conséquente avec 46 % des personnes interviewées déclarant préférer acheter dans le neuf plutôt que dans l’immobilier ancien.

En résumé

  • Malgré la crise du logement, les Français qui ne sont pas encore propriétaires, sont plus de 80 % à désirer le devenir ;
  • Plus de 60 % de cette catégorie place cette volonté en priorité ;
  • Les sondés sont majoritairement attirés par la maison individuelle et l’habitat neuf dans leur quête d’accès à la propriété ;
  • L’étude met en avant le décalage entre l’envie des Français et les décisions gouvernementales qui mettent un frein au marché immobilier dans son ensemble.

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Crise du Logement : le rapport d’une mission d’information sénatoriale appelle une action forte et rapide de la part du gouvernement

Lire l'article

Déclaration d’impôt 2024 : le succès de l’application mobile de la DGFiP

Lire l'article

Crédit immobilier : cette proposition de loi pourrait bien relancer le marché immobilier

Lire l'article

Ne pas déclarer son impôt sur le revenu : quels risques ?

Lire l'article

Crédit immobilier : la BCE est prête à baisser ses taux dès le mois de juin

Lire l'article

Crise du logement : le nouveau projet de loi présenté au Conseil des ministres vendredi dernier

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot