Immobilier neuf : le hors site, le nouveau modèle de construction ?

Publié le 04 Déc 2023

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Maëva Floricourt

Thématique : Actualités

Partager

La construction hors site est en plein essor. Ce modèle, qui se base sur un processus en circuit court, consiste à fabriquer au préalable en usine ou en atelier des éléments de construction d’un bâtiment. Son atout ? Minimiser les délais et surtout tous les aléas associés aux constructions sur chantier. C’est donc sans surprise que les constructeurs sont de plus en plus nombreux à être séduits par ce nouveau modèle.

Une construction respectueuse de l’environnement

Selon une étude de McKinsey & Company datant de 2019, 20 % des constructions mondiales seront réalisées en hors site d’ici 2030. Cette approche a plusieurs avantages et parmi eux, il y en a un qui sort du lot : elle possède une faible empreinte écologique par rapport aux méthodes classiques. 

Autre atout : en plus de minimiser l’empreinte carbone, la construction hors site permet de diminuer la quantité de déchets et la pollution des sols et cela, tout en améliorant la qualité des bâtiments

Les projets immobiliers qui intègrent cette méthode sont souvent en avance sur les normes de performance énergétique. Ainsi, le hors site contribue à atteindre des objectifs environnementaux ambitieux, comme : la durabilité urbaine, la réduction des émissions de carbone, la préservation des ressources et l’amélioration du confort des logements.

Le hors site réduit la pénibilité des métiers du BTP

La préfabrication a également l’avantage d’augmenter l’attractivité des métiers du bâtiment en réduisant la pénibilité, les charges lourdes et les déplacements fréquents. Cette approche de construction hors site ouvre la voie à des métiers moins contraignants physiquement, car ce sont les machines qui assument la plupart des tâches. 

Afin de suivre cette évolution, il sera déterminant pour le secteur du BTP d’évaluer et d’adapter les normes de sécurité déjà existantes pour les matériaux traditionnels (le béton) par rapport aux nouveaux matériaux écologiques (paille, chanvre ou bois), afin de préserver les ouvriers des risques associés à cette nouvelle méthode. Certains matériaux comme les structures en bois ont déjà des référentiels adaptés, mais cette adaptation devra être élargie aux matériaux émergents.

Délais de construction, coût des matériaux : les atouts de la construction hors site séduisent

Plusieurs projets hors site sont en cours de construction en Île-de-France et à Melun, par exemple. Pour déployer et structurer ce nouveau modèle de construction, une association spécifique a été créée en Ile-de-France. Une charte du hors site a été signée, avec comme support un référentiel.

Cette charte du hors site énonce plusieurs objectifs clés : 

  • Réduire les délais de construction, 
  • Atténuer les perturbations sur les sites,
  • Et améliorer la cohabitation avec les riverains (réduction du bruit et des poussières).

Ces objectifs incluent également l’économie de matériaux et de ressources, ainsi que la réduction de la consommation énergétique. Cette économie énergétique se traduit par l’optimisation de la fabrication en usine ou en atelier, le recours à des matériaux biosourcés et géosourcés. 

De la même manière, la charte vise également à :

  • Limiter l’usage de l’eau, 
  • Assurer une meilleure performance énergétique grâce à une précision accrue dans les constructions, 
  • Améliorer les conditions de travail,
  • Et développer une filière locale pour le secteur de la construction.

En résumé

  • La construction hors site est en plein essor et son principal avantage est son faible impact écologique par rapport à la construction sur site ;
  • Elle favorise le principe du circuit court et réduit la production de déchets et de pollution ;
  • Ce modèle permet de construire des bâtiments qui dépassent les normes énergétiques en vigueur ;
  • Une charte du hors site a été créée par une association de professionnels en Île-de-France ;
  • Réduction des délais et des perturbations, amélioration de la cohabitation avec les riverains, écologie et performance énergétique sont les principaux objectifs de cette charte.

Partager

Maëva Floricourt

RÉDACTRICE WEB, SPÉCIALISÉE EN ÉCONOMIE, FINANCE ET GESTION DE PATRIMOINE

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Rénovation : le dispositif Bail Rénov’ passe à la vitesse supérieure

Lire l'article

Les Français moins inquiets par le financement des retraites

Lire l'article

DPE : une simplification du calcul qui va libérer les petites surfaces

Lire l'article

Guillaume Kasbarian : le nouveau ministre du Logement fait déjà couler beaucoup d’encre

Lire l'article

La valeur du patrimoine des Français a augmenté de 390 % en 30 ans selon la BPCE

Lire l'article

Contrôles de l’IFI : la Cour des Comptes met le doigt sur les ratés du système

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

9 Rue Duphot