• Accueil
  • FAQ
  • Assurance vie, produits d’épargne… Les options de gestion méconnues des contrats

Assurance vie, produits d’épargne… Les options de gestion méconnues des contrats

Assurance-vie, contrat de capitalisation et désormais PER, les produits d’épargne modernes permettent, à chaque assuré, de bénéficier d’options de gestion novatrices pour sécuriser ou dynamiser leur contrat. Bien souvent gratuites ou à moindre coût, les options de gestion n’en restent pas moins méconnues. A l’image d’une offre financière toujours plus étoffée, les options de gestion se sont démocratisées au sein des produits d’épargne. Pour autant, leur utilisation reste anecdotique auprès du grand public. Qu’est-ce qu’une option de gestion ? Comment fonctionne-t-elle ? Quels sont leurs avantages ? Les experts de Selexium vous répondent.

Partager

Qu’est-ce qu’une option de gestion ?

Les options de gestion ou « arbitrages programmés » permettent, à l’assuré, de mettre en place des arbitrages automatiques afin de modifier la répartition entre les différents supports constitutifs de son contrat. A la différence d’un arbitrage libre, ceux-ci sont exécutés, de façon systématique, lorsque certaines conditions se trouvent réalisées. Parmi les options de gestion les plus courantes, on retrouve :

  • La réallocation automatique,
  • L’investissement progressif,
  • L’arbitrage automatique des plus-values,
  • L’arbitrage automatique en cas de moins-value.

Même si chaque option possède sa particularité et répond, par conséquent, à des besoins ou objectifs différents, toutes poursuivent un objectif commun : automatiser une partie de la gestion de son contrat.

Comment fonctionnent les options de gestion ?

La réallocation automatique

La réallocation ou rééquilibrage automatique permet d’arbitrer périodiquement entre les différents supports constitutifs de son contrat afin de maintenir la répartition type définie au préalable. Selon la périodicité et les proportions choisies, la compagnie d’assurance effectue, si nécessaire, des arbitrages automatiques de sorte qu’à cette date, la valeur de son épargne soit répartie entre les supports sélectionnés, généralement le fonds en euros et un ou plusieurs supports en unités de compte.

L’investissement progressif

L’investissement progressif permet d’arbitrer périodiquement, une quote-part du capital investi sur le fonds en euros vers des unités de compte sélectionnées au préalable. Selon la quote-part et la périodicité choisies, la compagnie d’assurance effectue des arbitrages automatiques du capital investi sur le fonds en euros vers un ou plusieurs supports en unités de compte.

L’arbitrage automatique des plus-values

L’arbitrage ou écrêtage automatique des plus-values permet de sécuriser les plus-values des supports en unités de compte sur le fonds en euros. Après avoir défini le(s) support(s) en unités de compte et le seuil de plus-values, au minimum de 5 % à 10 % selon les contrats, la compagnie d’assurance, calcule de façon périodique, généralement hebdomadairement, la différence entre la valeur actuelle et la valeur retenue au jour de la mise en place de l’option sur chaque unité de compte choisies. Dans l’hypothèse où la différence est supérieure au seuil défini, l’Assureur effectue, l’arbitrage automatique de la totalité de la plus-value vers le fonds en euros.

L’arbitrage automatique en cas de moins-value

L’arbitrage automatique en cas de moins-value ou stop-loss permet de sécuriser sur le fonds en euros l’épargne restante sur un support en unités de compte en cas de baisse. Après avoir défini le(s) support(s) en unités de compte et le seuil de moins-values, au minimum de 5 % à 10 % selon les contrats, la compagnie d’assurance, calcule de façon périodique, généralement hebdomadairement, la différence entre la valeur actuelle et la valeur retenue au jour de la mise en place de l’option sur chaque unité de compte choisies. Dans l’hypothèse où la différence est supérieure au seuil défini, l’Assureur effectue, l’arbitrage automatique de la totalité du support en unités de compte vers le fonds en euros.

À savoir

L’arbitrage automatique en cas de moins-values peut être, selon contrat, absolu ou relatif. Lorsque le premier se base sur la valeur retenue au jour de la mise en place de l’option comme référence, le second se base sur la valeur la plus élevée depuis la mise en place de l’option.

Quels sont les avantages des options de gestion ?

La réallocation automatique

La réallocation automatique de l’épargne permet, à l’investisseur, de s’assurer du maintien de son allocation initiale. Ce mécanisme constitue, en ce sens, une garantie pour l’assuré de conserver les caractéristiques de risque et de rendement de son investissement initial.

L’investissement progressif

L’investissement progressif du fonds en euros vers les supports en unités de compte permet, au même titre que les versements programmés, d’investir de manière progressive et continue sur des supports volatils. Ce mécanisme permet de lisser le point d’entrée de ses investissements, et par conséquent, de limiter l’impact des fluctuations de court terme sur les marchés financiers.

L’arbitrage automatique des plus-values

L’arbitrage automatique des plus-values permet, à l’investisseur, de prendre ses bénéfices, et par conséquent, de valider son bon choix d’investissement. Lorsqu’il s’agit de pertes ou de gains, il reste préférable de rationnaliser et donc d’automatiser sa stratégie d’investissement. Une bonne solution pour s’affranchir des biais comportementaux.

L’arbitrage automatique en cas de moins-value

L’arbitrage automatique en cas de moins-value permet, à l’investisseur, de couper ses pertes par anticipation. Même si le futur peut vous donner tort, il reste préférable de multiplier les petites pertes que perdre, en une fois, la totalité du capital investi sur un support en unités de compte qui ne se relèvera pas.

Remarque : l’efficacité des deux dernières options dépend, en grande partie, des seuils choisis. Leurs niveaux doivent correspondre, dans l’idéal, au profil des supports en unités compte. En théorie, plus le support sélectionné a une volatilité importante (faible) et plus le seuil de déclenchement devra être ample (restreint).

En résumé

En conclusion, les options de gestion permettent, à chaque investisseur, de gérer de façon automatique une partie de la gestion de leur contrat. Sur ce principe, ces options correspondent plus particulièrement aux clients n’ayant pas un suivi régulier de leur contrat soit par manque de temps ou d’appétence. Les options de gestion représentent, par conséquent, une bonne solution pour garder l’esprit tranquille lorsqu’on investit une partie de son épargne sur des supports volatils.

Pas de commentaire

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra