• Accueil
  • Actualités
  • Le Sénat vote la retraite à 64 ans : que va-t-il se passer dans les prochains jours ?

Le Sénat vote la retraite à 64 ans : que va-t-il se passer dans les prochains jours ?

Publié le 10 Mar 2023

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Elodie Fuentes

Thématique : Actualités

Partager

N’y croira ou n’y croira pas, le prolongement du départ à la retraite à 64 ans vient d’être voté avec 201 voix pour, contre 111 contres par le Sénat. Les articles 1 et 2 concernant les seniors et la fin des régimes spéciaux sont également passés dans les mains des sénateurs. Pendant ce temps, la menace du 49,3 persiste et laisse planer le doute jusqu’au bout de sa nouvelle utilisation. Découvrez les dernières infos de l’ultime saison de la série sur la réforme des retraites 2023.

Le départ à 64 ans sera-t-il vraiment appliqué ?

Redouté d’un côté et impatiemment attendu de l’autre, le départ à la retraite à 64 ans, contre 62 ans à ce jour, a bel et bien fini par passer l’épreuve du feu du Sénat. Dans la nuit de mercredi à jeudi, les sénateurs ont adopté l’article 7, en faveur du prolongement de l’âge de départ à la retraite et ce, malgré les manifestations menées à répétition depuis fin janvier dans toutes les rues de France.

Mesure incontournable selon le Gouvernement macroniste qui le défend avec ferveur depuis ses premières heures au pouvoir, le départ à la retraite à 64 ans a fini par convaincre 201 voix sénatoriales, contre 115. Croulant sous la montagne d’amendements, dont les revendications LR ne facilitent pas ses affaires, le Sénat doit encore examiner près de 5 000 mesures, dont pas moins de 13 articles, avant de mettre fin à la saga réforme des retraites 2023.

Si le dernier épisode des débats entre sénateurs est prévu dimanche prochain à minuit, le suspens sera levé définitivement le 16 mars pour tous les Français inquiets de leur sort. Entre ces deux rendez-vous, une commission mixte entre 7 sénateurs et 7 députés doit avoir lieu pour adopter définitivement le texte de la réforme des retraites 2023

Le chiffre clé

201

Voix pour le prolongement du départ de l’âge à la retraite

Le chiffre clé

114

Voix contre le prolongement du départ de l’âge à la retraite

Les syndicats ne lâcheront pas

Prenant en exemple le cas du CPE (Contrat Première Embauche) qui avait soulevé les foules en 2006, bloquant durant des semaines les lycées et les universités du pays, le conseil syndical croit encore au pouvoir de la mobilisation publique. Si à l’époque la mesure du CPE avait été adoptée au Sénat, elle n’avait cependant jamais vu le jour. L’obstination publique avait alors réussi à annuler son application. C’est pourquoi et ce, malgré la décision du pouvoir législatif donnant toute légitimité au Gouvernement Macron sur le départ de l’âge à la retraite à 64 ans, les syndicats ne s’avouent pas vaincus.

Le secrétaire de la CGT, déclarait au journal le JDD en début de semaine, ne pas vouloir laisser tomber et continuer à mener des opérations de mobilisation contre la réforme. De son côté, Élisabeth Borne partageait son sentiment de satisfaction en ce 9 mars à coup de tweets, sur fond de discours prônant l’équilibre et la justice. 

Quels sont les articles votés par le Sénat à ce jour ?

Le Sénat ne perd pas de temps et reprend le flambeau de la réforme des retraites 2023, légué par l’Assemblée nationale avec poigne. Si le chemin est encore long pour atteindre les milliers d’amendements restants, les votes s’enchaînent et ne traînent pas. C’est le cas notamment pour la réforme des seniors. L’article 2 en question a été voté à 244 voix pour et 96 voix contre. Cependant, l’index des seniors qui avait été rejeté par l’Assemblée nationale ne sera appliqué qu’aux entreprises de plus de 1000 salariés à partir de novembre 2023. Ce chiffre s’abaissera à 300 en 2024.

Dans la foulée des réformes qui fâchent l’opinion publique, la mesure pour la fin des régimes spéciaux est également approuvée par les sénateurs. Elle concernera les nouveaux employés pour 5 régimes spéciaux en particulier et débutera à partir du 1er septembre 2023. Même acabit pour le sujet houleux de la retraite par capitalisation. Le Sénat a voté pour la mise en place d’une étude sur cette proposition effectuée dans un amendement LR.

Dans cette course folle aux votes de la réforme des retraites, le Sénat poursuit ses discussions sans relâche. La mesure sur l’adoption d’un CDI senior est actuellement sur le feu.

Le 49.3, ultime cartouche pour le dernier sprint de la réforme des retraites ?

Jeu dangereux à force d’usage intempestif, l’ombre du 49.3 continue de planer sur cette toute dernière ligne droite de la réforme des retraites. Craignant d’alimenter les réprimandes du peuple, Élisabeth Borne fuit cette carte tendancieuse et préfère envisager le meilleur scénario pour le passage du texte à la mi-mars, en douceur. Certains parlent même de « vice démocratique« , comme Laurent Berger, dont les propos sont relayés par Les Échos. D’autres remettraient en question la capacité du Gouvernement à réformer.

L’Élysée, de son côté, ne bronche pas et continue de croire au pouvoir démocratique du 49.3, sous couvert d’efficacité dans l’avancée de cette réforme des retraites 2023. Comme il l’a toujours annoncé, Emmanuel Macron ne reculera devant rien.

En résumé

  • L’article 7 concernant le départ prolongé de l’âge à la retraite à 64 ans a été voté par le Sénat dans la nuit du mercredi 8 mars, avec 201 voix pour et 114 voix contre ;
  • La mobilisation syndicale compte se poursuivre pour empêcher l’application de l’article 7 malgré son vote au Sénat ;
  • Les articles 1 et 2 ont également été approuvés par le Sénat, concernant l’index senior et la fin des régimes spéciaux ;
  • Une commission entre un groupe de sénateurs et un groupe de députés aura lieu la semaine prochaine, avant l’approbation définitive du texte le 16 mars ;
  • Élisabeth Borne ne souhaite pas l’utiliser à nouveau, mais Emmanuel Macron pourrait avoir recours au 49.3 pour mener à bien la réforme des retraites 2023 jusqu’au bout.

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Retraite : faites le point avec les experts Selexium

Les conseillers en gestion de patrimoine Selexium vous aident à préparer sereinement votre retraite.

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Airbnb : le fisc clarifie le régime fiscal pour les locations meublées saisonnières en 2024

Lire l'article

Marché immobilier : les 3 raisons de croire à une fin de la crise

Lire l'article

Rénovation : le dispositif Bail Rénov’ passe à la vitesse supérieure

Lire l'article

Les Français moins inquiets par le financement des retraites

Lire l'article

DPE : une simplification du calcul qui va libérer les petites surfaces

Lire l'article

Guillaume Kasbarian : le nouveau ministre du Logement fait déjà couler beaucoup d’encre

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot