SOFICA : Défiscaliser en investissant dans le cinéma

Réduire le montant de son impôt sur le revenu (IR) tout en finançant l’industrie du cinéma français est possible et peut paraître très alléchant ! Vous pouvez, par l’intermédiaire des SOFICA, participer à la collecte de fonds pour la réalisation de créations cinématographiques et audiovisuelles françaises.

Comment fonctionne la défiscalisation SOFICA ?

Une SOFICA, est une création des pouvoirs publics français afin de financer la production du septième art. Il s’agit d’un un acronyme pour société de financement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle. Les pouvoirs publics ont créé cette niche fiscale en 1985. Son objectif est de permettre à une personne physique de contribuer à la production cinématographique et audiovisuelle. En contrepartie, le contribuable français dispose d’une réduction de son impôt sur le revenu. Il peut également obtenir un rendement en fonction du succès et des recettes du film qu’il a financé.

Défiscaliser en acquérant des parts de SOFICA est un des placements financiers les plus en vogue et les plus demandés. Il permet à un contribuable de bénéficier à la fois d’une réduction de son IR et potentiellement d’un remboursement de ses parts en fonction du succès commercial de la production.

À Savoir

Acquérir des parts dans une SOFICA revient à figer une partie de son patrimoine pour au moins 5 ans, parfois jusqu’à 10 ans.

Une fois acquises, vous ne pouvez pas revendre vos parts au cours d’une période pouvant s’étendre de 5 à 8 ans. La revente de vos parts est synonyme de perte de votre avantage fiscal. Vous devez également attendre la liquidation de la SOFICA pour recevoir votre investissement initial, sous réserve de recettes suffisantes. La liquidation a lieu après l’exploitation commerciale : un projet cinématographique ou audiovisuel se porte sur une longue période.

Les plafonds et la réduction d’impôt appliqués

L’investissement initial dans une SOFICA est généralement au minimum de 5 000 €. Il est également plafonné à hauteur de 18 000 € par an et 25 % du revenu net global de l’investisseur. La réduction maximale que vous pouvez obtenir pour un investissement en SOFICA est de 8 640 €, la réduction d’impôt étant au mieux de 48 % de l’investissement initial.

Le taux de réduction de l’IR est fixé à 30 % du montant d’investissement. Toutefois, il peut être majoré à 36 % si la SOFICA s’engage à effectuer un investissement d’au moins 10 % de son capital dans des productions indépendantes, avant le 31 décembre de l’année suivant la souscription. Ce même taux peut à nouveau être majoré à 48 % si la SOFICA consacre 10 % de son capital au financement ou à l’achat de droits d’œuvres d’animation, de documentaires ou de fiction.

Comment souscrire une SOFICA ?

Pour acquérir des parts de SOFICA, il est nécessaire de se rapprocher des banques et organismes financiers ayant l’autorisation de commercialisation. Pour souscrire à une SOFICA, vous devez avertir l’organisme bancaire ou financier que vous souhaitez participer à l’achat des parts généralement fixé entre le début du mois d’octobre et la fin du mois de décembre.

À Savoir

Chaque année, seulement 11 SOFICA sont créées, avec un montant maximum de financement fixé à 63 millions en cumulé.

Les avantages et les inconvénients d’un investissement SOFICA

Les investisseurs apprécient très fortement l’investissement par des parts de SOFICA. Elles font partie des placements les plus plébiscités. Toutefois, y investir nécessite une bonne connaissance en production audiovisuelle et cinématographique. En effet, le rendement de ce type de placement financier est très variable et dépend de la réussite commerciale de la production.

Les frais de fonctionnement d’une SOFICA sont également très importants et ont une forte influence négative sur le rendement. Ainsi, les frais d’entrée sont estimés à 3 % et sont soumis chaque année à des frais de gestion de l’ordre de 2 %.

Toutefois, malgré le risque de perte partielle ou totale de son investissement initial, le taux de rendement d’un investissement en SOFICA est généralement positif. Cela s’explique en grande partie par le taux de réduction d’impôt qui peut avoisiner les 50 % !

L’avis de notre conseiller

Investir dans une SOFICA demeure néanmoins un bon choix pour les investisseurs sensibles aux problématiques de financement du 7eme art qui veulent donner du sens à leur impôt. Cet investissement ne peut s’appréhender que sous le seul prisme de l’avantage fiscal ou de la rentabilité financière car les rendements historiques, tenant compte de l’avantage fiscal initial, sont généralement faibles. Les SOFICA reste un investissement de conviction.

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra