• Accueil
  • FAQ
  • Assurance-vie et chômage : comment clôturer son contrat sans payer d’impôt ?

Assurance-vie et chômage : comment clôturer son contrat sans payer d’impôt ?

La perte d'un emploi est un cas d'exonération peut connu, mais qui peut être avantageux pour palier une baisse de revenus. Si le chômage est la raison de la liquidation de votre contrat d'assurance-vie, vous pouvez être totalement exonéré d'impôt. Explications.

Partager

Perte d’emploi : puis-je liquider mon contrat d’assurance-vie ?

Peu connue, la liquidation d’un contrat d’assurance-vie, motivée par la perte d’un emploi, est une solution intéressante sur le plan fiscal. Si vous êtes au chômage, vous pouvez donc envisager de clôturer votre contrat afin de palier l’éventuelle perte de revenus tout en échappant à la taxation qui s’applique généralement sur l’assurance-vie. Cette règle est valable indépendamment de la date d’ouverture de votre contrat et du montant placé. Attention, toutefois, le retrait doit avoir lieu avant la fin de l’année qui suit celle de l’année de l’événement.

Quelles conséquences pour mes impôts ?

Au moment de clôturer, vous devrez choisir entre l’imposition au barème progressif de l’impôt sur le revenu ou au prélèvement forfaitaire unique (PFU). Car si l’exonération fiscale est bien réelle en cas de perte d’emploi, le souscripteur reste toutefois soumis aux prélèvements sociaux. Il est important de noter que plus les gains sont importants, plus l’économie est intéressante. Pour rappel, en cas de liquidation d’un contrat d’assurance-vie, le souscripteur bénéficie d’un abattement de 4 600 €/an pour une personne seule, si le contrat a plus de huit ans. Cependant, si votre contrat a moins de huit ans, tous les gains sont soumis au PFU de 30 % ou au taux marginal d’imposition suivant l’option choisie.

Quelles conditions pour être exonéré d’impôt ?

Pour bénéficier de cette exonération prévue par la loi, il faut remplir certaines conditions. La perte d’emploi doit être involontaire. Il doit donc s’agir d’un licenciement. Une rupture conventionnelle, une démission ou une fin de CDD sont donc exclues. Vous pouvez également bénéficier de l’exonération lors de la liquidation de votre contrat si le licenciement concerne votre conjoint ou vote partenaire de PACS.

Autre condition à respecter pour être exonéré d’impôt, vous devez être inscrit sur la liste des demandeurs d’emploi auprès de Pôle Emploi. Si vous retrouvez un emploi avant de liquider votre assurance-vie, vous ne serez donc pas exonéré. Autre point important, l’exonération ne concerne, selon le Code général des impôts, que le dénouement du contrat. En cas de retrait partiel, vous ne pouvez pas profiter de l’exonération fiscale.

Pas de commentaire

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra