• Accueil
  • FAQ
  • Peut-on déduire une pension alimentaire pour enfant majeur ?

Peut-on déduire une pension alimentaire pour enfant majeur ?

Obtenir une aide financière de la part de ses parents quand on est adulte n'est pas rare. En effet, la majorité des parents de jeunes étudiants participent aux frais de leurs enfants, soit en leur versant une somme tous les mois, soit en contribuant directement à leurs frais mensuels comme le loyer, les factures logements, etc... Pour pouvoir bénéficier d'une déduction d'impôt pour l'aide apportée à ses enfants majeurs, il faut respecter certaines conditions.

Partager

Qui est concerné par la déduction d’impôt d’une aide financière pour majeur ?

Pour déduire une pension alimentaire versée à un enfant majeur ou une aide financière s’y rattachant, votre enfant ne doit plus dépendre de votre foyer fiscal. Afin de bénéficier d’une exonération fiscale dans le cadre d’une aide versée à un adulte vous devrez répondre aux points suivants :

  • Justifier de la parentalité de vos enfants (ou petits enfants)
  • Ne pas dépasser le montant de 5 959 € par an de versement à l’enfant
  • Adresser ces ressources à un enfant dit « dans le besoin »

Comment bénéficier d’une réduction d’impôt quand on aide un enfant majeur ?

Concernant la dernière condition prenant en compte la déduction d’impôt de ressources versées à des enfants majeurs, celle-ci ne sera valable uniquement que dans le cas où les revenus de l’enfant ne seraient pas suffisants pour pouvoir subvenir à ses besoins alimentaires. Difficile à encadrer, cette réglementation s’applique généralement aux étudiants sans revenu, ou jeunes actifs en recherche d’emploi. Si l’enfant perçoit des aides de l’état comme la CAF ou des allocations chômage, ses revenus serons calculés sur la base d’un SMIC, justifiant ou non d’un « besoin vital » à se faire aider par ses parents.

Lors du dépôt de la déclaration de la fiche d’imposition, aucun justificatif de règlements versés à l’enfant ne sera demandé aux parents. Toutefois, il peut être réclamé lors d’un contrôle fiscal. Il est donc préférable d’assurer ses arrières et de verser à l’enfant majeur une aide traçable, sous forme de virement bancaire par exemple.
La déclaration d’aide pour enfant majeur s’applique aussi aux enfants vivant sous le même toit que les parents. En effet, l’état considère que les frais de logement (électricité, alimentation, eau, etc…) peuvent être déductibles des impôts (dès lors qu’il ne fait plus partie du foyer fiscal). Le montant de cette déclaration ne doit pas excéder 3 542 € pour un enfant seul.

A-t’on le droit de déduire une aide versée à son enfant en couple ?

À savoir

La déduction d’impôt pour une aide apportée à un enfant et son conjoint est autorisée.

Dans ce cas, la déclaration d’imposition est également plafonnée. Dans le cadre d’un hébergement d’enfant majeur à l’année avec son conjoint et/ou ses enfants, la somme d’aide déclarée ne devra pas dépasser 7 084 € pour l’année écoulée.

Cette règle s’applique aussi aux aides versées à un enfant en situation conjugale avec ou sans enfants et vivant en dehors du foyer parental. Un plafond de 11 918 € est à respecter dans ce cas précis.

Pas de commentaire

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra