• Accueil
  • Actualités
  • Retraites : rapport du COR, la France va droit vers le déficit malgré la réforme

Retraites : rapport du COR, la France va droit vers le déficit malgré la réforme

Publié le 22 Juin 2023

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Elodie Fuentes

Thématique : Actualités

Partager

Il s’agit probablement d’une fuite pour laquelle le Gouvernement se serait bien passé. Le dernier rapport du Conseil d’orientation des retraites rend un verdict pour le moins alarmiste concernant la réforme des retraites et plus particulièrement la question du déficit des caisses de retraite. Les nouvelles mesures ne permettraient pas de retrouver l’équilibre financier attendu par l’exécutif en 2030, pire un déficit de 6 milliards par an est annoncé.

Le système retraite toujours dans le rouge en 2030

La nouvelle fait le tour des médias depuis le début de la semaine, la réforme des retraites ne serait pas aussi efficace qu’espérée. Attendu officiellement pour ce jeudi 22 juin, le rapport du COR (Conseil d’orientation des retraites) dont les données sont passées entre les mailles du filet, a rallumé le feu d’un débat sans fin. Si le Gouvernement rabat les oreilles de l’opposition et de l’opinion publique avec son indispensable départ à la retraite rallongé, il se pourrait que le rendez-vous à 64 ans ne soit finalement pas si efficace que cela pour réduire le déficit des caisses de retraite.

Ce fameux rapport du COR indique par ailleurs que le système des retraites pourrait bien franchir la ligne rouge dès 2024. En 2030, le déficit des retraites, toujours selon ces mêmes données, serait de 6 milliards d’euros par an à hauteur de 0,2 % de PIB. Manquent donc à l’appel dans les prévisions du Gouvernement, 4 Milliards d’€ au total. 

Le chiffre clé

6 milliards d’€

Le montant du déficit des retraites par année

Le chiffre clé

0,2 %

De PIB attendu par an

4 scénarios peu encourageants

Ces deux dernières années d’excédant connues par le système des retraites en France, seraient donc balayées d’un revers de la médaille si l’on en croit le déficit annoncé par le COR dès l’année prochaine. De sombres prévisions étayées par plusieurs scénarios, permettent au Conseil d’entrevoir différents horizons, fluctuant en fonction de l’inflation, du taux de chômage et des prévisions démographiques en France.

Dans tous les cas de figure, le tableau se noircit, laissant peu de chance au déficit des retraites de connaître à nouveau les chiffres engendrés par l’effet Post-Covid d’ici 2030. Selon l’étude menée par le COR, il faudrait attendre 2045 dans les meilleurs hypothèses pour que les finances de la caisse des retraites retrouvent des couleurs. Des arguments contextualisés avec différents régimes, comme celui des agents territoriaux et hospitaliers, pour qui la scène dépeinte est véritablement pessimiste. Leur déficit retraite est tel qu’ils connaîtraient des besoins financiers jusqu’en 2070. La sécurité sociale et les caisses de retraite dans le privé et les fonds de solidarité maintiendraient leur équilibre jusqu’en 2030 avant de chuter dès l’année d’après. La meilleure élève dans cette histoire, serait la caisse Agirc-Arrco, pour qui l’avenir est assuré jusqu’en 2045 d’après le COR.

Moins de retraités, la bonne nouvelle ?

Le rapport du Conseil d’orientation des retraites laisse entrevoir une lueur d’espoir en faveur du déficit des retraites après la réforme 2023. Le nombre de retraités devrait baisser et freiner les dépenses des pensions. Au total, ce seraient 280 000 retraités en moins, soit une baisse de 1,5 % en 2030 grâce au départ à la retraite à 64 ans.

Une bonne nouvelle pour les caisses des retraites certes, mais qui cache une réalité plus amer pour les Français, dont le niveau de vie est attendu à la baisse pour les retraités. Une hypothèse peu réjouissante une fois de plus, mise en avant par les fuites de l’étude qui estime que le pouvoir d’achat des retraités va basculer. En effet, l’augmentation des pensions des retraites devrait se montrer plus lente que celle des revenus des actifs. Des prévisions établies à l’horizon 2070, qui chiffrent le niveau de vie des retraités entre 75,4 % 87,7 %, bien inférieur à celui de 2019, estimé à 101,5 %. 

280 000

Retraités en moins d’ici 2070

Le Gouvernement campe sur ses positions

Erreur de calcul, défaillance dans la boule de cristal de l’exécutif, que s’est-il passé pour obtenir un tel écart de déficit sur les retraites ? Le ministre de l’Économie n’a pas manqué de réagir aux prévisions du COR, face à quoi il rétorque candidement vouloir prendre ces « prévisions avec prudence ». Une analyse du Conseil d’orientation des rertaites remise en cause par la majorité à plusieurs reprises puisque Élisabeth Borne s’était préalablement défendue face aux précédents rapports en affirmant que « Le COR se base sur beaucoup d’hypothèses ». Quant à lui, Bruno Lemaire surenchérit et reproche au conseil de jouer les girouettes et de modifier les évolutions tous les 6 mois

Peine perdue ou pas, les efforts communs demandés aux Français pour redorer le déficit de leur système de retraite à l’horizon 2030 semble s’obscurcir depuis la fuite du rapport du COR, qui devrait secouer le cocotier retraite une fois de plus.

En résumé

  • Le COR doit publier ce jeudi 22 juin un rapport sur le déficit des retraites mais une fuite à dévoilé les données à l’avance ;
  • D’ici 2030, le déficit des retraites ne retrouverait pas l’équilibre annoncé par le Gouvernement ;
  • Un déficit des retraites de 6 milliards d’€ par an est énoncé dans le rapport ;
  • 4 scénarios sont étudiés et la caisse des retraites des agents territoriaux et du système hospitalier sont les plus critiques.

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Crise du Logement : le rapport d’une mission d’information sénatoriale appelle une action forte et rapide de la part du gouvernement

Lire l'article

Déclaration d’impôt 2024 : le succès de l’application mobile de la DGFiP

Lire l'article

Crédit immobilier : cette proposition de loi pourrait bien relancer le marché immobilier

Lire l'article

Ne pas déclarer son impôt sur le revenu : quels risques ?

Lire l'article

Crédit immobilier : la BCE est prête à baisser ses taux dès le mois de juin

Lire l'article

Crise du logement : le nouveau projet de loi présenté au Conseil des ministres vendredi dernier

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot