• Accueil
  • Actualités
  • Immobilier de luxe : un marché en bonne santé au cœur d’un contexte instable

Immobilier de luxe : un marché en bonne santé au cœur d’un contexte instable

Publié le 24 Mai 2022

horloge Lecture de 3 min.

Rédigé par Elodie Fuentes

Thématique : Immobilier

Partager

Quand la plupart des transactions immobilières sont sur la pente descendante face aux données fructueuses des années de référence, 2019 et 2021, l’immobilier de luxe passe entre les mailles du filet et continue son envolée des prix et des volumes de vente. Certaines catégories de biens haut de gamme se démarquent tout de même, avec une croissance proche des 30 %.

Un investissement qui rassure

L’immobilier n’échappe pas au comportement frileux des investisseurs, qui, dans une atmosphère quelque peu incertaine, semblent calmer le jeu des acquisitions dans la pierre. Après deux années dorées durant lesquelles les indicateurs de vente et de prix étaient doublés par des taux d’emprunts incroyablement bas, les courbes immobilières stagnent, pour retrouver des niveaux plus raisonnables. D’après la Fédération nationale des agents immobiliers, dont les propos sont rapportés par Les Échos, une baisse significative des ventes immobilières est même attendue cette année, comprise entre 15 % et 20 % en comparaison avec l’année 2021. Un constat soutenu par les Notaires de France, qui reportent une chute des transactions depuis janvier 2022, fatalement prévisible, et à la fois, beaucoup plus en phase avec un rythme normal. 

Néanmoins, ce caractère d’accalmie ne semble pas toucher toutes les catégories de biens immobiliers. Se démarquent de la baisse des ventes de biens constatée de manière globale sur l’hexagone, les biens immobiliers de luxe. Ce secteur refuge continue de convaincre les investisseurs qui gardent en tête l’expérience des confinements à répétition. Le bien-être dans sa résidence principale est au centre des motivations des transactions immobilières haut de gamme, avec la volonté intrinsèque de choisir un logement avec un extérieur. Les prestations des acquéreurs sont revues à la hausse et les biens déjà rares, ne font qu’accroître leur potentiel. D’après les Meilleurs Agents, les appartements et maisons à la vente avec un balcon, une terrasse ou un jardin, verraient leurs prix monter entre + 4,5 % et + 9,6 %. Même constat pour les biens proposés en très bon état, et ceux, à contre sens, où des travaux seraient à prévoir. Cette dernière catégorie est en perte de vitesse sur les prix de vente, de -10 % à -15 % par rapport à 2019. Une tendance baissière qui s’explique, entre autres, par les restrictions gouvernementales sur les normes énergétiques, faisant flancher le marché immobilier de la rénovation.

Un marché fractionné

Alors que l’immobilier de luxe et les biens particulièrement soignés sortent du lot et échappent à la flottaison du marché, ils peuvent également être répertoriés par tranches de prix.
Les années 2019 et 2021 sont de véritables repères pour les experts du secteur, sur lesquels ils s’appuient pour surveiller la tendance actuelle. Pour les ventes immobilières de luxe situées entre 750 000 et 2 millions d’euros, le volume de transactions semble suivre la tendance générale, c’est-à-dire, celle d’une courbe qui stagne. Toutefois, une progression de 1 % est relevée par rapport aux ventes comptabilisées en 2021. Quant au marché des ventes immobilières pour cette typologie de biens, l’année 2022 dépasse déjà les chiffres de 2019, malgré des acheteurs plus frileux qu’à l’époque en terme de volume (-10 %). Cet état des lieux relayé par une étude des réseaux Daniel Féau et Belles demeures de France, pointe également du doigt la ferveur des acheteurs immobiliers de luxe dans cette tranche de prix, particulièrement acharnés à réunir tous les critères recherchés, et donc de ce fait plus pointilleux sur les biens proposés. En découlent les ventes entre 2 et 3 millions d’euros qui affichent une hausse de + 5 % par rapport à 2021 et + 53% en comparaison avec 2019.

Mais les produits immobiliers qui se démarquent le plus en 2022, sont, sans aucun doute, les biens à plus de 3 millions d’euros. Ayant déjà connu ses heures de gloire entre 2019 et 2021, le marché très haut de gamme continue son ascension avec une progression de + 29 % sur les volumes de ventes, en parallèle avec janvier et avril 2021. Un engouement sans pareil pour les biens luxueux en France qui a su faire face aux abonnés absents, que sont les acheteurs étrangers. Autre conséquence de la crise sanitaire venant perturber le paysage de l’immobilier auquel le secteur du luxe à su, lui, échapper, au profit de résultats toujours aussi probants.

En résumé :

  • Malgré une baisse générale des volumes de vente dans l’immobilier en France, les biens haut de gamme avec des prestations de qualité et un extérieur continuent de susciter autant d’engouement sur le marché.
  • 3 catégories de biens immobiliers de luxe se démarquent : les biens à la vente entre 750 000 et 2 millions d’euros, ceux entre 2 et 3 millions d’euros et les ventes à plus de 3 millions d’euros, cette dernière catégorie bénéficiant de la plus belle marge de progression.

Partager

Elodie Fuentes

Rédactrice web, spécialisée en économie, finance et gestion de patrimoine

Découvrir cet auteur

bulle des outils

Obtenez votre bilan patrimonial

Nous vous aidons à trouver l’investissement locatif adapté à votre projet

Obtenir des conseils

Vous voulez obtenir des conseils ?

Dernières actualités

Galaxie, le nouveau traqueur de fraude à l’impôt du fisc

Lire l'article

Indépendants : comment renoncer à la dissociation du patrimoine professionnel et personnel ?

Lire l'article

Retraite : ces nouveautés que prépare Emmanuel Macron

Lire l'article

Elisabeth Borne : biens immobiliers et comptes bancaires, à combien est estimé son patrimoine ?

Lire l'article

Les Français et l’immobilier virtuel : 4 % ont déjà investi dans le métavers

Lire l'article

Fiscalité, retraites, transmission : que nous réserve le second mandat d’Emmanuel Macron ?

Lire l'article

Découvrir toutes les actualités

Découvrez nos agences

Aix-en-Provence-Marseille

Biarritz

Bordeaux

Caen

Chambéry

Clermont-Ferrand

Dijon

Lille

Lyon

Metz

Montpellier

Nantes

Nice

Orléans

Paris

Reims

Rennes

Rouen

Strasbourg

Toulouse

Tours

Vannes

Selexium Paris

20 avenue de l'Opéra