• Accueil
  • Actualités
  • Taux du Livret d’épargne populaire (LEP) en 2024 : bientôt la fin des 6 % ?

Taux du Livret d’épargne populaire (LEP) en 2024 : bientôt la fin des 6 % ?

Publié le 27 Déc 2023

horloge Lecture de 2 min.

Rédigé par Elodie Fuentes

Thématique : Actualités

Partager

L’inflation baisse et devrait entraîner avec elle la chute du taux de rémunération du LEP. Le livret d’épargne populaire, actuellement à 6 %, pourrait perdre presque 2 % d’ici début février 2024.

Le taux du livret d’épargne populaire devrait baisser

Créé spécialement pour les ménages aux revenus modestes, le livret d’épargne populaire n’avait jamais aussi bien porté son patronyme. Avec un taux actuel de 6 %, le LEP était imbattable parmi les autres produits d’épargne. L’apogée du LEP pourrait-elle, cependant, bientôt toucher à sa fin ? En cause, la baisse de l’inflation qui selon l’INSEE devrait atteindre une moyenne de 4,9 % sur l’année et fléchir à 3 % en début d’année 2024. Cela entraînerait vers le bas le taux du LEP.

En effet, le calcul du taux du livret d’épargne populaire 2024 se base précisément sur la moyenne de l’inflation hors tabac sur le 2e trimestre 2023. La révision du LEP, attendue le 1er février prochain, devrait, par conséquent, abaisser sa valeur à 4,1 % selon le mode de calcul défini dans l’arrêté du 27 janvier 2021.

4,1 %

Le taux du LEP probablement attendu au 1er juillet 2024.

Le LEP peut-il être maintenu à 6 % ?

Si l’on suit les dernières données communiquées sur l’inflation, le taux du livret d’épargne doit automatiquement baisser l’année prochaine. La seule raison qui permettrait d’éviter une chute trop brutale de sa valeur, serait que le Gouvernement accepte de continuer à donner un coup de pouce aux épargnants modestes. Ce fut le cas en juillet dernier, où, malgré la baisse de l’inflation, le gouverneur de la Banque de France et Bercy avaient décidé de maintenir le taux du LEP à 6 %, contre le 5,6 % prévus par le mode de calcul de son taux. En janvier , l’INSEE communiquera le taux définitif de l’inflation. Suivra la prise de parole de Bercy sur le taux appliqué au livret d’épargne à partir du 1er juillet 2024.

Une menace pour la popularité du LEP ?

Cette année, le livret d’épargne populaire a explosé les chiffres grâce à son taux de rémunération exceptionnel. Rien qu’en 2023, les encours du LEP avaient augmenté de + 16 milliards d’euros, que ce soit pour les fonds versés à l’ouverture de nouveaux contrats ou pour les versements effectués au cours d’année. Entre la hausse du plafond à 10 000 € et son taux à 6 %, nombreux sont les épargnants ayant sauté sur l’occasion pour alimenter le livret d’épargne le plus attractif à ce jour. Au total, les caisses du LEP comptabilisent pas moins de 63,8 milliards d’euros d’encours. Un véritable succès pour ce produit d’épargne rassurant par ces temps incertains, mais dont l’attractivité pourrait pâtir si son taux de rémunération venait à baisser de presque 2 % en 2024. Rappelons-le, le taux du livret d’épargne resterait toutefois bien supérieur à celui du livret A, actuellement de 3 %.

En résumé

  • Le taux du livret d’épargne populaire (LEP) devrait baisser à partir du 1er février 2024 ;
  • Son mode de calcul se base sur le taux de l’inflation, qui est annoncé à la baisse par l’INSEE ;
  • La valeur du LEP devrait chuter à 4,1 % ;
  • Le Gouvernement et la Banque de France pourraient décider d’augmenter ce taux pour aider les Français.

À lire également sur le livret d’épargne populaire (LEP)

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Rénovation : le dispositif Bail Rénov’ passe à la vitesse supérieure

Lire l'article

Les Français moins inquiets par le financement des retraites

Lire l'article

DPE : une simplification du calcul qui va libérer les petites surfaces

Lire l'article

Guillaume Kasbarian : le nouveau ministre du Logement fait déjà couler beaucoup d’encre

Lire l'article

La valeur du patrimoine des Français a augmenté de 390 % en 30 ans selon la BPCE

Lire l'article

Contrôles de l’IFI : la Cour des Comptes met le doigt sur les ratés du système

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot